Lists by limguela

a list of 283 titles
Favorite Japanese films

Favorite Japanese films reviews on La Saveur (in French) :
https://lasaveurdesgoutsamers.wordpress.com/tag/limeko-japanese-films/
 
a list of 1,498 titles
 
a list of 487 titles
Films with less than 400 checks on iCM.

Films avec moins de 400 checks sur iCM.

Obscure films reviewed on la Saveur (in French) :

https://lasaveurdesgoutsamers.wordpress.com/tag/lobscurite-de-lim/
 
a list of 176 titles
Favorite French films reviews (in French):

lasaveurdesgoutsamers.wordpress.com/tag/films-francais-preferes/
 
a list of 852 titles
Top films.

8,5-10 films.

Top films Reviews (in French) on La Saveur :
lasaveurdesgoutsamers.wordpress.com/tag/limguela-top-films/
 
a list of 140 titles
Favorite comedies reviews on La Saveur (in French) :


https://lasaveurdesgoutsamers.wordpress.com/tag/lims-favorite-comedies/
 
a list of 74 titles
 
a list of 141 titles
Mes films muets préférés

Silent favorite films reviews on la Saveur (in French):

lasaveurdesgoutsamers.wordpress.com/tag/le-silence-est-dor/
 
a list of 93 titles
 
a list of 49 titles
Films noirs préférés...

... selon une définition lâche mais stricte, comme un regard de Bogie.

Le film noir en tant que mouvement et non en tant que genre. Le film est noir, ce sont ces films tournés pendant la guerre dont le public français était privé et qui ont été découvert, dans un seul mouvement, après-guerre, au point, pour la critique française, de les identifier sous le même terme générique de "films noirs". Si le mouvement s'est poursuivi tout au long des années 50, ça n'a toujours été que pour s'écarter des codes établis au cœur des années 40, codes nés plus d'une vision a posteriori que d'une réalité. Le film noir est une photographie du cinéma policier/criminel des années 40 dans les productions américaines. Les années 50 se sont faites plus réalistes ou au contraire plus chatoyantes. Le film noir en tant que tel a fini par exister dans A bout de souffle, à savoir dès qu'un critique devenu cinéaste a pris comme référence certains de ces codes pour à la fois en signer l'acte de mort mais aussi annoncer un nouveau courant, celui de l'âge d'or européen des années 60. Noir, noir, noir, ce qui suit aux États-unis ne sera plus que "noiresque" (le terme même de "film noir" étant repris par le monde anglophone, tout cinéaste ne pourrait plus éviter ou ignorer certains de ces codes, et les utiliser serait alors perçu comme une référence au "mouvement" propre à un certain type de films criminels tournés dans les années 40 aux États-Unis, d'où le terme de "noiresque" plus à même de décrire un "genre" de films, tournés avant, pendant ou après mais ne pouvant coller strictement à la définition d'origine).

Autrement dit, le film noir, c'est, un peu, l'esprit de Bogart qui plane, et rien d'autre. Parce que le noir et Bogie ont rendu George Raft, les sourcils épilés et la gomina ringards. Et parce qu'après sa mort, c'est Jean-Paul Belmondo qui fera à son tour de Bogart un élément du passé, en faisant du chapeau non plus un indispensable mais un accessoire de jeu, et donc un gadget, une mode dépassée. Le film noir n'est pas un genre, mais un mouvement. Et un mouvement, ça passe et ça ne revient pas.

Les codes du film noir sont la conséquence directe du code Hays. Les personnages stéréotypes du film noir sont des détectives cyniques et désabusés parce que le "crime films", ou "melodramas" ne peuvent plus montrer de gangsters, de flics ou de criminels sous un jour positif. Le personnage de film noir se tapit donc dans l'ombre et ses démons se font intérieurs, pychologiques. Le héros de film noir, c'est celui qui pourrait passer à l'action, qui l'a peut-être été dans ses rêves, qui a peur, qui fuit, qui lève les masques jusqu'à se demander s'il n'en porte pas un lui-même, et qui n'agit jamais contre la bienséance puritaine de l'Amérique. Le noir n'est qu'allusion et fuite, sous-entendus et œillades, le contraire donc des crime films d'avant ou d'après qui mettent l'action, l'accomplissement, au cœur de leur récit.
 
a list of 70 titles
Samurai, ronin, everything with blade and sword and honor.

