Lg Movies Last 01

Si K$/ : Prévu
Si K$0000000/ : Abandonné par manque d'intérêt
Si K$0000001/ : Abandonné suite à un problème technique
Si K$9999999/ : En attente
Si K$kkkhhmm/ : Enregistré (kkk = K7 - hhmm = position)
Si K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ : Consultez la liste sur Imdb
Si K$Pc/ : Sur PC

imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc]

---

cineminuit.fr.over-blog.com : (Juste un fan de l'émission et cinéphile qui a eu envie de créer ce blog pour partager sa passion du cinéma classique) [Le cinéma de Minuit de Patrick Brion]

---

annhardingstreasures.blogspot.be : [Ann Harding's Treasures]

dvdclassik.com : [Dvdclassik : cinéma et DVD • Voir le forum - Classiques naphtalinés]

---

arte.tv : (Mouvements de cinéma > Cinéma sur ARTE) [Cinéma sur ARTE | Mouvements de cinéma | fr - ARTE]
imdb.com : [IMDb: Les Merveilles du Cinéma - a list by marlon-v30]

1895.revues.org : (Publié par l’Association française de recherche sur l’histoire du cinéma (AFRHC),
>>> afrhc.fr : [AFRHC | Association française de recherche sur l'histoire du cinéma] <<<
1895 est le seul périodique français exclusivement consacré à l’histoire du cinéma. Trois livraisons sont publiées chaque année. Expression privilégiée de la recherche française et étrangère, 1895 accueille des articles de fond, largement documentés, qui ont vocation à servir de référence, des contributions de jeunes auteurs aussi bien que des traductions des meilleurs spécialistes étrangers.)
[1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze - Revue de l'association française de recherche sur l'histoire du cinéma]
View:
Log in to copy items to your own lists.
1.
Madame Bovary (1949)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
A provincial doctor's wife's romantic illusions about life and social status lead her to betray her naive husband, take on lovers and run up ruinous debts. (114 mins.)
“ K$8560305/T$Madame Bovary - Jennifer Jones - Vincente Minnelli/C$
flaubert.univ-rouen.fr : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> le 04/03/2013 à 00:16

Film américain de Vincente Minnelli (1949) (Voir l'affiche.). Scénario Robert Ardrey, d'après le roman de Gustave Flaubert. Images Robert Planck. Musique Miklos Rozsa. Décors Edwin B. WilIis et Richard Pefferte. Montage: Ferris Webster. 1 h 55. M. G. M. Jennifer Jones : Emma Bovary. James Mason : Gustave Flaubert. Van Heflin : Charles Bovary. Louis Jourdan : Rodolphe Boulanger. Christopher Kent : Léon Dupuis. Gene Lockhart : M. Homais. Frank Allenby : Lheureux. Gladys Cooper : madame Dupuis.
)
[Gustave Flaubert - dérivés - Madame Bovary - adaptations cinéma et télévision [http://flaubert.univ-rouen.fr/]] (
Gustave Flaubert passe en jugement pour avoir écrit Madame Bovary, une œuvre jugée immorale. Il raconte son roman devant le tribunal et devient l'avocat de son héroïne…
"Les puristes pourront s'étonner de cette Madame Bovarv hollywoodienne, dans laquelle James Mason personnifie Flaubert. Mais la vision du film doit suffire pour les rassurer. L'œuvre qu'a réalisée Vincente Minnelli est, en effet, un chef-d'œuvre. Habilement, le scénario fait raconter l'histoire du livre par Flaubert lui-même, obligé de défendre son roman devant un tribunal: le spectateur pénètre peu à peu. par ce biais, dans la vie d'Emma Bovary. Cinéaste visionnaire, auteur indiscutable, Minnelli est l'un des plus grands créateurs du cinéma américain, et le soin qu'il porte aux décors devenus le véritable reflet de ceux qui les habitent apparaît ici dans toute sa perfection. Le bureau de Guillaumin, rempli de cages d'oiseaux, et la manière dont Minnelli utilise les miroirs, les glaces et les fenêtres témoignent de ce goût. La scène du bal, où la caméra épouse à toute vitesse la danse de Jennifer Jones et de Louis Jourdan est un admirable moment." André Moreau (Télérama, 4 juillet 1996).)
 ” - PapyLuc
 
2.
Le Jour se Leve (1939)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.8/10 X  
After committing a murder, a man locks himself in his apartment and recollects the events that led him to the killing. (93 mins.)
Director: Marcel Carné
“ K$9370759/T$Jour Se Leve - Arletty - Jean Gabin/C$
dvdclassik.com : (TV5MONDE (FBS (France, Belgique, Suisse) >>> le 21/02/2013 à 01:10

Alors que la nuit tombe, un coup de feu retentit dans un immeuble de banlieue. François (Jean Gabin) vient de tuer Valentin (Jules Berry). Enfermé dans son appartement, il se souvient des circonstances qui l’ont mené à ce drame. Pendant ce temps, les forces de l’ordre s’organisent pour tenter de l’arrêter…
)
[Le Jour se lève de Marcel Carné (1939) - Analyse et critique du film - Dvdclassik [http://www.dvdclassik.com/]] (
A la fin d’Hôtel du Nord, Pierre se tourne vers Renée et lui dit : "Le jour se lève, il va faire beau. Viens, maintenant c’est fini…".

Certains verront dans ce dialogue une invention de Marcel Carné pour annoncer son prochain film. Mais si Pierre évoque Le Jour se lève, ce n’est qu’une coïncidence amusante. On pourrait parler de signe du destin ou de beau présage mais il n’en est rien : en 1938 le réalisateur de Drôle de drame n’a aucune idée précise de son avenir cinématographique. Cependant, une chose est sûre : son prochain film sera réalisé en partenariat avec ses deux amis, Jacques Prévert et Jean Gabin. Les trois hommes qui avaient donné naissance à Quai des brumes, s’étaient promis de retravailler ensemble. Libres de tout engagement, ils se réunissent en quête d’un scénario. Dans un premier temps, Gabin propose une adaptation d’un livre de Pierre René Wolf. Le roman, intitulé Martin Roumagnac (1), n’emballe ni Carné, ni Prévert qui décide de rédiger un scénario original. Le poète commence son travail d’écriture tandis que le réalisateur fait quelques repérages des décors susceptibles d’être utilisés pendant le tournage. Le temps passe, Carné et Gabin s’impatientent, et Prévert finit par leur avouer qu’il piétine et manque d’inspiration. Il faut donc repartir de zéro lorsque Jacques Viot frappe à la porte de Marcel Carné (son voisin de palier !!) pour lui proposer un scénario. Le réalisateur accepte de lire le script et le dévore avant de le proposer à ses deux comparses. Le trio d’artistes apprécie cette histoire urbaine d’amour triste et accepte le projet avec enthousiasme… Le Jour se lève est né !... (lire)...)
 ” - PapyLuc
 
3.
Blood to the Head (1956)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.4/10 X  
(83 mins.)
Director: Gilles Grangier
“ K$7030341/T$Sang A La Tete - Florelle - Renee Faure - Simenon-Maigret/C$
ladepeche.fr : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> 18 février 2013 à 00;16

Jean Gabin détesté, méprisé, moqué et cocu... Impossible ? Pourtant, en 1956, le réalisateur Gilles Grangier et le grand scénariste Michel Audiard se sont associés pour signer un singulier et méconnu drame adapté de Georges Simenon où le légendaire acteur, à contre-emploi, se retrouve du côté des perdants : Le Sang à la Tête.
Après trente années de dur labeur, parti de presque rien, François Cardinaud (Gabin) a réussi à devenir un des hommes les plus influents et riches de La Rochelle. Mais le jour où sa femme disparait, les rancoeurs et la jalousie refont surface sur le port et viennent heurter l'ouvrier devenu bourgeois de plein fouet. Entre film à suspense et drame social, Le Sang à la Tête peint alors le portrait d'un homme déconnecté, méprisé non seulement par les ouvriers (et sa famille) qui voient en lui un traitre à son milieu, mais aussi par les notables de la ville qui refusent, sous leurs apparences hypocrites, à se lier à ce nouveau riche qui n'a jamais été un des leurs.
)
[À ne pas manquer : Le Sang à la Tête de Gilles Grangier sur France 3 - Actu ciné : LaDépêche.fr [http://www.ladepeche.fr/]] (
Car si la Rochelle de 1956 est belle, filmée avec simplicité (et non sans un certain académisme) par Grangier tout au long du film, sa population est quant à elle principalement constituée de menteur, d'hypocrites, de jaloux, tous tirés du roman Le Fils Cardinaud de Georges Simenon et que Michel Audiard dépeint avec rage dans son scénario étonnement austère et gris, grâce à des dialogues acides et des situations moroses (ce qui n'empêche pas les habituels traits d'humour tels que «Sans l'invention des sulfamides, elle nous vérolait toute la Charente») et qu'il qualifiera lui-même étonnement comme étant l'un de ses préférés. ..

Film étrange, méconnu, peu vu à sa sortie et présentant une facette inattendue d'un des plus grands acteurs du cinéma Français, Le Sang à la Tête est une sombre curiosité, pleine de peine et de mélancolie, que les amateurs se feront une joie de (re)découvrir.
)
 ” - PapyLuc
 
4.
Au bonheur des dames (1930)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.3/10 X  
Denise, an orphaned girl, moves to Paris where she hopes to find work at her uncle's store. But the glamorous department store 'Aux Bonheur des Dames' across the street crunches all the little businesses around. She finds a position there. (85 mins.)
Director: Julien Duvivier
“ K$7000431/T$Bonheur Des Dames - Dita Parlo - Ginette Maddie - Andrée Brabant - Nadia Sibirskaïa - Germaine Rouer - Julien Duvivier
arte.tv : (ARTE >>> 29 janvier 2013 à 00:25 (Pas de rediffusion)

La première adaptation du foisonnant roman de Zola sur l'avènement des grands magasins, avec l'émouvante Dita Parlo.

Denise, une jeune provinciale, débarque à Paris pour travailler dans la boutique de draperies de son oncle Baudu. Vieillotte et poussiéreuse, celle-ci fait face à l'étincelant "Bonheur Des Dames", un grand magasin en pleine ascension dirigé par l'ambitieux Octave Mouret. Fuyant, non sans remords, la morne ambiance du commerce familial, Denise parvient à s'y faire embaucher comme vendeuse. Elle découvre l'univers trépidant d'un temple de la modernité, mais aussi la dureté des conditions de travail, les assiduités brutales du chef du personnel, la haine de certaines collègues. D'emblée, elle est aussi remarquée par Mouret...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Chronique sociale
La version Duvivier, qui fut aussi son dernier film muet, est la première d'une longue série d'adaptations cinématographiques. Un succès dû peut-être à l'improbable happy end qui ponctue, pour une fois, l'impitoyable chronique sociale de Zola. Le film reflète fidèlement cette dichotomie, entre des tableaux parisiens très inspirés, qui peignent magnifiquement l'immensité de la ville, la frénésie des foules, la marche conquérante de la consommation et une intrigue sentimentale moins convaincante, même si la belle Dita Parlo émeut par l'expressivité de son jeu. Les scènes du grand magasin ont toutes été tournées en décor réel, aux Galeries Lafayette.)
 ” - PapyLuc
 
5.
Majestic Hotel Cellars (1945)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.5/10 X  
(100 mins.)
Director: Richard Pottier
“ K$9240759/T$Caves Du Majestic - Suzy Prim - Denise Grey - Florelle - Simenon-Maigret/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> lundi 11 février à 00:16
)
[Programme TV Cable : liste des films du 11 février 2013 [http://www.mon-programme-tv.be]]

---

cinemotions.com : (Arthur Donge, garçon de cuisine du grand hôtel Majestic, découvre le cadavre de Mme Petersen dans les vestiaires du personnel. Le commissaire Maigret et l'inspecteur Lucas commencent l'interrogatoire des suspects : Hélène, secrétaire de Mr Petersen et qui est en fait sa maîtresse, Enrico, danseur sud-américain, dernière personne à avoir vu la victime. Arthur Donge et Mme Petersen s'étaient connus auparavant dans la boîte de nuit où ils travaillaient. Au terme de son enquête, Maigret va finir par trouver le coupable...
)
[Les Caves du Majestic de Richard Pottier (1944) [http://www.cinemotions.com/]]  ” - PapyLuc
 
6.
Therese (1962)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.4/10 X  
After Thérèse is acquitted of trying to poison her husband, Bernard Desqueyroux, she recalls the events that lead to her being charged... (109 mins.)
Director: Georges Franju
“ K$9180153/T$Therese Desqueyroux - Emmanuelle Riva - Edith Scob - Georges Franju/C$
letemps.ch : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> lundi 4 février à 00:21

Il y a un demi-siècle, le «Thérèse Desqueyroux» de Georges Franju
)
[LeTemps.ch | Il y a un demi-siècle, le «Thérèse Desqueyroux» de Georges Franju [http://www.letemps.ch/]]  ” - PapyLuc
 
7.
Bonjour Tristesse (1958)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.0/10 X  
Cecile, decadent young girl who lives with her rich playboy father Raymond. When Anne, Raymond's old love interest... (94 mins.)
Director: Otto Preminger
“ K$2170632/T$Bonjour Tristesse - Deborah Kerr - Jean Seberg - Mylène Demongeot - Juliette Gréco - Martita Hunt - Elga Andersen/C$
arte.tv : (ARTE >>> 21 janvier 2013 à 23:00 (pas de rediffusion)

Une jeune fille tente par tous les moyens de faire capoter le remariage de son père. Une adaptation du best-seller de Françoise Sagan avec David Niven et la splendide Jean Seberg.


La jeune Cécile mène avec son père Raymond, veuf, une vie plutôt libre. Elle change de soupirants aussi souvent que son père de maîtresses. Tous deux sont en villégiature dans une superbe villa de la côte d'Azur, et vont de fêtes en réceptions mondaines. La dernière conquête de Raymond, Elsa, est pourtant écartée quand survient Anne, la marraine de Cécile. De son côté, Cécile vit une idylle passionnée avec Philippe. Apprenant qu'Anne et Raymond ont l'intention de se marier à l'automne, Cécile va tout faire pour briser leur union.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Avec cette adaptation fidèle du célèbre roman de Françoise Sagan, Otto Preminger confie son deuxième rôle à la belle Jean Seberg, qu'il avait révélée dans Sainte Jeanne (1957) et celui du père à David Niven, parfait en gentleman flegmatique et aimablement amoral.)
 ” - PapyLuc
 
8.
Samson (1936)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.8/10 X  
Jacques Brachart is a parvenu in the finance, the boss of the African Coppers. The D'Andeline are noble but pennyless... (90 mins.)
“ K$5650134/T$Samson - Gaby Morlay - Suzy Prim - Gabrielle Dorziat - Maurice Tourneur/C$
cinema-francais.fr : (France3 (Cinema De Minuit) >>> lundi 28 janvier à 00h25

Rien ne semble devoir arrêter l'ascension de Jacques Brachart, homme d'affaires peu scrupuleux et propriétaire des Cuivres Africains, une valeur en or. Qu'un journaliste s'empresse de répandre une rumeur sur un passé couvert de zones d'ombre et Brachart rachète le journal. Mais l'argent ne suffit pas. Brachart souhaite également une certaine reconnaissance de la « Haute Société ».

Au cours d'une vente de charité organisée par Jérôme Le Govain, ami dandy dont il a aidé la réussite, Brachart fait la connaissance de la jeune et belle Anne-Marie d'Andeline. Il en tombe amoureux. En dépit de leurs différences d'âge et de physique, Brachart demande sa main, par l'entremise de Jérôme. Malgré leur statut et compte tenu de la fortune du prétendant, les parents donnent leur accord à ce mariage de raison. Peu enthousiaste, Anne-Marie finit par s'y résigner, par respect pour ses parents. Brachart ne se fait pas d'illusions. Il sait que son épouse le déteste.