Ranked (series used as a whole).
 
a list of 75 titles
Principes de calcul :

Quand la paresse vient et que les statistiques se trémoussent sur une natte aux abois, deux parieurs professionnels de la maison de Utsukigari se présentent à nos yeux envieux sans que nous sachions précisément qui de l’un ou de l’autre nous avons affaire. Ces deux-là ont inventé cette méthode de tri indispenciel que nous utilisons aujourd’hui sur toutes les nattes du monde. Deux génies, deux principes. Le premier est auteur de la technique dite du bonto et est encore employée par tous les escrocs de la terre ; le second a adapté une technique ancienne qu’il a préférée honnête au contraire de son acolyte, technique connue aujourd’hui sous l’appellation « shifumi ». C’est l’une de ces deux méthodes qui est utilisée ici. Le secret professionnel m’oblige a ne pas en dire plus.

En voici toutefois les principes.

Pour la natte principale d’entrée de jeu, la mise est de 7 à 10. Les rapports d’échelle peuvent être comparés chaque jour sur IMDb mais les cotes comparatives sont fixes et le resteront sauf exception.

Certains rapports sont plus variables et volontairement lâches pour palier à certains biais statistiques propres à la théorie des petits nombreuses développée par nos deux parieurs (et maîtres bonto & shifumi). C’est pourquoi, on trouvera sur certaines nattes intermédiaires des mises allant jusqu’à 5.5.

Les mises pour les nattes anciennes sont limitées à 20, parfois 25, c’est au donneur de choisir, comme c’est à lui de choisir de révéler sur quelle limite il dresse la natte.

Pour les nattes récentes, souvent les plus demandées, le donneur peut fixer la limite à une hauteur plus grande pouvant aller jusqu’à 1 000. Il est libre de distribuer les exceptions sans justification aucune et les parieurs devront agir en conséquence. Les deux maîtres ont instauré cette règle pour que chacun ait bien à l’esprit que les statistiques, loin d’être une science exacte, n’étaient qu’un outil de distribution des cotes et que chacun pouvait en accepter les principes tant que les apparences ne révélaient pas autre chose qu’un respect des valeurs et des proportions exercées sur les mises. Le donneur doit rester mettre du jeu et ne doit surtout pas laisser les participants penser le contraire. Celui qui se prévaudra de la science ou de l’ésotérisme pour dompter la natte en sera pour ses frais.

Les contrats sont toujours au nombre de trois et sont les suivants : long, court ou documentaire. Les deux premiers contrats sont contraires, le troisième est cumulatif à l’un des deux premiers.

Les indices de valeur de coups sont calculés selon la formule suivante : Mise IMDb x le nombre de contrats courants (bonus de 2 pour les contrats singuliers) x le nombre de surbrillances prioritaires dont on retrouve les cotes sur le site iCM (un autre bonus de 2 est également établi pour les surbrillances singulières).

Les 91 nattes n’ayant pas été composées à la même date, ni avec les mêmes critères ou les mêmes donneurs, il est impossible de comparer les résultats d’une natte à l’autre. C’est là encore un moyen de limiter les fraudes.
 
a list of 2,092 titles
An exhaustive history of French cinema coordinated by Claude Beylie, published in 2000.

Claude Beylie's intentions (and his collaborators) were not to propose a history of the French cinema through the critics view -- as Mitry had already tried in his time -- but, aware of such an issue, and the previous fails, Beylie preferred a more objective and historical approach: the films prized by the critics in their times, but also after, and the films which were popular to the audience. The book, therefore, is not a compilation of "the best French films" but a collective work and the ambition to propose a history of the French cinema through its films and its personality (the text refers mostly to the directors and the context, and the insets concern the actors, and sometimes a specific subject).

The films in the list appear as they appear in the book (there's no index of films mentioned). The book is built chronologically but other eras films are often mentioned (so the list is not strictly chronological) and a lot of thematic and filmographic insets complets the pages.


There's several films mentioned many times; I kept the first occurrence in the list.

About all serials, very popular during the first half of the century, most of time, only one entry appears : the first episode, sometimes the episode with more views on IMDb (mostly concerning the slapstick serials). When several episodes are mentioned, these episodes are reproduced in the list.

The rare films mentioned with a negative appreciation are most of time deleted.

Films from Belgium, Switzerland, Africa or Quebec are deleted.

The authors don't review, or comment in details the films (there's some exceptions). To understand the context in which they are used, please read the book.

The authors : Claude Beylie, Raymond Borde, Freddy Bouache, Gérard Camy, Raymond Chirat, Francis Courtade, Philippe d'Hugues, Jacques Kermabon, Gilles Laprévotte, Michel Marmin, Vincent Pinel, René Prédal et Michel Roudévitch.