Le Govain s'en amuse et continue de mener une belle vie aventureuse, jouant avec les sentiments amoureux de sa maîtresse Grace Ritter et s'attirant les bonnes grâces d'Anne-Marie, qui quitte de plus en plus souvent le domicile conjugal.

Un soir, Jérôme invite Anne-Marie à l'accompagner dans une soirée qui se révèle être une « partie fine » entre gens de bonnes manières. Soupçonneux, Brachart annule un voyage à Londres. Choquée par le spectacle de débauche qui s'offre à ses yeux, Anne-Marie rompt avec Jérôme et quitte la soirée. Elle parvient à donner le change, juste avant que son mari ne revienne. Celui-ci n'est pas dupe. La famille d'Andeline, inquiète des frasques de leur fille, s'attend au pire et se prépare à une annonce de divorce.

Anne-Marie refuse la rupture et souhaite assumer jusqu'au bout cette situation. Pendant ce temps, magnanime, mais revanchard, Brachart agit. Il console Grace Ritter et s'engage à lui ramener Jérôme. L'homme d'affaire spécule à la Bourse, contre ses propres intérêts financiers ! En quelques minutes, il perd sa fortune et brise en même temps la situation de son « ami » Jérôme. Ruiné, Brachart s'apprête à s'envoler pour Londres, à la découverte d'une nouvelle vie. Il est rejoint par Anne-Marie, désormais prête à suivre son mari contre vents et marées.
)
[SAMSON]  ” - PapyLuc
 
9.
La banque Nemo (1934)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
(92 mins.)
Director: Marguerite Viel
“ K$2170759/T$Banque Nemo - Mona Goya - Alice Tissot/C$
fr.wikipedia.org : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> 21 janvier 2013 à 00:26

Après l'arrestation et l'incarcération pour indélicatesses du caissier de la banque Némo, Larnoy, Gustave Labrèche le remplace aussitôt dans sa place et auprès de sa maitresse. Il saute bientôt tous les échelons de la hiérarchie pour devenir fondé de pouvoir. Intrigant pour évincer le directeur, il se retrouve rapidement à la tête de l'établissement qu'il a repris pour rien à son propriétaire après lui avoir fait croire à sa ruine. Même la tentative de mise en lumière de ses malversations par Larnoy, sorti de prison deux ans plus tard, échouera, et ce sera Larnoy lui-même qui énoncera la morale de l'histoire en déclarant qu'on met un homme en prison pour avoir dérobé un mouchoir, mais qu'au delà de cent millions, voler son prochain devient légitime.
)
[La Banque Némo (film) - Wikipédia] (
Victor Boucher : Gustave Labrèche
Mona Goya : Charlotte
Alice Tissot : Mme Némo
René Bergeron : Émile Larnoy
Charles Fallot : Némo
Georges Prieur : le ministre
Henri Bonvallet : Vauquelin
Gustave Gallet : Biscotte
Claire Gérard : la locataire
Micheline Bernard : une secrétaire
Fred Marche : Pignolet
André Carnège : l'inspecteur
Georges Pally : le président
Gaston Mauger : le ministre
Henry Charrett : le journaliste
Guy Rapp)
 ” - PapyLuc
 
10.
Day for Night (1973)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.1/10 X  
A committed film director struggles to complete his movie while coping with a myriad of crises, personal and professional, among the cast and crew. (115 mins.)
“ K$5440644/T$Nuit Americaine - Jacqueline Bisset - Valentina Cortese - Dani - Nathalie Baye/C$
arte.tv : (ARTE >>> 14 janvier 2013 à 20:50 (Rediffusions : 16.01.2013 à 13:55)

Tendre, généreux et drôle, La nuit américaine est l'un des plus beaux hommages de François Truffaut à ce qui faisait sa raison de vivre : le cinéma.

1972. Dans les studios de la Victorine à Nice, débute le tournage d'un film hollywoodien intitulé Je vous présente Pamela, Ferrand, le metteur en scène français doit faire face à des difficultés autant personnelles que techniques : le laboratoire a abîmé une scène de foule ; Alphonse, le jeune premier, a des relations orageuses avec sa petite amie Liliane, scripte stagiaire ; une de ces interprètes, Séverine, se met à boire et rate une scène ; une autre s'avère être enceinte...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Comédie humaine
"Un tournage de film, ça ressemble exactement au trajet d'une diligence dans le Far West ; d'abord on espère faire un beau voyage et puis très vite on se demande si on arrivera à destination" : dans la peau du metteur en scène Ferrand, qu'il interprète magistralement, François Truffaut nous initie aux mystères de la création... et aux cauchemars du créateur. Dans les coulisses des studios niçois, sur le tournage d'une grosse production franco-américaine, il dresse un riche tableau de la complexité des rapports humains dans le microcosme du septième art. Fiction sur un film en train de se faire, La nuit américaine évoque avant tout ceux qui font le cinéma : l'accessoiriste, la star, le machiniste, le chef opérateur, la scripte, le producteur... Au sein de cette comédie humaine en miniature se mêlent conflits et retrouvailles, faux-semblants et dévoilements, jalousies et amours d'un soir. En 1974, le cinéaste écrivait : "Je me suis rassemblé et réconcilié avec moi-même grâce à La nuit américaine qui concerne simplement ma raison de vivre..." Si, dans le jargon du métier, le terme de nuit américaine désigne une "fausse" nuit, la vraie vie pour Truffaut ne devait-elle pas toute entière tenir sur la pellicule ?)


---

films.blog.lemonde.fr : [La Nuit américaine (1973) de François Truffaut | L'Oeil sur l'Ecran]

cineclubdecaen.com : [Ciné-club : La nuit américaine de François Truffaut]  ” - PapyLuc
 
11.
Her Name Is Sabine (2007 Documentary)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
A sensitive portrait of Sabine Bonnaire, the autistic sister of the french actress Sandrine Bonnaire. (85 mins.)
“ K$9080322/T$Zf SandrineBonnaire - Elle s' appelle Sabine/C$
imdb.com : [IMDb: Lg Actress Into My Heart - a list by PapyLuc]  ” - PapyLuc
 
12.
A Simple Heart (2008)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
Unable to forget her first love, Félicité, a simple and kind maid, devotes herself completely to her new master... (105 mins.)
Director: Marion Laine
“ K$4160759/T$Coeur Simple - Sandrine Bonnaire/C$
imdb.com : [IMDb: Lg Actress Into My Heart - a list by PapyLuc]  ” - PapyLuc
 
13.
La Cérémonie (1995)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
The upper-class owner of a gallery, Catherine Lelievre, hires the efficient and quiet maid Sophie to... (112 mins.)
Director: Claude Chabrol
“ K$9150327/T$Ceremonie - Sandrine Bonnaire - Isabelle Huppert - Jacqueline Bisset - Virginie Ledoyen/C$
imdb.com : [IMDb: Lg Actress Into My Heart - a list by PapyLuc]  ” - PapyLuc
 
14.
Pierrot le Fou (1965)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.7/10 X  
Pierrot escapes his boring society and travels from Paris to the Mediterranean Sea with Marianne, a girl chased by hit-men from Algeria. They lead an unorthodox life, always on the run. (110 mins.)
Director: Jean-Luc Godard
“ K$2120324/T$Pierrot Le Fou - Anna Karina/C$
films.blog.lemonde.fr : (Ferdinand quitte sans regret sa femme et sa vie bourgeoise ennuyeuse pour suivre Marianne qui est poursuivie par des malfrats à cause de son frère. Ils se retrouvent ainsi dans le sud de la France… En fait, la trame vaguement policière de Pierrot le fou est assez secondaire. Le film de Jean-Luc Godard est plus un collage de réflexions et d'émotions sur la vie, sur nos aspirations, nos rêves. Il transforme cette cavale en une déambulation poétique et y insuffle une grande liberté. Les références et citations sont nombreuses et très variées, de Rimbaud aux Pieds Nickelés en passant par Velasquez, Renoir ou encore Shakespeare. La liberté de ton est aussi très présente par la forme, Godard s'affranchissant de toutes les règles (ruptures de rythme, faux raccords). C'est un cinéma en totale liberté, qui foisonne d'idées et de réflexions, un véritable cinéma de création. La photographie de Raoul Coutard est très belle ; avec des couleurs qui participent au propos (bleu = liberté, rouge = violence, blanc/jaune = pureté). A sa sortie, Pierrot le fou fut interdit au moins de 18 ans pour « anarchisme intellectuel et moral ».
)
[Pierrot le fou (1965) de Jean-Luc Godard | L'Oeil sur l'Ecran] (
Remarques :
* Aragon a écrit un beau texte très louangeur sur Pierrot le fou, intitulé Qu'est ce que l'art, Jean-Luc Godard ? tapin.free.fr : (Lire le texte intégral) [aragon]

* Bien que non créditées au générique, on remarque les apparitions de Samuel Fuller (l'américain de la soirée bourgeoise), Raymond Devos (« est-ce que vous m'aimeeez ? »), Jean-Pierre Léaud (dans le cinéma). A noter que la Princesse Aïcha Abadie (scène sur le bateau au quai), Reine du Liban en exil, est un personnage tout à fait réel ; elle interprète ici son propre personnage.

* A propos du titre : Pierrot le fou est le surnom de Pierre Loutrel, meurtrier de grand chemin, qui fut membre de la Gestapo française avant de rallier la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, puis ennemi public à la tête du Gang des tractions avant. Et bien entendu, Pierrot est aussi le personnage lunaire de la Commedia dell'arte. C'est certainement cette ambivalence qui a guidé Godard dans son choix de titre.)
 ” - PapyLuc
 
15.
End of Desire (1958)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
Normandy, second half of the nineteenth century. Jeanne Dandieu lives in a manor house with her parents and their servant Rosalie... (86 mins.)
“ K$4700759/T$Vie - Maria Schell/C$
cineclubdecaen.com : (FRANCE2 (Ciné Club) >>> 26/06/2012

Fin du XIXe siècle. Dans une grande demeure normande, Jeanne Dandieu vit entourée de ses parents et de Rosalie, une paysanne amie d'enfance qui lui sert de domestique. Un jour, sauvée par des pêcheurs alors que sa barque, prise dans une rafale, venait de se retourner, elle est accueillie à l'embarcadère par un jeune inconnu: Julien de La Mare. Celui-ci la raccompagne au manoir. Jeanne ne tarde pas à tomber amoureuse. Julien demande sa main.

Cette précipitation fait jaser : on dit que Julien se marie pour payer des dettes qui l'obligèrent à quitter Paris. Le mariage est une réussite et Jeanne nage dans le bonheur. Ses parents quittent la maison familiale et rapidement la vie du couple devient un enfer. La sensibilité de sa femme ennuie Julien qui lui préfère la compagnie de Rosalie. La jeune femme n'ose avouer à sa maîtresse les relations qu'elle entretient avec son mari. Enceinte, elle accouche d'une petite fille et abandonne le service de Jeanne qui a tout découvert.

Six ans ont passé. Jeanne est mère d'un petit garçon. A l'occasion de la bénédiction des bateaux de pêche, Julien rencontre un vieil ami, de Fourcheville, qui lui présente sa femme Gilberte. Une relation ne tarde pas à naître entre eux. Jeanne supporte avec courage cette liaison nouvelle ainsi que la mort de sa mère. Mais Fourcheville, jaloux, découvre les amants dans une roulotte qu'il précipite du haut de la falaise.
)
[Ciné-club : Une vie d'Alexandre Astruc] (
En 1948, Alexandre Astruc devient célèbre en signant un article publié dans L'écran français : "Naissance d'une nouvelle avant-garde : la caméra-stylo". Il salue dans le cinéma un moyen d'expression autonome et neuf, comparable à la peinture ou au roman. La démarche du réalisateur le rapproche d'un cinéma romanesque soucieux de la vérité des êtres et de leur insertion dans un cadre soigneusement dessiné. Un cinéma d'essayiste. Il prétend lui-même rechercher les "manifestations visuelles de la psychologie des personnages". C'est pourquoi il choisit des moments de crise, comme dans cette adaptation de Guy de Maupassant ou celles qui suivront L'éducation sentimentale, 1961 d'après Gustave Flaubert, La lettre volée (1973) et La chute de la maison Usher (1981), tous deux adaptés de l'oeuvre d'Edgar Allan Poe ; Une fille d'Eve (1988) et Albert Savarus (1992) d'après Balzac.
)
 ” - PapyLuc
 
16.
Moulin Rouge (1952)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.2/10 X  
Fictional account of French artist Henri de Toulouse-Lautrec. (119 mins.)
Director: John Huston
“ K$2150759/T$Moulin Rouge - Colette Marchand - Suzanne Flon - Zsa Zsa Gabor - John Huston/C$
arte.tv : (ARTE >>> 31 décembre 2012 à 21:05 (Rediffusions : 03.01.2013 à 15:05)

La vie tragique de Toulouse-Lautrec racontée par John Huston. Une superbe évocation du Montmartre de la Belle Époque.

À la suite d'une chute, Henri de Toulouse-Lautrec reste infirme : un corps d'adulte posé sur des jambes d'enfant. Rejeté par toutes les femmes, il se réfugie dans la peinture, fréquente assidûment le cabaret du Moulin-Rouge et sympathise avec ses vedettes. Un jour, il porte secours à Marie, une prostituée poursuivie par la police, qu'il installe chez lui et dont il tombe amoureux. Mais Marie finit par lui avouer qu'elle ne reste avec lui que par intérêt...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
L'art seul existe : John Huston s'attache à mettre en scène un "Paris 1900" réaliste et envoûtant. Les critiques avaient salué la capacité du cinéaste américain à capter et à restituer à l'écran l'ambiance de l'époque : les numéros musicaux de french cancan sont somptueux. John Huston a voulu recréer l'univers coloré de Toulouse-Lautrec, et les personnages passent avec fluidité, naturel et facilité devant la caméra. Le résultat est captivant. José Ferrer est exceptionnel dans le rôle de cet artiste enfermé dans un corps qu'il rejette (et qui est à l'origine de sa folie). Sa puissance d'expression et son interprétation - il a joué en marchant sur les genoux pour rendre la petite taille du peintre - sont remarquables. Un beau film sur l'âpreté de la vie d'artiste et le handicap.)
 ” - PapyLuc
 
17.
Divorce Italian Style (1961)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.3/10 X  
A married Sicilian baron falls in love with his cousin and vows to wed her, but with divorce illegal he must concoct a crime of passion to do away with his wife. (105 mins.)
Director: Pietro Germi
“ K$2160147/T$Divorce à l' italienne - Daniela Rocca - Stefania Sandrelli/C$
cineclubdecaen.com : (Dans le train qui le ramène à sa ville natale après qu'il ait purgé une peine de dix-huit mois de prison, le baron Ferdinando Cefalù, dit Féfé, revoit son passé.

A quarante ans, possesseur d'un titre et d'une fortune qui lui permettent une existence oisive, Ferdinando se meurt d'ennui. Son mariage d'amour s'est transformé en une exaspérante monotonie. La vie conjugale lui pèse d'autant plus que sa cousine Angela est devenue une ravissante jeune fille. Il l'aime et est prêt à tout pour la conquérir, même au meurtre.

Mais tuer une épouse sans reproche le condamnerait à la prison à vie. Après qu'il ait imaginé divers stratagèmes aussi fantaisistes qu'irréalisables, le hasard lui vient en aide. Entré par hasard au Palais de Justice, il assiste au procès d'une femme qui, ayant tué son mari adultère, est condamnée à une peine légère. Il faut donc à Féfé créer la situation adéquate.

Ayant retrouvé Rosario Mulé, un peintre qui fut amoureux fou de Rosalia avant qu'elle ne fut baronne, Ferdinando l'installe chez lui pour restaurer des fresques. Après avoir dissimulé micros et magnétophone, il s'invente des rendez-vous des voyages pour laisser seuls Rosalia et Rosario. Celle-là résiste cependant à la cour pressante de celui-ci... jusqu'au jour où elle quitte le domicile conjugal avec lui. La fuite est bientôt connue de toute la ville, mais Féfé attend pour réagir que les injures et sarcasmes atteignent leur maximum. Quand enfin il se rend, pour accomplir "sa vengeance" à la station balnéaire où se sont réfugiés les amants, il est doublé par la femme de Rosario, qui tue son mari devant lui. Remis de ses émotions, il abat à son tour Rosalia... Une foule énorme acclame le baron, autrefois bafoué, aujourd'hui homme d'honneur.

Un mois plus tard, Ferdinando épouse Angela. Mais lors de leur voyage de noces, en croisière, Ferdinando découvre qu'Angela fait du pied à un beau et jeune marin.
)
[Ciné-club : Divorce à l'italienne de Pietro Germi] (
Le film le plus célèbre de Pietro Germi qui contribuera, tardivement, à l'autorisation du divorce en Italie (référendum de 1974). Les dispositions concernant les crimes d’honneurs, qui permet à Féfé de tuer et n’avoir qu’une peine légère ne furent abrogées qu'en août 1981.

La ville fictive d’Agromonte utilise les décors de la ville sicilienne d’Ispica.

Nominé pour l'Oscar du meilleur réalisateur, Divorce à l'italienne obtient finalement l'Oscar 1963 du meilleur scénario original.)
 ” - PapyLuc
 
18.
Columbo (1971 TV Series)
Episode: Forgotten Lady (1975)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.9/10 X  
A faded dance star of film and stage murders her husband and makes it look like a suicide; Lt. Columbo doubts her seemingly perfect alibi. (100 mins.)
“ K$2180633/T$Colombo - Femme Oubliée - Janet Leigh/C$
fr.wikipedia.org : (Colombo - Femme Oubliee - Janet Leigh

Résumé : Une ex-star de music-hall veut organiser son come-back. Elle compte sur son mari, riche docteur à la retraite, pour le financer. Ce dernier refuse. Ce soir là, il lit dans sa chambre pendant qu'elle se fait projeter un film dans une autre pièce. Elle le drogue avec des somnifères, lui dépose un pistolet dans la main, qu'elle prend, et lui tire une balle dans la tête. La porte de la chambre est verrouillée, elle en sort par la fenêtre et rejoint la projection avant que le domestique ne vienne changer la bobine. Elle dépose devant lui son dossier médical, dans l'intention de faire croire qu'il s'est suicidé à cause d'une dépression soudaine due à la lecture d'une mauvaise nouvelle sur sa santé. Columbo est intrigué par le livre de chevet; et il se demande, puisque le suicide n'était pas prémédité, comment il a pu récupérer l'arme, normalement rangée dans la voiture, sans salir ses chaussons sur le chemin du garage.
)
[Saison 5 de Columbo - Wikipédia] (
Commentaires : Fait unique, Columbo n'arrête pas l'assassin à la fin de l'épisode : atteinte d'une tumeur au cerveau elle n'a plus que quelques semaines à vivre, et la maladie lui a même fait oublier qu'elle est l'assassin de son mari. C'est Ned Diamond qui s'accuse à la place de la danseuse, Columbo dit à ce dernier qu'il n'aura aucune peine à prouver que ce n'est pas lui, et Ned Diamond répond "Cela prendra bien quelques mois...".)


---

imdb.com : (Janet Leigh) [Janet Leigh - Filmography by type]  ” - PapyLuc
 
19.
Frankenweenie (1984 Short Film)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.3/10 X  
A young boy sets out to revive his dead pet using the monstrous power of science. (29 mins.)
Director: Tim Burton
“ K$5530759/T$Frankenweenie - Tim Burton/C$
arte.tv : (ARTE >>> 26 décembre 2012 à 01:25 (pas de rediffusion)

Le jeune Victor entreprend de ressusciter son chien façon Frankenstein. Un hommage en noir et blanc de Tim Burton aux films d'horreur des années 1930, dont la version longue et animée en 3D sort le 31 octobre en France.

Dans une banlieue résidentielle morose, Victor, 10 ans, trompe son ennui en bricolant des petits films amateurs qui ravissent ses parents. Pour le casting, son chien Sparky se prête à toutes les fantaisies, jusqu'au jour où le cinéma familial vire au drame : Sparky finit sous les roues d'une voiture. Désespéré et incapable de renoncer à son compagnon, le petit garçon, inspiré par ses cours de physique et à grands renforts d'électricité, tente alors de le ressusciter, façon Frankenstein...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Monstres chéris
Réalisé en 1984 par le jeune Tim Burton chez Disney, ce moyen métrage porte déjà les germes de l'univers du cinéaste épris de fantastique : sa cinéphilie, des productions de la Hammer qui ont bercé son adolescence à son goût affirmé pour l'expressionnisme européen, sa tendresse pour les monstres et la différence, et sa candeur raffinée. Un hommage aux films d'horreur des années trente, esquisse - précise - de son nouveau et très attendu long métrage d'animation éponyme, toujours chez Disney, qui sort en ce jour d'Halloween.)
 ” - PapyLuc
 
20.
Diary of a Lost Girl (1929)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.0/10 X  
Thymiane is a beautiful young girl who is not having a storybook life. Her governess, Elizabeth, is thrown out of her home when she is pregnant... (104 mins.)
“ K$9050438/T$Trois Pages De Un Journal - Journal De Une Jeune Fille Perdue - Louise Brooks/C$
arte.tv : (ARTE >>> 18 décembre 2012 à 00:15 (pas de rediffusion)

Une vie de femme, miracle de sensualité pure, en butte à la mesquinerie et l'hypocrisie. Avec Louise Brooks, rayonnante.

Thymiane, la fille du pharmacien Henning, est enceinte du préparateur Meiner, qui refuse de l'épouser. À sa naissance, le bébé est mis en nourrice et la mère enfermée dans une maison de redressement. Thymiane réussit à s'évader et trouve refuge dans une maison close, où elle devient fille de joie. Grâce à un mariage avec un vieil aristocrate, elle peut prendre la tête d'un comité de bienfaisance pour dénoncer l'hypocrisie de la charité mondaine...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Drame social
Tourné un an après Loulou, Trois pages d'un journal est un drame social dans lequel Pabst règle ses comptes avec une bourgeoisie qu'il déteste. Jouant la carte du réalisme, il stigmatise une société dont le rigorisme et l'hypocrisie bafouent toutes les valeurs, et brosse ainsi un portrait peu glorieux de l'Allemagne des années 1930. Tout comme dans La rue sans joie, réalisé quatre ans auparavant, certaines scènes sont devenues des moments d'anthologie, comme celles du réfectoire dans la maison de redressement. Plus que Loulou, ce film a souffert des rigueurs de la censure, et le dénouement du riche mariage fut imposé au réalisateur. Mais comme pour Loulou, le véritable triomphe du film fut Louise Brooks, qu'"il suffisait de laisser évoluer sur l'écran, sans qu'il fut nécessaire de la diriger, sa seule présence réalisant l'essence de l'oeuvre d'art." (Lotte Eisner, L'écran démoniaque).)


---

arte.tv : (Trois pages d'un journal
Film muet de G.W. Pabst (D 1929))
[Cinéma muet | Mouvements de cinéma | fr - ARTE]  ” - PapyLuc
 
21.
Bringing Up Baby (1938)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.0/10 X  
While trying to secure a $1 million donation for his museum, a befuddled paleontologist is pursued by a flighty and often irritating heiress and her pet leopard, Baby. (102 mins.)
Director: Howard Hawks
“ K$8560619/T$Impossible Monsieur Bebe - Katharine Hepburn/C$
arte.tv : (ARTE >>> 10 décembre 2012 à 20:50 (Rediffusions : 11.12.2012 à 14:45 & 24.12.2012 à 23:15)

Une miss catastrophe déploie tous ses charmes pour prendre un paléontologue dans ses filets. Signée Howard Hawks, une comédie jubilatoire avec Katharine Hepburn et Cary Grant.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Duo en or : Après Sylvia Scarlett de George Cukor, Katharine Hepburn et Cary Grant partagent de nouveau l'affiche dans cette farce menée tambour battant, reposant sur l'opposition entre deux mondes et deux personnalités. Véritable rouleau compresseur, l'irrésistible Susan a décidé de mettre le grappin sur son scientifique préféré, quitte à déclencher une avalanche de catastrophes. Face à lui, complètement déboussolé par les désastres qui le frappent, le pauvre David se laisse entraîner malgré lui dans ce tourbillon de folie. Quiproquos, gags en série, répliques qui fusent : de bout en bout, Howard Hawks maintient la cadence grâce à un montage vif et plein d'inventivité. Un classique de la comédie américaine.)
 ” - PapyLuc
 
22.
Reaching Out to Mama (2011 Short Film)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.8/10 X  
(33 mins.)
Director: Olga Tomenko
“ K$8030047/T$A La Poursuite De Maman - Olga Tomenko/C$
arte.tv : (ARTE >>> 23 novembre 2012 à 00:55 (Rediffusions : 28.11.2012 à 04:10 & 06.12.2012 à 04:05)

Une petite fille qui, sous le coup de la colère, a souhaité la disparition de ses parents, craint de voir ce voeu se réaliser.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Katya a été punie par sa mère parce qu'une fois de plus, elle est arrivée en retard à la maison et parce qu'elle a menti. En colère, la petite fille souhaite, en son for intérieur, voir ses parents disparaître en mer par une nuit noire. C'est au moment où son voeu semble se réaliser qu'elle comprend qu'elle ne veut surtout pas les perdre. Armée d'une dérisoire lampe de poche, elle part à leur recherche. Arrivera-t-elle à temps ?)
 ” - PapyLuc
 
23.
“ K$4460220/T$Enfer Des Pauvres - Alexandra Schmidt - Ilse Trautschold - Vera Sacharowa - Fee Wachsmuth/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 20 novembre 2012 à 23:55 (Pas de rediffusion)

Un classique du cinéma prolétarien, genre très prisé sous la République de Weimar, présenté ici dans une version restaurée avec une nouvelle musique.

La famille Krause vit chichement dans le quartier ouvrier berlinois de Wedding. Porteuse de journaux, la mère cohabite avec ses deux enfants, Erna et Paul. Elle sous-loue la seule chambre du minuscule appartement à un petit maquereau et sa protégée. Sa fille Erna rencontre Max, un jeune ouvrier, dans une fête foraine. Paul, lui, traîne dans les bars et vole un jour de l'argent à sa mère.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Censure et lutte des classes
Ce film centré sur la lutte des classes est un exemple du cinéma prolétarien, un genre qui a remporté un grand succès sous la République de Weimar. Il apporte un témoignage précieux sur le Berlin des années 1920, ses estaminets, ses logements ouvriers, ses cours et ses réverbères. Certaines scènes s'inspirent des dessins, photos et textes de Heinrich Zille qui avait su saisir le quotidien des milieux populaires. Phil Jutzi avait auparavant tourné un film semi-documentaire sur la famine des mineurs en Silésie, censuré en raison de ses approches marxistes. Ce qui sera aussi le cas pour L'enfer des pauvres qui subit des coupes peu après la première. On en connaissait la copie établie en 1957 par Otto Nagel pour le fonds d'archives cinématographiques de la RDA. Il existait une seconde copie, mutilée elle aussi, au Filmmuseum de Munich. Par ailleurs, la Deutsche Kinemathek disposait du texte du scénario original. C'est à partir de ces trois sources que la version présentée ce soir a été réalisée, avec des intertitres supplémentaires résumant l'action des passages manquants à l'image. Michael Gross, longtemps trompettiste soliste de l'Ensemble Modern et du Klangforum Wien, a composé une nouvelle musique qui met en valeur les cuivres et les percussions, et relie le Berlin des années 1920 et le jazz-rock surgi un demi-siècle plus tard. Une nouvelle composition présentée et enregistrée à Berlin le 15 avril 2012, en coopération avec la Volksbühne Berlin et la Deutsche Kinemathek.)
 ” - PapyLuc
 
24.
Leda (1959)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.8/10 X  
A wealthy wine grower has trouble with his wife, his children, his best friend, and his mistress across the way, who is murdered. (110 mins.)
Director: Claude Chabrol
“ K$9290759/T$A Double Tour - Antonella Lualdi - Madeleine Robinson - Bernadette Lafont - László Szabó/C$
cineclubdecaen.com : (TV5 MONDE FBS >>> 21:00 le lundi 19 novembre 2012

Un grand domaine dans les collines d'Aix-en-Provence. Henri Marcoux y vit avec sa femme et ses deux enfants. La couple Marcoux est désuni, Henri a une jeune maîtresse italienne, Léda. Léda est assassinée. C'est Laszlo, l'ami hongrois de la jeune femme, qui identifie le coupable.
)
[Ciné-club : A double tour de Claude Chabrol] (
Troisième film de Chabrol, formellement nettement plus ambitieux que les deux premiers comme l'indique déjà l'étrange et strident générique, détaillant, on ne le comprend que plus tard, l'intérieur artiste de Leda avant de faire défiler les noms sur une cible de couleur. Dans cette violente satire anti-bourgeoise, Chabrol se désintéresse en effet de l'intrigue policière pour affirmer un cinéma moderne, virtuose et dérangeant.

Chabrol et le flash-back

Le film est structuré autour de deux flashes-back, les premiers du réalisateur, qui deviendront la figure formelle la plus reconnaissable de son cinéma.

Le premier flash-back est le plus étonnant. Il débute après une violente dispute entre les deux époux. Thérèse est prostrée sur le lit. Off, Henri parle de Leda : "Ce matin, je suis allé la chercher pour que nous nous promenions dans la campagne" et toute cette première partie sera baignée d'un éclairage hollywoodien et des couleurs exubérantes de la nature. Le retour de la promenade se poursuit par le contrechamp de la scène du déjeuner entre Lazlo et Thérèse. Lorsque Henri entre dans le cadre, les voix se font caverneuses et un fondu enchaîné nous projette à la fin du déjeuner nous montrant cette fois le départ de Henri pour Aix avec Leda et non plus celui de Lazlo. Le couple rencontre Lazlo et son ami à Aix, ils reviennent ensemble faire la fête dans l'appartement de Leda avant la sortie du flash-back. Celui-ci mêle donc vision mentale, contrechamp d'une situation vue auparavant, accélération de celle-ci, rencontre avec des personnages vus dans une autre situation et retour sur Thérèse, prostrée sur son lit qui écoute la fin du récit de son mari.

Le second flash-back, décrivant la mort de Leda est, en apparence, plus classique. L'action décrite a pourtant lieu au moment du récit de premier flash-back et la sortie, avec la course de Richard et le cri du paon effrayé, est travaillée. Deux éléments servent en effet l'intrigue : la course est vue par l'ami de Lazlo qui en informe celui-ci qui pourra ainsi confondre Richard et le paon effrayé avait été vu au sein du premier flash-back.