Chapters:
I - The Lumières years 80-94
> 1 à 28 (la Fée aux choux)
II - Une histoire du cinéma français I - The pioneers years 1880-1918
> 29 à 209
III - Une histoire du cinéma français II - Les "années folles" and the magnificent years 19-39
> 210 à 663 (L'Espoir)
IV - Une histoire du cinéma français III - The noir years and grey years 40-59
> 664 à 1027 (Le Petit Prof)
V - Une histoire du cinéma français IV - The breakdown years 60-79
> 1028 à 1524 (Les Seins de glace)
VI - Une histoire du cinéma français V - Today years 80-2000
> 1525 à 1984 (...Comme elle respire)
VII - Une histoire du cinéma français VI - Short films
> 1985 à 2037 (Essai d'ouverture)
VIII - Une histoire du cinéma français VI - Animated films

> 2038 à 2092 (Le Baiser)

(the book has other chapters not incorporated here -- francophone cinema, statistiques...)



Missing entries on IMDb:
- Ballet du feu (Jacques Ducom et Edmond Floury - 1896 - Gaumont)
- La Biche au bois (Jacques Ducom et Edmond Floury - 1896 - Gaumont)
- Les Cloches de Corneville (Alice Guy - Gaumont)
- Le Triomphe de la République (Victor Jasset et Georges Hatot)
- Un homme aimanté, Romeo Bosetti 1907
- Dans la série des Zigomar : Le Maître invisible, Zigomar et la femme rousse
- Balaoo et Protéa, 1913
- Dranem amoureux de Cléopâtre, Roger Lion 1916
- Série La Vie drôle avec Marcel Lévesque,dir. Louis Feuillade 1913
- Paris Express, de Pierre Prévert et Marcel Duhamel 1928
- L'Aventure de Luna-park, court-métrage réalisé par Albert Préjean en 1929
- Les Cris bleus de Charles Estienne, Yves Klein, court (vraisemblablement perdu)
- Le Cauchemar de Monsieur Bérignon, Raymond Robert 1936 (court)
- Le taudis doit être vaincu, Marius O'Galop et Jean Comandon, 1912 court.
- Potiron garçon de café ; Potiron sergent de ville ; Albert Mourlan, 1921, courts, animation.
- Zut, Flutte et Trotte, André Daix, animation, court.
- Meunier tu dors, Jean Varé et Jean Delaurier, 1931, animation, court.
- Couchés dans le foin, de Jean Delaurier, Georges Bouisset et Raymond de Villepreux, 1935, animation, court.
- Un concours de beauté, de Alain Saint-Ogan, 1932, animation, court.
- Monsieur Pipe fait de la peinture, Paul Grimault, 1936, animation, court.
- India Fantasy, Anthony Gross et Hector Hoppin, 1955 animation.
- Le Loup et l'agneau, Jean Image 39-55 (première version détruite).
- Callisto, la petite nymphe de Diane, André-Édouard Marty (André Marty) 1943, animation, court :
https://vimeo.com/119062945
- Cap'taine Sabord, André Rigal, animation court.
- Les Enfants du ciel, Vilma de Quiche 1946.
- Jacky, Jacotte et les sortilèges, Antoine Payen 1948
- La Princesse Clé de sol, La Rapsodie de Saturne, Jean Image 1946
- Choupinet 1946, Le Troubadour de la joie 49, de Omer Boucquey, animation.
- Actualités romaines 1947, Fantom's Party, Jac Rémise 1948, animation.
- Bonjour Paris, Jean Image 1953, animation.
- Villa mon rêve, Albert Champeaux, Pierre Watrin 1960, animation.
- L'Île au cactus, Manuel Otero, 1963, animation.
- L'Enfant invisible, André Lindon 1984, animation.
- Le Bonheur de la vie, Jacques-Remy Girard, animation.
 
a list of 497 titles
An exhaustive history of French cinema coordinated by Claude Beylie.

4th part
Chapter The breakdown years 60-79

Missing films:
- L'Enfant invisible, André Lindon 1984, animation.
- Le Bonheur de la vie, Jacques-Remy Girard, animation.

The few entries after 1979 are thematic mentions (mostly an actor or a director).


Full list

The 6 chapters:
Une histoire du cinéma français I - The pioneers years 1880-1918
Une histoire du cinéma français II - Les "années folles" and the magnificent years 19-39
Une histoire du cinéma français III - The noir years and grey years 40-59
Une histoire du cinéma français IV - The breakdown years 60-79
Une histoire du cinéma français V - Today years 80-2000
Une histoire du cinéma français VI - Short films & Animated films
 
a list of 365 titles
An exhaustive history of French cinema coordinated by Claude Beylie.