Un film peu aimable

Violente satire anti-bourgeoise, A double tour présente quelques analogies avec le Boudu de Jean Renoir. Jean-Paul Belmondo imite Michel Simon à la fin du premier flash-back. Et surtout, Lazlo refuse tout savoir-vivre (il mange en faisant du bruit, défait gratuitement et méchamment les mailles du tricot d'Elisabeth, se saoule constamment, n'est qu'à moitié amoureux de la fille d'Henri). Henri n'est pas plus sympathique, toujours hésitant et cruel à l'occasion ("Ma pauvre Thérèse, tu ne peux plus rien, ton règne est fini. Tu ne me fais plus que pitié ma pauvre vieille"). Thérèse et ses enfants sont confinés dans leur petitesse bourgeoise et Leda est une figure trop abstraite pour être attachante. Plus dégénérés encore, madame Leboeuf, la vieille bourgeoise d'Aix et le jardinier qui lorgne sur Julie, la belle servante, interprétée avec sensualité par Bernadette Laffond.

La bande-son est aussi très dissonante, pas seulement par ses thèmes principaux, mais aussi parce qu'elle est brisée par la musique classique de Richard (Sérénade en si bémol majeur de Mozart puis Roméo et Juliette de Berlioz), le lyrisme facile "à l'américaine" du flash-back mental et le jazz endiablé chez Leda.

Le personnage de Belmondo inspirera Godard dans A bout de souffle qui donnera à Michel Poiccard en fuite la fausse identité de Laszlo Kovacs. Il développera aussi les monologues du personnage dans la voiture dans le genre de ceux qu'il énonce ici en arrivant à Aix.

Jean-Luc Lacuve le 28/08/2010)
 ” - PapyLuc
 
25.
Shop Girls of Paris (1943)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.7/10 X  
Denise Baudu, an orphaned girl in need, decides to go to Paris where her uncle Baudu keeps a small draper's shop... (88 mins.)
Director: André Cayatte
“ K$2080125/Bonheur Des Dames - Andre Cayatte - Blanchette Brunoy - Suzy Prim - Autres Actrices/C$
fr.wikipedia.org : (FRANCE 2 >>> 01:31 le mercredi 21 novembre 2012

Au Bonheur des Dames est un roman d’Émile Zola publié en 1883, prépublié dès décembre 1882 dans Gil Blas, le onzième volume de la suite romanesque les Rougon-Macquart. À travers une histoire sentimentale à l’issue inhabituellement heureuse, le roman entraîne le lecteur dans le monde des grands magasins, l’une des innovations du Second Empire.
)
[Au Bonheur des Dames - Wikipédia] (
Dès l'automne de l'année 1868, le projet d'Émile Zola d'écrire une grande fresque sur l'ascension sociale d'une famille est clairement établi. Il projette d'y présenter des personnages évoluant dans quatre mondes: le peuple, les commerçants, la bourgeoisie, le grand monde. Il ajoute aussi un monde à part celui des militaires, des prêtres et des prostituées1. Les personnages y seront mus par la « fièvre du désir et leur ambition »2. Dans ce corpus, qui deviendra Les Rougon-Macquart, il projette d'écrire un roman sur « la femme d'intrigue dans le commerce ». Ce sera Au Bonheur des Dames3. En février 1880, à la fin de la parution de Nana, il fait annoncer que son prochain roman parlera du grand commerce dans Paris et surtout des grands bazars modernes qui naissent dans la capitale4. Mais l'année 1880 est une année noire pour Zola (mort de ses amis Edmond Duranty, Gustave Flaubert, mort de sa mère, état dépressif et ennuis de santé)5 et il sursoit à son projet....
)
 ” - PapyLuc
 
26.
Westward the Women (1951)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
A trail guide escorts a group of women from Chicago to California to marry men that have recently began settling there. (118 mins.)
“ K$4600155/T$Convoi De Femmes - Denise Darcel - SP/C$
dvdclassik.com : (FR3 (Cinema De Minuit) : le lundi 12 novembre 2012 à ??:??

1851. Roy Whitman (John McIntire) est le grand propriétaire d’un ranch dans une vallée californienne isolée. Ses hommes sont d’honnêtes et efficaces travailleurs ; la seule chose qu’il leur manque est un foyer avec une épouse aimante. Il conçoit alors l’idée d’aller chercher des femmes à Chicago, destinées à se marier avec sa centaine de cowboys. Il demande à son contremaitre, Buck Wyatt (Robert Taylor), de l’accompagner pour cette longue mission, lui qui connaît parfaitement le parcours pour y avoir déjà convoyé des pionniers à de nombreuses reprises. Sauf que jusqu’à présent, les pionniers étaient des hommes et que Wyatt pense que les femmes ne pourront pas supporter cette odyssée dangereuse et harassante. Les inscriptions sont néanmoins très nombreuses pour ce périlleux voyage : certaines femmes pour échapper à la misère de leur situation actuelle, d’autres pour commencer une vie nouvelle... Parmi ce convoi de 150 femmes (car on compte sur pas moins d'un tiers de pertes) : Patience Hawley (Hope Emerson), la veuve d’un capitaine de marine, Fifi Danon (Denise Darcel), ancienne prostituée d’origine française, Rose Meyers, enceinte d’un enfant illégitime, Mrs Maroni, veuve italienne accompagnée de son fils âgé de 9 ans… Ils devront faire face à de nombreux dangers, des obstacles aussi bien humains (cowboys émoustillés, Indiens sur le sentier de la guerre, dureté du convoyeur) que naturels (déserts, tempêtes, descentes de canyons…). Malgré les morts qui émaillent la piste, malgré la dureté du voyage, les femmes, prenant leur courage à deux mains, refusent de faire demi-tour comme le leur conseille Roy Whitman. Après qu'elles ont affronté tous ces périples, l’accueil que l’on fera aux survivantes fera chaud au cœur et sera amplement mérité...
)
[Convoi de femmes de William A. Wellman (1951) - Analyse et critique du film - Dvdclassik] (
Belle année "westernienne" que celle qui voit sortir pour la clore en apothéose, le soir de la Saint-Sylvestre, l’un des plus beaux fleurons du genre ! Une excellente cuvée 1951 qui, après Au-delà du Missouri (Across the Wide Missouri), sacrait avec Convoi de femmes, William Wellman comme réalisateur le plus marquant de l’année tout comme la précédente, toujours concernant le western, avait été dominée par John Ford et surtout Anthony Mann. Après la vie quotidienne des "Mountain Men" au-delà du Missouri, le franc-tireur William Wellman se penche sur le long et harassant voyage (plus de 3 000 kilomètres), à travers montagnes et déserts, d’une caravane de 150 femmes pionnières qui, au prix d’efforts surhumains, parties de Chicago pour fuir un passé encombrant ou douloureux, sont arrivées en Californie où elles ont épousé des cow-oys dont elles n'avaient vu que les photos et qui avaient besoin de compagnes pour adoucir leur quotidien et fonder un foyer...
)
 ” - PapyLuc
 
27.
L'aventurier (1934)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.5/10 X  
Étienne Ranson is the black sheep of his family. Having made his fortune in Tunisia, he returns to France and receives a cool reception from his uncle... (92 mins.)
“ K$7000603/T$Aventurier - Blanche Montel - Gisele Casadesus/C$
cineclubdecaen.com : (FRANCE2 >>> 01:31 le mercredi 14 novembre 2012

Après avoir fait fortune en Tunisie, Etienne Ranson rentre dans sa famille à Grenoble. Mais l'accueil n'est pas celui auquel il s'attendait. Il retrouve même son ancien amour, Geneviève, mais celle-ci l'a oublié dans les bas du député Varèze.
)
[Ciné-club : Marcel L'Herbier] (
Propriétaire d'une mine de sel à Akri-Zaada en Tunisie, Étienne Ranson vend celle-ci à un certain Karl Nemo, accompagné de sa troublante épouse. Peu avant son départ, il doit essuyer la révolte d'une tribu voisine, qui se solde par la mort de plusieurs indigènes. Après une absence de dix ans qui lui a permis de faire fortune, Étienne Ranson reparaît à l'improviste chez son oncle Achille Guéroy, propriétaire d'une ganterie à Grenoble. Il y retrouve son amour de jeunesse, Geneviève, la fille adoptive de Guéroy. Accueilli fraîchement en raison de ses frasques passées, Ranson est l'objet d'une attention particulière lorsqu'on découvre qu'il est désormais riche. Mais la Chambre des Députés a eu vent de l'échauffourée sanglante de Ranson en Tunisie. Le ministère a été renversé sur une interpellation du fiancé de Geneviève, le député Varèze, qui, ignorant la parenté de Guéroy et de Ranson, a accablé ce dernier. Étienne, arrêté, est invité à justifier sur ses actes. Ce scandale inquiète Guéroy, qui tremble pour un crédit déjà fort menacé. Tout est perdu si l'on apprend que Ranson est son neveu. Geneviève est chargée de l'empêcher de parler et de lui annoncer ses fiançailles avec Varèze. Mais, au dernier moment, le courage lui manque et elle garde son secret. Bientôt innocenté, Ranson revient juste à temps pour apaiser une révolte à la fabrique. Acculé, Guéroy signe un chèque pour augmenter les salaires. Il ignore que son compte en banque est épuisé, son fils Jacques ayant tout perdu à la suite de spéculations hasardeuses. Le lendemain, la vérité sera connue, la famille ruinée et déshonorée. Ranson, qui sait maintenant que Geneviève est fiancée à Varèze, est appelé à la rescousse pour couvrir le déficit. Il accepte à une condition : que Geneviève devienne sa femme. Par reconnaissance pour sa famille adoptive, celle-ci accepte ce marchandage humiliant. La prospérité bientôt revenue chez les Guéroy, Ranson fait l'objet de vexations destinées à lui montrer qu'il demeura toujours un intrus dans la famille. Comprenant qu'il n'est pas l'homme qu'il faut à Geneviève, Ranson lui rend sa liberté et repart un beau matin pour l'Afrique. Mais sur le bateau, il a la surprise de découvrir que la jeune femme, amoureuse de lui, l'a suivi.
)
 ” - PapyLuc
 
28.
Il était une fois... (2003 TV Series)
Episode: Les enfants du paradis (2009)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.3/10 X  
(52 mins.)
“ K$2120416/T$Enfants Du Paradis - Cinema - Arletty - Maria Casares - Il Etait Une Fois - Un Film Et Son Epoque/C$
france5.fr : (FRANCE 5 >>> 25/11/2012 à 00:36

C'est avec un monument de l'histoire du cinéma français, Les Enfants du paradis, que s'achève, le jour de la clôture du 62e Festival de Cannes, la diffusion de la collection Un film & son époque — Il était une fois…. Le film de Marcel Carné fut écrit et réalisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ecrit par Jacques Prévert et Marcel Carné en 1943 à Saint-Paul-de-Vence, le scénario des Enfants du paradis évoque la vie du mime Baptiste Deburau, qui avait inspiré à Sacha Guitry une comédie en vers libres en 1918. L'action se déroule en 1830, à Paris, boulevard du Crime, là « où tous les artistes ont élu domicile ». Garance (Arletty) est soupçonnée de complicité dans le crime de Lacenaire (Marcel Herrand). Alors qu'elle est sur le point d'être interpellée, Baptiste Deburau (Jean-Louis Barrault) intervient, la sauve et tombe amoureux… Mais il s'enfuit aussitôt et finit par épouser Nathalie (Maria Casarès). Garance, qui entretient une relation avec le comédien Frédérick Lemaître (Pierre Brasseur), acceptera ensuite de se mettre sous la protection du comte de Montray (Louis Salou). Quelques années plus tard, elle revoit Baptiste.
)
[Un film & son époque Il était une fois… « Les Enfants du paradis » - France 5 & vous] (
La force des textes de Prévert :
Au cœur de ce chassé-croisé passionnel, Arletty, à l'évidence transfigurée par la relation clandestine qu'elle vit alors avec un officier allemand, illumine l'œuvre par sa beauté, « par sa façon de parler qui n'appartient qu'à elle », comme le souligne Prévert, visiblement ému lorsqu'il parle de l'actrice dans les extraits sélectionnés. Une admiration qui est à l'évidence réciproque : Arletty ne disait-elle pas que « Prévert l'avait construite » ? Ainsi, les témoignages défilent, et l'hommage au génie de Prévert est unanime. « Généreux, très drôle dans toutes les situations », dit de lui Alexandre Trauner, décorateur sur le film, assurant que cette rencontre a changé son existence. « Ses mots étaient ceux de la rue. Son génie était d'associer de manière neuve ces mots », analyse pour sa part Gérard Fromanger, ami du poète. « Jamais Prévert n'aurait accepté la moindre phrase antisémite […] qui aille dans le sens de la morale pétainiste », affirme encore le réalisateur Bertrand Tavernier.
Car ce film s'inscrit dans un contexte bien particulier : celui de la France occupée. Elle a marqué le déroulement du tournage comme l'économie de ce long-métrage ambitieux. Commencés en août 1943 à Nice, Les Enfants du paradis sont interrompus en septembre, au moment où l'Italie signe l'armistice avec les Alliés. Le producteur doit quitter le plateau en raison de ses origines juives. Puis le tournage reprend en novembre à Paris, avec Pathé.

En dépit des restrictions :
La période est difficile. Les matières premières manquent. Pellicules et électricité sont rationnées. Seuls les tissus, et donc les costumes, échappent aux restrictions. « Les films d'époque se faisaient car on avait accès au tissu de façon assez illimitée », souligne Bertrand Tavernier. Un paradoxe, alors qu'il n'y avait rien à manger !
Le climat est empreint de suspicion. « On ne pouvait faire confiance à personne. On évitait de parler politique ; on parlait du film ou de nos aventures personnelles », se souvient Jean-Roger Bontemps, électricien de plateau. Malgré cela, l'équipe fonctionne même si elle compte dans ses rangs des collabos affichés, des vichystes hostiles à l'Allemagne, des résistants et des Juifs comme Alexandre Trauner et Joseph Kosma. Et même si les descentes de police sont fréquentes.
Au fil des témoignages se dessine un film qui est un hymne à la liberté — celle des artistes, qui sont les protagonistes de l'histoire, comme celle du cinéma qui n'a jamais capitulé. « On voulait montrer qu'on pouvait se battre, regagner par l'esprit ce qui avait été perdu par les armes », dira Marcel Carné. « Ce film est un bel hommage à la souffrance du peuple français sous l'Occupation », souligne Edward Turk, le biographe du cinéaste. Un hommage au théâtre, au peuple — celui qui, lors des représentations, occupait le poulailler… que l'on appelle aussi le paradis.

Françoise Payen)
 ” - PapyLuc
 
29.
Frisco Jenny (1932)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.9/10 X  
Frisco Jenny was orphaned by the 1906 earthquake and fire and has become the madame of a prosperous bawdy house... (73 mins.)
“ K$9050759/T$Frisco Jenny - Ruth Chatterton/C$
cineartistes.com : (FR3 (Cinema De Minuit) >>> Lundi 15/10/2012 à 00:26

Jenny Frisco est enceinte, mais n'est pas mariée lors du tremblement de terre qui détruit San Francisco en 1906 et la prive d'un père et d'un fiancé. Pour survivre, et nourrir son fils, elle se prostitue dans le quartier chinois. Lors d'une fête un peu trop arrosée, son protecteur, un avocat véreux, Steve Dutton, assassine un escroc qui lui cherchait noise. Jenny dissimule l'arme et attire sur elle les soupçons de la police. Steve s'arrange pour que son fils, le petit Dan, soit placé dans la famille du riche Reynolds. Les années passent. Jenny et Steve prospèrent dans le trafic d'alcool frelaté. Dan est devenu procureur général. Il ignore tout de sa véritable filiation lorsqu'il décide de mettre fin aux activités illégales de la tristement célèbre Jenny Frisco...
)
[Ruth Chatterton - CinéArtistes.com] (
...
Ruth Chatterton viendra assez tard au cinéma, en 1928 et déjà mariée à Ralph Forbes, lui aussi acteur de premier plan de la scène. La réputation de ce couple d’artistes chic et distingués équivaut à ce que sera plus tard celle du couple mythique Laurence Olivier et Vivien Leigh. Ruth débute dans un cinéma encore muet ce qu’elle trouve assez déroutant mais passe sans encombre au cinéma parlant qu’elle trouve plus confortable et plus facile à faire alors même que ses plus éblouissantes rivales dont Norma Talmadge et Corinne Griffith sont balayées d’un douloureux revers de micro. La toute jeune académie des Oscars ne s’y trompe pas et sait reconnaître en miss Chatterton une actrice de grande valeur, la désignant parmi les meilleures actrices de l’année en 1931 pour «Sarah and son ». Norma Shearer l’évince , mais il faut savoir que Norma était nommée pour deux de ses prestations. Auparavant, Ruth s’était déjà hissée au sommet de la popularité avec la première version de «Madame X» qui fit couler des torrents de larmes et fit encore bon usage à Lana Turner trente ans plus tard!

La Warner lui signe un contrat mirobolant. Ruth Chatterton devient une des reines du studio jusqu’à l’avènement de Bette Davis, se spécialisant dans les rôles de femmes fortes, décidées et ayant réussi dans la vie mais souffrant, comme il se doit de ne pas encore avoir rencontré un des beaux acteurs «maison». Paul Lukas la plupart du temps, mais aussi Clive Brook, John Loder, Fredric March ou William Powell. Parmi ceux-ci, Ruth a une nette préférence pour George Brent qu’elle épouse en 1932. Ralph Forbes profitant de sa liberté retrouvée pour convoler avec Heather Angel. En 1934, ce couple très photogénique et distingué divorce après deux ans de mariage, miss Chatterton, signe avec la MGM, studio qui lui semble mieux tenu et mieux fréquenté! Mais sans doute le feu sacré ne brûle-il plus ou se lasse-on déjà de son jeu assez retenu, la star choisit de déserter définitivement les écrans à la fin de la décennie.

Ruth Chatterton entame alors une seconde carrière d’écrivaine. Elle gratifie encore les scènes de sa prestigieuse présence. En 1948 elle réapparait sur les écrans de télévision pour cinq ans avant une seconde retraite qui est cette fois définitive. Ruth n’en a pourtant pas fini d’étonner son monde! Elle se pique d’aviation et sillonne le monde dans son monoplace, laissant alors à la maison son fort décoratif nouveau mari un quart de siècle plus jeune qu’elle. Elle avait épousé Thomson Barry en 1942 et elle le laissera veuf lorsqu’une hémorragie cérébrale la terrasse le 24 Novembre 1961 dans sa somptueuse demeure du Connecticut.)
 ” - PapyLuc
 
30.
The Swing Girls (2010 TV Movie)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
(210 mins.)
“ K$2130537/T$Demoiselles Du Swing - Sylvia Kristel/C$
arte.tv : (ARTE : vendredi, 19 octobre 2012 à 20:50 (Rediffusions : 01.11.2012 à 00:25)

Au milieu des années 30, en pleine montée du fascisme, un impresario italien lance le trio vocal Lescano : trois ravissantes soeurs qui deviennent très vite la coqueluche de tout le pays...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (

1/2
Turin, 1935. Respectivement employées à la plonge et au vestiaire dans un restaurant en vogue de la ville, deux jeunes soeurs d'origine néerlandaise, Alexandra et Judith Leschan, rêvent de music-hall et courent les auditions. Engagées dans une modeste troupe dirigée par Gennaro Fiore, elles sont remarquées par l'impresario Canapa qui, surfant sur la mode du swing qui fait rage aux États-Unis, pressent le potentiel de ce trio - une troisième soeur, Kitty, a quitté les Pays-Bas avec leur mère pour les rejoindre - et décide de lancer les trois ravissantes jeunes femmes sous le nom de Trio Lescano. Le succès est tel que le pouvoir fasciste s'intéresse vite à elles...

2/2
Remarquées par Mussolini et ses sbires, les soeurs acceptent finalement de participer à un grand concert en l'honneur des dirigeants fascistes. Mais en 1938, alors que les lois antijuives sont promulguées, on découvre qu'elles sont juives. Grâce à leur popularité et à leurs appuis dans le gouvernement, les soeurs tentent de poursuivre leur carrière tant bien que mal quand la guerre est déclarée et que la chasse aux juifs commence. Amoureuse d'un pianiste juif, Funaro, Alexandra tente en vain de sauver son amant en se donnant à Parisi, un dignitaire fasciste. Soupçonnées un temps d'espionnage pour le compte des Alliés, les soeurs sont relâchées et, grâce au fidèle Gennaro elles parviennent à trouver refuge avec leur mère dans la montagne...)


---

lalibre.be : (Trois étoiles qui ont fait pâlir le Duce

Karin Tshidimba

Mis en ligne le 19/10/2012
Les demoiselles du swing” évoque la carrière fulgurante des sœurs Lescano dans l’Italie des années 30. Un destin frappé par le fascisme. )
[Lalibre.be - Trois étoiles qui ont fait pâlir le Duce] (
C’est une véritable curiosité qu’Arte propose de découvrir ce vendredi soir. Une fiction historique qui éclaire les sombres années du fascisme et de la Seconde Guerre mondiale, sous le prisme de la place réservée aux artistes en Italie.

Inspirée d’une histoire vraie, Les demoiselles du swing H H retrace la carrière du fameux trio Lescano, dont les voix caressèrent les ondes radiophoniques du milieu des années 30 jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale.


Nées au Pays-Bas de mère juive, Judith, Alexandra et Kitty Leschan démarrent un trio en plein envol du swing à travers l’Europe. Remarquées par le régime fasciste, pour leurs voix et leurs physiques harmonieux, elles se voient proposer d’en devenir les égéries. "Ces trois grâces remontent le moral du peuple; même les empereurs romains étaient sensibles à ce type de qualités" , insiste l’un des hauts dignitaires du parti, totalement subjugué par les voix des trois sœurs Lescano. Mais l’avenir démontrera que raison et sentiments font rarement bon ménage en temps de guerre.

Si la première partie excelle à faire revivre l’insouciance des années d’avant-guerre dans un milieu (artistique) où l’inspiration et le talent tiennent lieu de laisser-passer, c’est dans sa seconde partie que cette fiction se montre la plus percutante. Après des débuts volontiers frivoles et presque anodins, les scénaristes Maurizio Zaccaro et Laura Ippoliti, dans un bel exercice de synthèse, rassemblent les éléments psychologiques, personnels et sociologiques collectés au fil des années, afin d’offrir une autre image, de chacun de leurs personnages, à la lumière de la guerre. Démontrant, une fois encore, que c’est dans l’adversité que se jaugent les hommes.

Avec l’entrée en guerre de la France et de la Grande-Bretagne, l’Italie doit en effet prendre position auprès de son alliée, l’Allemagne. Le trio Lescano, un temps adulé et propulsé par les hommes du Duce, est désormais "persona non grata" pour cause d’origine inavouable. L’heure n’est plus à la beauté, au lyrisme, ni à l’art sans frontières, et les artistes, même pour divertir les troupes, se doivent d’être porteurs d’un sang pur et d’origines certifiées.

"Pour moi le fascisme, c’était la beauté, le printemps de la beauté, la dignité, l’innovation, la révolution", tente d’argumenter, en vain, leur protecteur.


Eclairant une page méconnue de l’histoire de la Botte, "Les demoiselles du swing" retrace cet épisode véridique dans la langue d’origine des trois chanteuses : l’italien et, par moments, le hollandais. Un rôle plein de nuances et une interprétation très juste qui a valu à Andrea Osvart (Alexandra), Lotte Verbeek (Judith) et Elise Schaap (Kitty) un prix d’interprétation commun. En outre, "Les demoiselles du swing" a été sacré meilleure mini-série lors du Festival de télévision de Monte-Carlo.

Fait important et hasard improbable alors que l’on vient d’apprendre son décès (*), ce jeudi, cette fiction est aussi le dernier rôle de Sylvia Kristel à l’écran. Elle y incarne Eva de Leeuw, la maman des "trois grâces du micro" .)
 ” - PapyLuc
 
31.
Safe in Hell (1931)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
After accidentally killing the man who raped her and forced her into prostitution, a New Orleans woman flees to a Caribbean island. While she awaits her fiancé, the vicious local police chief sets his sights on her. (73 mins.)
“ K$2130759/T$Safe in Hell - Un Paradis En Enfer - Dorothy Mackaill/C$
blog.revueversus.com : (FR3 (Cinema De Minuit) : le lundi 5 novembre 2012 à 00:21

À propos de Safe in Hell, « c’est un film zozo » s’exclame Bertrand Tavernier, venu présenter la rétrospective William Wellman dans le cadre du festival Lumière, organisé à Lyon par l’Institut Lumière que le cinéaste préside.
Zozo, on ne saurait dire mieux à propos de ce film Pré-Code, ainsi dénommé parce qu’il a été tourné en 1931, soit trois ans avant l’instauration d’un code de censure, imposé aux producteurs par Will Hays et Joseph Breen. Autant dire qu’en 1931, on peut parler librement de prostitution, de sexe, de désir, autant de sujets qui débordent littéralement dans ce fabuleux film qui s’ouvre sur les jambes gainées de bas de Dorothy Mackaill, négligemment posées sur un bureau.
Tavernier soulignait à juste titre, en préambule, combien Bill Wellman, malgré sa réputation de macho, savait filmer ses actrices. Celles-ci font facilement le coup de poing, comme on le voit dans Wild Boys on the Road et également dans ce Safe in Hell. Ce sont des dures, frappées par la vie mais qui ne s’en laissent pas conter.
)
[« Safe in Hell  de William Wellman (rétrospective Wellman) «] (
Des jambes de Dorothy Mackaill à sa situation dans la vie, le spectateur a vite fait de comprendre. Quand la jolie blonde se retrouve en présence de celui qui l’a précipitée sur le trottoir (façon de parler, elle est davantage call girl), elle le tue accidentellement. Pour fuir une condamnation certaine, elle se réfugie sur une petite île qui refuse les extraditions et sur laquelle vivent de sombres individus tous plus déjantés les uns que les autres. Wellman signe là une belle galerie de portraits à l’eau-forte, mettant beaucoup d’acide dans sa description des personnages.
Dans ce récit, Wellman mêle adroitement l’humour et la désillusion et nous surprend par la chute. Safe in Hell, dont le titre rappelle la condition de l’héroïne, saine et sauve, certes, mais dans un enfer insulaire, ne souffre d’aucune ride, malgré son âge. Un souffle de liberté embarque les personnages et, avec eux, le spectateur. En 1931, le cinéma parlant n’a que deux ans d’existence et les films de cette époque sont très souvent bavards. Rien de tel ici : au contraire, Wellman a de formidables idées de plans, tel ce gimmick : chaque fois que Dorothy Mackaill sort de sa chambre, les cinq pensionnaires tordus de l’hôtel où elle réside placent leurs chaises face à l’escalier et s’installent confortablement pour jouir du spectacle. Détail qui tue : ils prennent soin de s’allonger pour mettre en avant ce qu’ils cachent sous leurs braguettes.
Espérons à présent qu’un éditeur DVD ait un jour la bonne idée de sortir quelques-uns de ces formidables films Pré-Code, qui méritent beaucoup mieux qu’un simple coup d’œil.)
 ” - PapyLuc
 
32.
The Star Witness (1931)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.4/10 X  
Members of a family witness two murders, but the gang uses threats, violence and kidnapping to try to keep the members from testifying. (68 mins.)
“ K$2130646/T$Star Witness - Frances Starr/C$
dvdclassik.com : (FR3 (Cinéma De Minuit) >>> lundi 29 octobre 2012 à 00h31

Une famille, dont les membres ont assisté à un double meurtre, doit témoigner contre un redoutable gangster. Celui-ci fait enlever deux de ses membres.

La famille Leeds au grand complet est témoin du double assassinat d'un policier et de son informateur. Le père George, la mère Abby, leurs quatre enfants et le grand-père Summerill, tous ont parfaitement eu le temps de dévisager le tueur et de l'identifier à la demande du district attorney Whitlock. Il s'agit de Maxey Campo, un truand bien connu. Les sbires de Campo s'empressent d'enlever George et de le battre lorsqu'il refuse de retirer son témoignage. Whitlock fait placer la famille Leeds en résidence surveillée. Donny, l'un des fils, incapable de renoncer au match de base-ball qu'il doit jouer, s'échappe. Il est capturé par la bande de Campo...
)
[Dvdclassik : cinéma et DVD • Afficher le sujet - Cinema de minuit : cycle en cours] (
Rien à faire, pour des raretés comme celle-ci, il n'y a que le Cinéma de Minuit (et demi, au plus tôt))
 ” - PapyLuc
 
33.
Lilly Turner (1933)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
A carnival magician deserts his wife when he finds out she's pregnant. She then marries the carnival's barker, but finds herself attracted to a young engineer. (65 mins.)
“ K$8900109/T$Lilly Turner - Ruth Chatterton/C$
cinefiches.com : (FR3 (Cinéma De Minuit) >>> lundi 22 octobre 2012 à 00h25

Lilly Turner vient de se marier avec Rex Durkee, un beau parleur, officiant comme médiocre prestidigitateur qui, au lieu de l'emmener à New York comme promis, pour un agréable voyage de noces, l'oblige à le suivre dans sa tournée. Il la trompe éhontement avec sa partenaire de scène et décide de la quitter dès qu'il apprend qu'elle est enceinte. Une fuite bienvenue qui lui permet d'échapper au mandat d'arrêt lancé contre lui pour bigamie et qui permet à Lilly d'épouser le brave Dave Dixon, alcoolique notoire, partenaire de leur spectacle. L'enfant meurt lors de l'accouchement. Notre couple se retrouve engagé par un minable bonimenteur de foire, le "docteur" Peter Mac Gill pour faire la promotion d'un fallacieux bouquin de santé, en compagnie d'un colosse teuton, un certain Fritz Heinie qui souffre de fréquentes crises de céphalées au point de se retrouver finalement interné pour paranoïa aiguë. Pendant ce temps, la délicieuse jeune femme qui plaît à bien des hommes, avec de temps à autres quelques coupables abandons, se sent sincèrement attirée par un fringant chauffeur de taxi qui accepte de remplacer l'athlète allemand défaillant. Alors qu'une grande passion s'installe entre les deux amants, voilà que le cinglé de service s'évade...
)
[CINEFICHES : Cinéma, DVD,] (
>>> Une oeuvre étrange et amorale, comme un brumeux rêve éveillé, entre sensible psychologie humaine et généreuse irréalité des coeurs, qui à nouveau confirme l'excellence de William Wellman...
)


---

films.blog.lemonde.fr : (....C'est un mélodrame social désenchanté comme il s'en tournait beaucoup en cette période de crise du début des années trente. Le film est au assez sombre, y compris au premier sens du terme : pratiquement toutes les scènes sont nocturnes et semblent assez peu éclairées (1). Le film ne manque pas d'intérêt mais souffre certainement d'une certaine rapidité de tournage. Ruth Chatterton fait une belle prestation (à noter que l'actrice était alors âgée de 40 ans, son personnage est donc bien plus jeune qu'elle) mais elle est certainement plus à l'aise dans des rôles un peu plus sophistiqués. Elle est une fois de plus en tandem avec le séduisant George Brent, ils étaient d'ailleurs mari et femme au moment du tournage.