3rd Part
Chapter The noir years and grey years 40-59

Missing:
India Fantasy, Anthony Gross et Hector Hoppin, 1955 animation.
- Le Loup et l'agneau, Jean Image 39-55 (première version détruite).
- Callisto, la petite nymphe de Diane, André-Édouard Marty (André Marty) 1943, animation, court :
https://vimeo.com/119062945
- Cap'taine Sabord, André Rigal, animation court.
- Les Enfants du ciel, Vilma de Quiche 1946.
- Jacky, Jacotte et les sortilèges, Antoine Payen 1948
- La Princesse Clé de sol, La Rapsodie de Saturne, Jean Image 1946
- Choupinet 1946, Le Troubadour de la joie 49, de Omer Boucquey, animation.
- Actualités romaines 1947, Fantom's Party, Jac Rémise 1948, animation.
- Bonjour Paris, Jean Image 1953, animation.

The few entries after 1959 are thematic mentions (mostly an actor or a director).



Full list

The 6 chapters:
Une histoire du cinéma français I - The pioneers years 1880-1918
Une histoire du cinéma français II - Les "années folles" and the magnificent years 19-39
Une histoire du cinéma français III - The noir years and grey years 40-59
Une histoire du cinéma français IV - The breakdown years 60-79
Une histoire du cinéma français V - Today years 80-2000
Une histoire du cinéma français VI - Short films & Animated films
 
a list of 453 titles
An exhaustive history of French cinema coordinated by Claude Beylie.

2nd Part
One chapter: Les "années folles" and the magnificent years 19-39.

Missing from IMDb:
- Paris Express, de Pierre Prévert et Marcel Duhamel 1928
- L'Aventure de Luna-park, court-métrage réalisé par Albert Préjean en 1929
- Les Cris bleus de Charles Estienne, Yves Klein, court (vraisemblablement perdu)
- Le Cauchemar de Monsieur Bérignon, Raymond Robert 1936 (court)
- Le taudis doit être vaincu, Marius O'Galop et Jean Comandon, 1912 court.
- Potiron garçon de café ; Potiron sergent de ville ; Albert Mourlan, 1921, courts, animation.
- Zut, Flutte et Trotte, André Daix, animation, court.
- Meunier tu dors, Jean Varé et Jean Delaurier, 1931, animation, court.
- Couchés dans le foin, de Jean Delaurier, Georges Bouisset et Raymond de Villepreux, 1935, animation, court.
- Un concours de beauté, de Alain Saint-Ogan, 1932, animation, court.
- Monsieur Pipe fait de la peinture, Paul Grimault, 1936, animation, court.

The few entries after 1938 are thematic mentions (mostly an actor or a director).


Full list

The 6 chapters:
Une histoire du cinéma français I - The pioneers years 1880-1918
Une histoire du cinéma français II - Les "années folles" and the magnificent years 19-39
Une histoire du cinéma français III - The noir years and grey years 40-59
Une histoire du cinéma français IV - The breakdown years 60-79
Une histoire du cinéma français V - Today years 80-2000
Une histoire du cinéma français VI - Short films & Animated films
 
a list of 209 titles
An exhaustive history of French cinema coordinated by Claude Beylie.

1st Part

2 chapters: The Lumière years and the pionneers years.

Missing films:
- Ballet du feu (Jacques Ducom et Edmond Floury - 1896 - Gaumont)
- La Biche au bois (Jacques Ducom et Edmond Floury - 1896 - Gaumont)
- Les Cloches de Corneville (Alice Guy - Gaumont)
- Le Triomphe de la République (Victor Jasset et Georges Hatot)
- Un homme aimanté, Romeo Bosetti 1907
- Dans la série des Zigomar : Le Maître invisible, Zigomar et la femme rousse
- Balaoo et Protéa, 1913
- Dranem amoureux de Cléopâtre, Roger Lion 1916
- Série La Vie drôle avec Marcel Lévesque,dir. Louis Feuillade 1913

The few entries after 1918 are thematic mentions (mostly an actor or a director).


Full list

The 6 chapters:
Une histoire du cinéma français I - The pioneers years 1880-1918
Une histoire du cinéma français II - Les "années folles" and the magnificent years 19-39
Une histoire du cinéma français III - The noir years and grey years 40-59
Une histoire du cinéma français IV - The breakdown years 60-79
Une histoire du cinéma français V - Today years 80-2000
Une histoire du cinéma français VI - Short films & Animated films