(1) Il est vraisemblable que la copie diffusée au Cinéma de Minuit de Patrick Brion était un peu sombre. Il faut être indulgent car il s'agit d'un film plutôt rare.
)
[Lilly Turner (1933) de William A. Wellman | L'Oeil sur l'Ecran] (
Remarque :
La Warner n'a pu ressortir Lilly Turner en 1936 comme elle le souhaitait car le bureau du Production Code (Code Hayes) a refusé de l'approuver.
)
 ” - PapyLuc
 
34.
Master of the House (1925)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.2/10 X  
When a man becomes tyrannical towards his family, the women of the house decide to teach him a lesson in gratitude. (111 mins.)
“ K$2060649/T$Maitre De Logis - Danemark - Muet - 1925/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 25 septembre 2012 à 23:30 (pas de rediffusion)

Tournée vers la fin de la période danoise de Carl Dreyer, une très expressive comédie sur les maris tyranniques.)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (Malheureux en affaires, l'horloger Viktor Frandsen se venge sur son épouse, mère de deux enfants. Sur les conseils de Mads, l'ancienne nourrice de son mari, Ida délaisse son foyer, tandis que l'intransigeante nounou prend les rênes de la maison, faisant bientôt regretter à Viktor la douce présence de son épouse. Comédie sociale, Le maître du logis traite avec une libre fantaisie le thème de l'époux tyrannique. Avec un ton proche du néoréalisme italien, le maître Dreyer multiplie ainsi les scènes expressives qui se passent de dialogues, et met en scène avec une évidente jubilation le stratagème de l'intraitable et maligne nounou. La mise en scène puissante d'une critique sociale qui mêle avec virtuosité humour et gravité.)

----

cineclubdecaen.com : [Ciné-club : Le maître du logis de Carl Theodor Dreyer]  ” - PapyLuc
 
35.
Hello My Name Is Olga (2011 Short Film)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
An aging Austrian playboy travels to Kiev to meet his final conquest, only to learn that she doesn't meet his expectations. (37 mins.)
Director: Tatiana Korol
“ K$2070624/T$Je Me Appelle Olga/C$
arte.tv : (ARTE >>> mercredi, 1 août 2012 à 04:05 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Un playboy autrichien vieillissant se rend en Ukraine pour rencontrer sa dernière conquête, mais celle-ci n'est pas à la hauteur de ses attentes. Il comprendra trop tard l'intensité de ce qu'il a partagé avec la jeune femme.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE]  ” - PapyLuc
 
36.
Beating Heart (1940)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.8/10 X  
Danielle Darrieux plays an impoverished reform-school escapee who finds a new lease on life when she enrolls in a school for pickpockets run by Fagin-like Saturnin-Fabre. (97 mins.)
Director: Henri Decoin
“ K$2070759/T$Battement De coeur - Danielle Darrieux/C$
senscritique.com : (FRANCE2 (Jeunes premières) >>> 19 septembre 2012 à 01:10

Battement de coeur est considéré à juste titre comme un classique de la comédie d'avant-guerre. Danielle Darrieux en est l'héroïne, qui avec ce film et le suivant "Premier rendez-vous" (1941), du même Henri Decoin, est au sommet de sa popularité de jeune actrice (22 ans au moment du tournage). A l'époque ce film a fait rire toute la France, tout juste rentrée en guerre contre l'Allemagne.
Soixante douze ans plus tard, force est de constater que le film n'a pas vieillit: c'est une comédie délicieusement troussée et un "brin" ironique, bien que l'intrigue entourant l'histoire d'amour ne soit qu'accessoire . Ici ce qui compte c'est le rythme enlevé, légé, distancié de son propre sujet, un peu à l'américaine comme le faisait Lubitsch et Capra. Il s'agit, donc, d'un excellent divertissement mis en scène et joué intelligemment, sans aucune fausse note.
D'entrée de jeu, la première séquence est mémorable: il faut voir Saturnin Fabre, irrésistible, en professeur-directeur d'école de pickpocket, donner un cours de vol de portefeuille et "recruter" ses futurs "élèves". Sommet d'humour noir. Eclats de rires garantis quand Julien Carette, copain d'Arlette (Danielle Darrieux), répète sa "leçon" face au miroir de sa chambre... Rien que ça mérite d'être vu car c'est une véritable leçon d'écriture et de mise en scène comique.
Bien sûr tout le film n'atteint pas ce niveau comique pur, mais l'abbatage talentueux de Danielle Darrieux et le côté séducteur faussement détaché de Claude Dauphin, font mouche dans le registre comédie romantique enlevée.
Ecrit à la gloire de Danielle Darrieux, Henri Decoin, mari et metteur en scène du film, a su mettre en avant le talent de tous les acteurs secondairtes qui jouent avec son égérie: tous ont des personnages merveilleusement écrit. Prime pour Saturnin Fabre, bien sûr, et Julien Carette. Jean Tissier n'est pas mal non plus en copain "parasite", ancien attaché d'ambassade déchu.
Ce film prouve à ceux qui connaissent mal le cinéma français d'avant 50's, qu'il est tout aussi réussi que le cinéma américain de l'époque et rappel qu'Henri Decoin est un très grand metteur en scène, à qui Danielle Darrieux doit d'être devenue une star connue dans le monde entier !
Une réussite de la comédie française, si toutes les comédies françaises d'aujourd'hui avaient cette précision d'écriture...
)
[Battement de coeur - Critique par GuillaumeRoulea]

----

filmodarrieux.chez.com : [Le site filmographique Danielle Darrieux - Sommaire général]  ” - PapyLuc
 
37.
The Lovers of Midnight (1931)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.4/10 X  
A bank employee who stole money at work falls in the hands of a dangerous escaped convict whose girlfriend is going to help him out of this mess. (109 mins.)
Director: Augusto Genina
“ K$8590140/T$Amours De Minuit - Amants De Minuit - Daniele Parola - Josseline Gael/C$
cineartistes.com : (FR3 (Cinema De Minuit) >>> le 8 octobre 2012 à 00:20

Une chanteuse de cabaret, amie d'un criminel évadé, s'éprend d'un jeune employé de banque qui a dérobé la caisse de son établissement dans un moment de folie.

Marcel, employé de banque sans histoire, dérobe le contenu du coffre sur un coup de tête. C'est alors qu'il rencontre Georgette, une danseuse de cabaret, dont il s'éprend aussitôt. Mais Georgette est l'amie de Gaston, un criminel en cavale. Gaston demande à la belle de délester Marcel de son butin...
)
[Josseline Gaël - CinéArtistes.com] (
Josseline Gaël naît le 4 février 1917 à Paris. Véritable enfant prodige du cinéma muet, elle commence à tourner sous la direction de Louis Feuillade dès 1925, tout en prenant des cours de danse classique et d’art dramatique.

À l’avènement du parlant, Josseline Gaël a tout juste treize ans. Mais cela ne l’empêche pas de se retrouver dans les studios berlinois pour tourner «Les amours de minuit» en version allemande et française sous la direction de Carl Froelich, Marc Allégret et Augusto Genina. En 1931, elle côtoie Jean Gabin qui fait l’une de ses premières apparitions au cinéma dans «Tout ça ne vaut pas l’amour» de Jacques Tourneur. En 1932, pour ses quinze ans, elle est Julie dans l’adaptation cinématographique de la pièce de Molière «Monsieur de Pourceaugnac». La même année, elle donne la réplique à Françoise Rosay et au jeune premier Georges Rigaud. Quelle actrice de l’époque peut rêver d’un tel palmarès ! Et ce n’est qu’un début...En 1933, elle incarne Cosette dans l’adaptation en trois épisodes du monument littéraire hugolien «Les Misérables», tandis que Harry Baur est Jean Valjean. Elle se retrouve héroïne de Paul Féval en interprétant Aurore aux côtés de Robert Vidalin dans le rôle titre du «Bossu» adapté par René Sti. Elle tourne tous les genres et enchaîne films sur films, près d’une quarantaine en dix ans. Elle est dirigée par les grands metteurs en scène de l’époque: Christian-Jaque, Victor Tourjansky, Pierre Caron, Jean Dréville, Sacha Guitry, etc. Elle donne la réplique à bien des acteurs dont en 1938, le très populaire Henri Garat dans «Les femmes collantes» et un comique qui commence à faire parler de lui, Fernandel, dans «Barnabé» de Alexandre Esway.

Josseline Gaël qui a grandi sur les plateaux, est sans doute une jeune fille étonnante. C’est ainsi qu’elle partage le lit d’un des ses partenaires, le très original Jules Berry de trente quatre ans son aîné. Elle lui donne d’ailleurs une petite fille Michèle. Elle tourne avec son mari sept films dont «Face au destin» (1939) de Henri Fescourt. Même si, sous l’occupation, Josseline tourne un peu moins, elle se produit encore dans près d’une dizaine de films dont «La main du diable» (1942) de Maurice Tourneur, avec Pierre Fresnay et Noël Roquevert. Elle est également la partenaire de Tino Rossi dans «L’île d’Amour» qui, tournée en 1943, sortira l’année suivante.

Pendant la guerre, Josseline rencontre aussi son destin. En effet, elle s’amourache d’un homme plein de prestance. Mais la jeune femme manque totalement de jugement en le choisissant parmi la pire espèce du Milieu lyonnais. Véritable truand, il mène la belle vie en extorquant des fonds et en tuant. Il «travaille» également pour la Gestapo. Il est fusillé à la libération. Josseline qui a profité au mieux des largesses de son amant, est incarcérée à l’été 1944, tandis que son dernier film «Coup de tête» avec André Alerme sort sur les écrans. Elle est jugée deux ans plus tard. En témoignant, son mari Jules Berry lui évite le pire. À vingt-sept ans, Josseline Gaël comprend peut-être mais un peu tard que la vie ce n’est pas du cinéma. Elle ne retrouve pas, bien évidemment, le chemin des studios. Elle se retire en province avec sa mère et sa fille. Elle décède dans une maison de retraite, pas loin d’Angoulême, en Charente, le 10 août 1995. Oubliée de tous, mais c’était sans doute mieux ainsi.

© Caroline HANOTTE)
 ” - PapyLuc
 
38.
Divine (1935)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.8/10 X  
A country girl starts to work as a chorus girl in Paris and then finds true love with a good-looking milkman. (82 mins.)
Director: Max Ophüls
“ K$2060759/T$Divine - Simone Berriau/C$
cineclubdecaen.com : (FR3 (Cinema De Minuit) >>> 23 Septembre 2012 à 00:25

Ludivine Jarisse, une gentille paysanne, orpheline de père, vit pauvrement avec sa mère à la campagne. Un jour, elle reçoit la visite d’une «payse», Roberte, partie tenter sa chance à Paris et qui fait carrière comme girl dans un music-hall, l’«Empyrée». Celle-ci décide son amie à l’accompagner dans la capitale, d’autant qu’elle doit bientôt partir en tournée au Caire et a besoin d’une remplaçante.

Ludivine, rebaptisée Divine, se plonge, non sans inquiétude, dans le tourbillon effréné du spectacle. Machinistes, électriciens, régisseur surexcité, filles en tenue légère, ténor bedonnant, toute la troupe lui fait bon accueil… mais qu’y a-t-il derrière ces paillettes et ce faux luxe ? Elle va bientôt l’apprendre à ses dépens : on la force à se produire dans un tableau de nu, s’exhibant aux pied de l’inquiétant Lutuf-Allah, un acteur déguisé en fakir hindou. Ce dernier l’attire dans sa loge, avec la complicité d’une des girls, la perverse Dora, et tente de l’initier aux délices des paradis artificiels. Furieux de ne pouvoir l’entraîner dans son vice, il la compromet dans un trafic de drogue.

Heureusement, Divine est restée pure. Elle est tombée amoureuse d’Antonin, le livreur qui vient chaque matin lui apporter sa bouteille de lait à domicile. L’honnête garçon lui offre de l’épouser. Elle accepte et abandonne sans regret le monde frelaté du music-hall)
[Ciné-club : Divine de Max Ophuls]

---

cinememorial.com : [SIMONE BERRIAU]  ” - PapyLuc
 
39.
The Red Shoes (1948)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.3/10 X  
A young ballet dancer is torn between the man she loves and her pursuit to become a prima ballerina. (134 mins.)
“ K$5160457 - Pc/T$Chaussons Rouges- Ludmilla Tcherina - Moira Shearer/C$
arte.tv : (ARTE >>> vendredi, 24 décembre 2010 à 22:00 (Rediffusions : 30.12.2010 à 10:05)

Deux Oscars et la délicieuse Moira Shearer dans des couleurs et des chorégraphies somptueuses. Un film culte dans une version doublée restaurée et inédite.

La jeune Victoria Page est engagée par la célèbre compagnie de Boris Lermontov. Ce dernier voit en elle l'étoffe d'une grande ballerine et il exige beaucoup d'elle. Elle devient danseuse étoile dans un nouveau ballet, Les chaussons rouges, qui est très applaudi. Mais Vicky est déchirée entre l'austère discipline qui lui est imposée et son amour pour Julian Craster, le jeune compositeur du ballet. Jaloux, Boris se sépare des deux amants et cherche à briser leurs carrières...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Le tutu pour le tout : Ce film est une référence chez les amateurs de danse et de flamboyance. Il s'agit du premier film comportant un ballet dans son intégralité - les quatorze minutes des Chaussons rouges, sans compter les extraits de Giselle et de Coppélia. Mais aussi du premier film à préserver la magie de la danse à l'écran. L'argument du ballet vient d'un conte d'Andersen : un méchant cordonnier vend des chaussons enchantés à une jeune fille ; celle-ci est d'abord ravie de leur pouvoir, avant de s'apercevoir que les chaussons l'obligent à danser jusqu'à ce qu'elle meure d'épuisement. L'intrigue du film reprend et développe celle du ballet, avec l'imprésario amoureux dans le rôle du méchant et la mort tragique de l'héroïne. Mais c'est surtout le traitement qui élève Les chaussons rouges au-delà d'un anecdotique "film sur la danse". Tourné à Londres, Paris et Monaco, avec une photographie et des décors somptueux, le film bénéficie d'une prestation exceptionnelle des danseurs-acteurs.)


arte.tv : [Les chaussons rouges | Cinéma sur ARTE | Mouvements de cinéma | fr - ARTE]

---

sallesobscures2.over-blog.fr : [Les Chaussons Rouges (Powell/Pressburger-1948) **** - Le blog de Sid280]  ” - PapyLuc
 
40.
Die Weber (1927)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
(93 mins.)
“ K$/T$Tisserands - 1927/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 28 août 2012 à 01:00 (Pas de Rediffusion).

Un drame naturaliste, inspiré de la révolte des tisserands silésiens en 1844, qui dénonce l'injustice sociale de la République de Weimar.)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE]  ” - PapyLuc
 
41.
Robin and Marian (1976)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
Robin Hood, aging none too gracefully, returns exhausted from the Crusades to woo and win Maid Marian one last time. (106 mins.)
Director: Richard Lester
“ K$2020619/T$Rose Et La Fleche - Audrey Hepburn - Avec Pub/C$
lci.tf1.fr : (CLUBRTL >>> Jeudi 23/08/2012 à 22:15

La rose et la flèche traite des derniers jours de Robin des Bois et non des actes héroïques qui l’ont rendu si célèbre. Le film commence d’ailleurs au moment où Robin, qui a passé plusieurs années en croisade aux côtés de Richard Cœur de Lion, revient, à la mort de ce dernier, dans sa belle forêt de Sherwood en compagnie de son fidèle Petit Jean (joué par Nicol Williamson). C’est alors qu’il retrouve, non loin de là, son amour de jeunesse, Dame Marianne, qui est sur le point d’être arrêtée par le shérif de Nottingham (joué par le regretté Robert Shaw).
)
[Avis Du Jour : La Rose Et La Fleche : Avis Du Jour : La Rose Et La Fleche - Cinéma - TF1 News] (
En somme, ce film de Richard Lester est un très beau film romantique, très bien joué qui par ailleurs met en avant plusieurs valeurs morales telles que la Fidélité (de Robin à Richard et de Petit Jean à Robin), l’Amour (l’idylle entre Robin et Marianne) ou l’Honneur (le combat loyal auquel se livrent Robin et le shérif de Nottingham). Ces valeurs rendent l’émotion encore plus visible et plus sincère. N’hésitez donc pas un instant à voir ce film encore trop méconnu.)
 ” - PapyLuc
 
42.
To Be or Not to Be (1942)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.2/10 X  
During the Nazi occupation of Poland, an acting troupe becomes embroiled in a Polish soldier's efforts to track down a German spy. (99 mins.)
Director: Ernst Lubitsch
“ K$2030759/T$To Be Or Not To Be - Jeux Dangereux - Carole Lombard/C$
arte.tv : (ARTE >>> lundi, 20 août 2012 à 20:50 (Rediffusions : 04.09.2012 à 14:50)

Quand Lubitsch, en 1942, se paie avec jubilation la tête d'Hitler, dans le sillage d'une troupe de comédiens polonais entrés en résistance contre l'occupant.

Varsovie, 1939. La troupe du Polski Theatr, menée par Joseph et Maria Tura, répète Gestapo, une création antinazie. Mais la censure ayant interdit la pièce, elle s'en tient à Hamlet. Or, chaque soir, au grand désarroi de Joseph, alors qu'il entame d'un air pénétré son grand monologue ("To be or not to be..."), un jeune spectateur des premiers rangs quitte ostensiblement son fauteuil. Le colonel Sobinski, un bel aviateur, profite en réalité du moment le plus propice pour aller rejoindre Maria dans la loge conjugale. Sur ces entrefaites, la Wehrmacht envahit la Pologne et Sobinski s'engage dans un escadron britannique de la R.A.F., qui le parachute quelque part dans le pays occupé pour traquer un espion nazi. De leur côté, les acteurs de la troupe oublient leurs perpétuels différends pour se lancer, eux aussi, dans la résistance...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Humour juif contre panzerdivision : To be or not to be, chef-d'oeuvre d'Ernst Lubitsch, sort en 1942 au moment où les États-Unis en sont au maximum de leur effort de guerre. Il s'agit bien, pour les personnages, de vie ou de mort - "être ou ne pas être" -, mais aussi d'être et de paraître : Lubitsch jubile à tromper le spectateur avec son théâtre dans le théâtre. Il ménage éclats de rire et suspense, mêle le vaudeville (l'acteur piqué au vif devenant mari jaloux) au film d'espionnage et de propagande antinazie, le tout généreusement nappé d'humour juif. Les intrigues parallèles se nourrissent mutuellement sans qu'on perde un instant le fil. Une comédie désopilante servie par un scénario et une distribution irréprochables. À ne pas rater !
)


---

cinemaclassic.free.fr : [CINEMACLASSIC : CAROLE LOMBARD]
arte.tv : [Cinéma sur ARTE | Mouvements de cinéma | fr - ARTE]  ” - PapyLuc
 
43.
Un mauvais garçon (1936)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.7/10 X  
Monsieur Serval has made a deal with his daughter Jacqueline. She can be a lawyer and act her own way provided that... (90 mins.)
Director: Jean Boyer
“ K$2030624/T$Mauvais Garcon - Danielle Darieux/C$
en.lyrics-copy.com : (FRANCE3 (Cinéma de Minuit) >>> 01:16 le lundi 20 août 2012

Jacqueline Serval, une jeune avocate se refuse au mariage. Devant sa décision, sa famille l'autorise à un essai de vie de célibataire de quelques mois. Sans lui dire, son père lui amène comme client un aimable escroc à la cause duquel elle se consacre désespérément et auquel elle finit par s'attacher
)
[C'est Un Mauvais Garçon - Danielle Darrieux - Lyrics of the song]  ” - PapyLuc
 
44.
Man of the West (1958)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.2/10 X  
A reformed outlaw becomes stranded after an aborted train robbery with two other passengers and is forced to rejoin his old outlaw band. (100 mins.)
Director: Anthony Mann
“ K$/T$Homme De Ouest - Julie London/C$
arte.tv : (ARTE >>> lundi, 27 août 2012 à 20:50 (Rediffusions : 29.08.2012 à 14:35)

L'un des plus beaux westerns d'Anthony Mann, avec Gary Cooper.

Link Jones prend le train pour Fort Worth dans le but d'engager une institutrice et de la ramener dans sa bourgade de l'Ouest. Durant le voyage, Sam Beasley, un joueur professionnel, lui présente Billie Ellis, qui accepte volontiers le travail. Peu après, le train est attaqué par trois bandits. Une fusillade éclate, mais le convoi repart avant que les voleurs aient pu mettre la main sur le butin. Link, Billie et Sam, qui n'ont pas pu remonter à temps dans le train, se retrouvent seuls dans ce territoire isolé. Link les conduit vers la maison où il a vécu autrefois. Là, ils se retrouvent nez à nez avec les trois assaillants. Ceux-ci sont sous les ordres du vieux Dock Tobin, l'homme qui a élevé Link et l'a entraîné autrefois dans de nombreux hold-up sanglants...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Baroque et souvent angoissant, le film testament d'Anthony Mann dénonce sans ambiguïté la violence, toujours montrée de manière à la fois concrète et terrifiante. Un grand western.
)
 ” - PapyLuc
 
45.
Under the Bridges (1946)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
Two barge skippers fall in love with the same woman. (99 mins.)
Director: Helmut Käutner
“ K$2020759/T$Sous Les Ponts - Hannelore Schroth - Margarete Haagen - Ursula Grabley - Hildegard Knef/C$
arte.tv : (ARTE >>> lundi, 13 août 2012 à 22:30 (Rediffusions : 22.08.2012 à 02:50)

L'avant-dernier film produit par la mythique UFA, Sous les ponts a été tourné en 1944 dans un Berlin déjà en ruines.

Willy et Hendrik sont deux mariniers dont la péniche Liese-Lotte sillonne les canaux de Berlin. Ils sont amis, partagent tout et rêvent d'un moteur Diesel pour leur bateau. Ils courtisent sans le savoir la même fille, la serveuse Vera. Quand ils s'en aperçoivent, cela ne prête guère à conséquence. Jusqu'au jour où Anna apparaît au détour d'un quai. Ils embarquent à leur bord cette jeune femme énigmatique dont la présence va leur devenir bientôt indispensable.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Avant-dernier film produit par les mythiques studios de l'UFA, Sous les ponts a été tourné en 1944 dans un Berlin dont plusieurs quartiers étaient déjà en ruines. L'ambiance particulière dans laquelle baigne le film résulte en partie de la distance prise volontairement par Käutner avec l'actualité. Les ponts et les constructions métalliques défilent, les perspectives sont étranges. Les trois personnages vivent leur histoire d'amour sur fond de ciel et d'eau. Ils évoluent entre Berlin, Potsdam et le pont de Glienicke, mais l'intrigue pourrait aussi bien se nouer ailleurs. On est à mille lieues des films de propagande)
 ” - PapyLuc
 
46.
Citizen Kane (1941)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.4/10 X  
Following the death of a publishing tycoon, news reporters scramble to discover the meaning of his final utterance. (119 mins.)
Director: Orson Welles
“ K$2000216/Citizen Kane/C$
arte.tv : (ARTE >>> 06 août 2012 à 20:50 & jeudi 23 août 2012 à 02:30

À partir d'un mot, une équipe de reporters reconstitue le puzzle de la vie de Charles Foster Kane, magnat de la presse américaine. Orson Welles réalise son premier film. Un coup de maître qui a marqué à jamais l'histoire du cinéma.
Charles Foster Kane est mort. Dans Xanadu, le gigantesque palais qu'il a fait édifier sur la côte californienne, il s'est éteint seul, en prononçant un mot mystérieux : "rosebud". Une équipe des actualités cinématographiques visionne sa nécrologie : soixante-dix ans d'une carrière brillante à la tête d'un empire de presse. Soixante-dix ans de l'histoire des États-Unis, avec laquelle la vie de Kane se confond. Une destinée contradictoire, mystérieuse, qu'un rédacteur en chef veut élucider en partant des dernières paroles du magnat : que signifie "rosebud" ? Il charge son équipe de reporters d'élucider l'énigme...
)
[Citizen Kane | Cinéma sur ARTE | Mouvements de cinéma | fr - ARTE] (
Orson Welles a-t-il prononcé "rosebud" dans son dernier souffle, le matin du 10 octobre 1985 ? Toujours est-il qu'il est mort au même âge que son héros, à 70 ans, et que les similitudes entre le wonder boy américain et le fictif citoyen Kane ne s'arrêtent pas là. Beaucoup ont vu dans Citizen Kane une somme dans laquelle Orson Welles aurait voulu intégrer toutes les facettes de sa personnalité. Comme Charles Foster Kane, il a eu une enfance heureuse, qui marquera sa mémoire du sceau de la nostalgie, tout au long de son oeuvre et de sa vie. Comme son héros, il est un produit typique du rêve américain. Mieux, il en est le paroxysme : à 25 ans, il est un dramaturge reconnu, célèbre et novateur, il a touché à la peinture, à la musique, il a été journaliste, c'est une gloire des médias depuis sa célébrissime interprétation de La guerre des mondes à la radio, et il a réalisé un des douze meilleurs films de l'histoire du cinéma (selon un classement de 1959). Boulimique, mégalomane, provocateur, irritant, dérangeant, émouvant, la liste des superlatifs est longue. Mais le plus touchant est que cette liste peut sans problème s'appliquer à son chef-d'oeuvre : Citizen Kane est une bible. La bible du septième art, un panorama de tout ce que le cinéma peut apporter de créatif. Orson Welles n'a rien inventé dans son premier film, contrairement à une rumeur persistante. Mais il a tout redécouvert, et son grand mérite est d'avoir su assembler l'ensemble des techniques cinématographiques pour en faire une oeuvre forte et cohérente, une sorte de feu d'artifice qui laisse pantois. Le flash-back existait avant Citizen Kane. Orson Welles est le premier à s'en servir systématiquement pour en faire la structure de son récit. Les plans séquences, les fondus enchaînés, les longs travellings, les différentes focales, les plongées-contre-plongées, tout cela a déjà été inventé, mais jamais utilisé aussi justement qu'ici. C'est en ce sens qu'Orson Welles est une figure marquante du cinéma : il a su accaparer un langage technique et le maîtriser à la perfection, pour le mettre au service d'une sensibilité artistique hors du commun.
)
 ” - PapyLuc
 
47.
Stage Fright (1950)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
A struggling actress tries to help a friend prove his innocence when he's accused of murdering the husband of a high society entertainer. (110 mins.)
“ K$2000616/T$Grand Alibi - Cycle Alfred Hitchcock En Vo - Jane Wyman - Marlene Dietrich/C$
rtbf.be : (LATROIS (Belgique) >>> 21:05 - Mardi 24 Juillet 2012

Jonathan Cooper, épris d'une comédienne et chanteuse, Charlotte Inwood, est soupçonné d'etre l'assassin de son mari. Il réussit à convaincre son amie Eve de son innocence. Elle décide de l'aider.
)
[Programme Stage fright (1950) (VO) - Mardi 24 Juillet - 21:05 - RTBF]  ” - PapyLuc
 
48.
The Wrong Man (1956)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.5/10 X  
True story of an innocent man mistaken for a criminal. (105 mins.)
“ K$2000759/T$Faux Coupable - Cycle Alfred Hitchcock En Vo - Vera Miles/C$
rtbf.be : (LATROIS (Belgique) >>> 21:05 - Mardi 31 Juillet 2012

Alors qu'il se rend à la banque afin de demander un prêt pour offrir des soins dentaires à sa femme, Manny Balestrero est identifié. La réceptionniste est formelle : c'est lui qui a attaqué la banque quelques semaines plus tôt. Pourtant, Manny est un modeste musicien qui n'aspire qu'à un peu de bonheur avec sa femme Rose et leurs deux enfants. Celle-ci ne supportera pas de voir son mari, le plus honnête des hommes, traîné dans la boue. Manny croit longtemps à une erreur sans conséquences, mais il va devoir s'engager dans une longue bataille contre une ustice aveugle.
)
[Programme The wrong man (vo) - Mardi 31 Juillet - 21:05 - RTBF]  ” - PapyLuc
 
49.
Upstream (1927)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.3/10 X  
Among the residents of a theatrical boarding house is the last member of a once great acting family... (60 mins.)
Director: John Ford
“ K$2000426/T$Upstream - John Ford/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> 00:36 le lundi 23 juillet 2012

Le quotidien d'un groupe d'artistes et la romance entre un jeune comédien et une artiste spécialiste du lancer de couteaux
)
[Programme TV : liste des films du 22 juillet 2012]

---

lexpress.fr : (Upstream, un film de John Ford que l'on croyait perdu, a refait surface en juin en Nouvelle-Zélande.
)
[La fabuleuse (re)découverte du film perdu de John Ford - L'EXPRESS] (
C'est une découverte cinématographique aussi rare que magnifique. Alors qu'en 2008, une version intégrale de Métropolis de Fritz Lang, contenant 25 minutes inédites, avait été retrouvée dans les collections du Musée du cinéma de Buenos Aires, voilà qu'un film muet inédit de John Ford a été identifié en juin en Nouvelle-Zélande.

Upstream, sorti sur les écrans pour la première fois en 1927, avait été détruit, avec des milliers d'autres vieux films de la Fox, lors de l'incendie des archives du studio à Little Ferry (New Jersey) en 1937. Les chances de retrouver une autre bobine du film étaient infimes, sachant qu'à l'époque, les copies étaient projetées encore et encore jusqu'à l'usure avant d'être détruites. Pourtant, un ensemble de 75 films datant de 1898 à 1929 a été retrouvé en début d'année dans les Archives du film néo-zélandaise. La plupart de ces films sont restés non-identifiés pendant plusieurs dizaines d'années, jusqu'à ce qu'un archiviste de l'Académie des Arts et des Sciences du cinéma (organisatrice des Oscars) découvre cette pépite du cinéma muet au milieu du lot.

Racontant avec humour le quotidien d'un foyer d'artistes et la romance entre un jeune comédien en devenir et une artiste spécialiste du lancé de couteaux, Upstream ne semble pas révolutionner le parcours cinématographique de John Ford, qui reste avant tout le maître du western hollywoodien. Mais il témoigne toutefois de l'influence sur le travail du cinéaste de l'expressionnisme allemand, notamment du cinéma de Friedrich Willhelm Murnau, célèbre réalisateur de Nosferatu, venu à Hollywood en 1927 pour réaliser L'Aurore pour le compte de la Fox.

C'est en Nouvelle-Zélande, dans les studios d'effets spéciaux du cinéaste Peter Jackson qu'a été effectuée la restauration d'Upstream, avant sa projection à Los Angeles la semaine dernière, au siège de l'Académie des Arts et Sciences du cinéma, devant une salle comble. Thierry Frémeaux, délégué général du Festival de Cannes, présent dans la salle, pourrait décider de le projeter à Cannes Classics en mai prochain.
)
 ” - PapyLuc
 
50.
East of Eden (1955)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.0/10 X  
A wilful young man contends against his brother for the attention of their religious father while reconnecting with his estranged mother and falling for his brother's girlfriend. (115 mins.)
Director: Elia Kazan
“ K$4680359/T$Est De Eden - James Dean/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 10 juillet 2012 à 14:15 (Pas de rediffusion)

Dans la Californie du début du siècle, une lutte fratricide résonne en écho avec les grondements de la guerre en Europe. Une fable métaphysique portée par James Dean, Caïn écorché vif en quête d'origines.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Adam est un homme de bien. Quelqu'un, dit-on, "qui croit vivre aux temps de la Bible". Mais si son fils Aron, garçon poli, fiancé à la charmante Abra, est fait à son image, son autre fils, Cal, se sent différent. Mauvais. L'origine de ce mal, il croit la découvrir le jour où il apprend que sa mère n'est pas morte, comme le lui avait dit son père : femme intrigante, vêtue de noir, elle tient une maison louche, de l'autre côté de la baie - plus à l'est. Déchiré entre la trouble familiarité qu'il ressent avec l'existence débauchée de sa mère et son désir de se racheter, Cal s'investit corps et âme dans le projet de réfrigération d'aliments imaginé par son père. Le prix de ses efforts, pense-t-il, sera l'amour de son père qu'il n'a pas su gagner...

Dean, tout près de Satan : Les paysages filmés par Kazan, grands ciels clairs et champs de blé parsemés de granges poussiéreuses, donnent à James Dean l'occasion de déployer toute la mesure de son jeu hyper expressif pour son premier grand rôle au cinéma. Pantelant, égaré, c'est un vagabond agité par ses passions, empruntant les trains de marchandises pour errer d'un insoutenable lieu de perdition à un impossible refuge. "Y a-t-il une loi qui l'interdise ?", répond-il à tout bout de champ, lorsqu'on lui reproche de suivre la femme en noir ou de rester des nuits entières sans donner de nouvelles. Dans son errance, c'est bien la Loi que recherche Cal, ce garçon à qui l'on offre le pardon au lieu de l'amour. Et derrière Cal, c'est Caïn qu'il faut lire, de même qu'Aron déguise Abel. Car Elia Kazan se soucie peu de voiler la portée symbolique du film : Cal, prêt à tout pour trouver le salut, s'attire l'amour de la fiancée de son frère et travaille d'arrache-pied pour offrir à son père la fortune perdue dans le projet de réfrigération ; mais commet un meurtre fratricide. Cette fresque intense, remarquable par ses plans expressionnistes et ses éclairages violemment contrastés, raconte la plus vieille des histoires : devenir un homme, une affaire de douleur, de passion et de mort.)


--- ” - PapyLuc
 
51.
Romeo e Giulietta (1964)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.5/10 X  
Two teenagers fall in love, but their feuding families and fate itself cause the relationship to end in tragedy. (95 mins.)
Director: Riccardo Freda
“ K$9470759/T$Romeo Et Juliette - Rosemary Dexter/C$
mon-programme-tv.be : (FR3 -Cinema De Minuit > >> 01:01 le lundi 16 juillet 2012

Les Montaigu et les Capulet sont opposés par une haine violente. Roméo et Juliette, leurs héritiers, s'aiment malgré tout. Ils contractent un mariage secret mais un tragique malentendu conduit les jeunes gens à la mort)
[Programme TV : liste des films du 15 juillet 2012]  ” - PapyLuc
 
52.
Blackboard Jungle (1955)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.4/10 X  
A new English teacher at a violent, unruly inner-city school is determined to do his job, despite resistance from both students and faculty. (101 mins.)
Director: Richard Brooks
“ K$4700515/T$Graine De Violence - Anne Francis - Margaret Hayes/C$
rtbf.be : (RTBF (LaTrois) >>> 21:05 - Mardi 26 Juin 2012

La situation est celle d'une école secondaire d'enseignement professionnel dans un milieu urbain pauvre new-yorkais où l'éducation est non seulement méprisée mais aussi considérée comme inutile. Ce film est une étude réaliste et vigoureuse de la délinquance juvénile dans les milieux urbains populaires américains, et des rapports entre les jeunes (rapports selon les origines ethniques - Afro-américains, Portoricains, Irlandais, WASP, Sino-Américains ...- et rapports en fonction des clans, des bandes, des gangs). Un film ouvertement engagé et anti-raciste.qui tient à montrer que seule l'éducation permet à ces jeunes de s'en tirer et d'acquérir un comportement positif. Il montre par ailleurs l'incapacité des professeurs à maîtriser le comportement de leurs élèves.Par rapport à l'éducation, le film montre aussi des méthodes d'éveil à l'intelligence qui n'étaient pas usuelles à l'époque mais qui ont fait leur chemin depuis, tels le recours au film, au magnétophone (pour améliorer l'expression orale) et aux activités parascolaires (comme la pièce de théâtre).
)
[Programme Graine de violence (vo) - Mardi 26 Juin - 21:05 - RTBF]  ” - PapyLuc
 
53.
Lola (1981)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.7/10 X  
In post-war West Germany, the charming Von Bohm is appointed a city's new Building Commissioner. His morality is tested when he unknowingly falls in love with a brothel worker, Lola, the paid mistress of a corrupt property developer. (113 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
54.
Veronika Voss (1982)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.0/10 X  
Munich, 1955: A sports journalist meets Veronika Voss, an UFA actress who supposedly had an affair with Goebbels... (104 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
55.
Lili Marleen (1981)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.2/10 X  
In Switzerland German singer 'Willie' falls in love with Jewish composer 'Robert' who offers resistance to the Nazis by helping refugees... (120 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
56.
The Marriage of Maria Braun (1979)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.9/10 X  
A World War II widow seeks to adjust to life in postwar Germany. (120 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
57.
Fox and His Friends (1975)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.8/10 X  
Working class and middle-upper class worlds come together in this interesting look at class conflict... (123 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
58.
Ali: Fear Eats the Soul (1974)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.1/10 X  
An almost accidental romance is kindled between a German woman in her mid-sixties and a Moroccan migrant worker around twenty-five years younger. They abruptly decide to marry, appalling everyone around them. (94 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
60.
Effi Briest (1974)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
In the nineteenth century, seventeen year old Effi Briest is married to the older Baron von Instetten and moves into a house... (140 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
61.
Love Is Colder Than Death (1969)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.7/10 X  
Unusual gangster story, in which a small-time pimp Franz, who is torn between his mistress and Bruno... (88 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
62.
The City Tramp (1966 Short Film)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.2/10 X  
A tramp finds a gun lying in the street. (10 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
63.
The Bitter Tears of Petra von Kant (1972)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.8/10 X  
Petra von Kant is a successful fashion designer -- arrogant, caustic, and self-satisfied. She mistreats Marlene (her secretary... (124 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
64.
The Merchant of Four Seasons (1972)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
Hans Epp is a self-destructive man who lives a dissatisfied life. He tries to find meaning as a fruit vendor, but a heart attack impedes his ability to work. Hans' dissatisfaction turns into despair. (88 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
65.
The Little Chaos (1966 Short Film)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.8/10 X  
Theo, Marite, and Franz cannot make any money selling magazines door to door, so they try a little robbery. (9 mins.)
“ K$imdb.com : [IMDb: Lg Rainer Werner Fassbinder - a list by PapyLuc] /T$/C$ ” - PapyLuc
 
66.
All About Eve (1950)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.3/10 X  
An ingenue insinuates herself into the company of an established but aging stage actress and her circle of theater friends. (138 mins.)
“ k$4420429/T$Eve - Bette Davis - Anne Baxter/C$
cinemaclassic.free.fr : (CLUB RTL >>> 2012/06/07

BIOGRAPHIE BETTE DAVIS : The Fifth Warner Brother
Un an après son départ, All about Eve (Eve, 1950) signera sa revanche artistique. Ce sera le film le plus nominé de l'histoire d'Hollywood avec quatorze nominations et six Oscars. Bien que le rôle de Margo Channing n'ait pas été écrit pour Bette, il est lié à jamais à sa légende. Mankiewicz l'avait écrit pour Claudette Colbert mais cette dernière s'est blessée au dos et ne peut pas tourner. Dans All about Eve, Bette côtoie l'acteur Gary Merrill....
)
[CINEMACLASSIC : BETTE DAVIS] (
Dès l'instant où elle aperçoit son idole à l'entrée des artistes, Eve Harrington n'a plus qu'un objectif : déposséder des rênes du pouvoir la grande actrice Margo Channing. Après s'être emparée habilement du rôle de Margo à Broadway, Eve, devenue célèbre, bouleverse la vie du réalisateur et fiancé de Margo ainsi que celles de son scénariste et de sa femme. Seul le cynique critique de théâtre voit clair dans le jeu d'Eve...)
 ” - PapyLuc
 
67.
All About My Mother (1999)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.9/10 X  
Young Esteban wants to become a writer and also to discover the identity of his father, carefully concealed by his mother Manuela. (101 mins.)
“ K$4530459/T$Tout Sur Ma Mere/C$
arte.tv : (ARTE >>> vendredi, 1 juin 2012 à 14:50 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Incapable de surmonter la mort de son fils, Manuela décide de partir à la recherche du père de l'enfant... devenu transsexuel. Un hymne à la vie, à la féminité et à la tolérance. Magistral.

Manuela vit seule avec son fils Esteban, passionné de littérature. Pour ses 17 ans, elle l'emmène au théâtre voir leur actrice favorite, Huma Rojo, jouer dans Un tramway nommé désir. À la sortie, Manuela raconte à son fils qu'elle a interprété cette pièce avec son père dans le rôle de Kowalski. Esteban est bouleversé : c'est la première fois qu'elle lui parle de son père. Quelques instants plus tard, alors qu'il court après la voiture d'Huma Rojo pour obtenir un autographe, il est renversé par une voiture et meurt. Folle de douleur, Manuela décide de retourner à Madrid sur les traces de son passé, à la recherche du père de l'enfant...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Le sexe fort
Dans la carrière d'Almodóvar, Tout sur ma mère est le film de l'équilibre, de la maturité. Le cinéaste effectue ici une synthèse de son oeuvre peuplée de femmes "au bord de la crise de nerfs" et de créatures de la nuit, ce qui nous vaut quelques échappées très comiques. Néanmoins, Almodóvar a opté pour une mise en scène sobre et parfois distanciée, marquée par des scènes bouleversantes comme celle, brutale et singulière, de la mort du fils à la sortie du théâtre (hommage à Opening night de John Cassavetes). Tout sur ma mère décrit le parcours de plusieurs femmes en mal d'amour : une mère en deuil à la recherche du père transsexuel de son enfant, une actrice lesbienne en plein désarroi face à son amante accro à l'héroïne, une religieuse séropositive enceinte d'un transsexuel... L'univers d'Almodóvar est tout sauf conformiste, mais il ne manque ni de tendresse ni de bonté. L'humanité qu'il montre est profondément blessée par la vie mais, au bout du compte, elle est toujours capable d'amour vrai et garde sa dignité. Si les femmes de Tout sur ma mère souffrent de la solitude, elles sont aussi fortes, actives et indépendantes. Un grand Almodóvar, tout en finesse, porté par des actrices merveilleuses (Cecilia Roth, Marisa Paredes et Penelope Cruz).
)


---

K$4530145/T$Tout Sur Ma Mere - Pedro Almodvar - A Propos De - Antoine de Gaudemar/C$
arte.tv : (ARTE >>> vendredi, 1 juin 2012 à 05:00 (Rediffusions : 07.06.2012 à 05:00)

Un savoureux retour sur le chef-d'oeuvre d'Almodóvar avec ses principaux protagonistes, du maestro lui-même à ses formidables actrices.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Tourné en 1999, "Tout sur ma mère" est le treizième long métrage de Pedro Almodóvar. Le réalisateur, qui fut une figure incontournable et turbulente de la Movida - mouvement caractérisé par un renouveau culturel et la libération des moeurs de l'Espagne postfranquiste -, y explore la société barcelonaise au tournant du millénaire par le biais de cinq destins de femmes (dont un travesti) aux prises avec les drames de la vie : le deuil, la drogue, la prostitution et le sida. Reflet d'une époque et de ses excès, Tout sur ma mère bouscule les conceptions traditionnelles de l'identité, du genre et de la famille. Le cinéaste, pour qui "en chaque homme, il y a une femme", a dédié le film à sa mère, disparue en 1999. Dans un long entretien, il évoque l'influence qu'elle a eue sur sa carrière - conteuse du village, elle lui a transmis le goût de la fiction - et explique pourquoi les femmes occupent tant d'importance dans sa vie, et pourquoi il mène un véritable combat pour les minorités sexuelles et l'esprit de tolérance. Penélope Cruz, Marisa Paredes, Cecilia Roth et Antonia San se confient également à Antoine de Gaudemar, revenant sur la forte personnalité du cinéaste et l'importance décisive qu'il a eue sur leur parcours. Nouvel opus de la série documentaire cinéphile lancée par Serge July, ce film est une vivante introduction à l'univers si particulier de Pedro Almodóvar, baroque, romanesque, extravagant, mais aussi très attentif à la société contemporaine et à la marche)


---

films.blog.lemonde.fr : [Tout sur ma mère (1999) de Pedro Almodóvar | L'Oeil sur l'Ecran]  ” - PapyLuc
 
68.
The Red Dance (1928)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.0/10 X  
(103 mins.)
Director: Raoul Walsh
“ K$5760625SP/T$Red Dance - Dolores Del Rio - SP/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE 3 (Cinema De Minuit) >>> lundi 11 juin 2012 à 00:06) [Programme TV : liste des films du 10 juin 2012] (L'arrivée de la célèbre danseuse Tasia, au théâtre de Moscou, va créer un vent de panique dans l'entourage des officiers russes...)

---

cinememorial.com : [DOLORES DEL RIO]

---

annhardingstreasures.blogspot.be : [Ann Harding's Treasures: The Red Dance 1928] (A la fin des années 20, il semble que la plupart des studios hollywoodiens sont tentés par l'exotisme russe. Universal produit Surrender ! (L'otage, 1927) d'Edward Sloman avec Ivan Mosjoukine. La MGM se lance dans un film aux multiples péripéties, The Cossacks (Les Cosaque, 1928) G.W. Hill avec John Gilbert et enfin la Paramount produit le meilleur film de tous - et de loin! - avec The Last Command (Crépuscule de gloire, 1928) du génial Josef von Sternberg. Quant à la Fox, elle demande à Raoul Walsh de diriger un 'star vehicle' avec la belle Dolores Del Rio. Le scénario de ce film est particulièrement insipide et accumule les clichés sur les conflits entre les aristocrates et le bas peuple russe. Dolores Del Rio y joue une improbable jeune fille russe éduquée qui devient une danseuse du théâtre de Moscou suite à la Révolution. En fait, le film est surtout un prétexte pour nous montrer sous toutes les coutures la belle Dolores en train d'embrasser un Charles Farrell, aussi peu crédible en officier russe (dont la maman, on nous précise bien, est anglaise) qui rougit face aux dames. Les cartons d'intertitres montrent un humour digne des blagues que l'on trouve dans les 'Crackers' de Noël anglais (voir ci-dessus). Pour contrebalancer le timide Grand Duc Eugen, on nous offre une grosse brute au coeur d'or sous la forme d'Ivan Linow. Si Walsh fait de gros efforts pour utiliser une caméra mobile pour éviter tout sentiment de tableaux statiques, malheureusement, il n'est pas aidé par un scénario stéréotypé. Del Rio n'est guère convainquante quand elle se lance dans une diatribe contre l'aristocratie. Et les révolutionnaires cupides et malsains sont tout aussi caricaturaux. Si nous oublions les faiblesses du scénario, on peut regarder avec amusements les aventures de Dolores au pays des Soviets. Voilà un film de Wash qui est bien mineur, surtout en regard de son excellent Sadie Thompson (1928) tourné la même année.)  ” - PapyLuc
 
69.
The Legend of Rita (2000)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.0/10 X  
Rita Vogt is a radical West German terrorist who abandons the revolution and settles in East Germany... (103 mins.)
“ K$4640312/T$Trois Vies De Rita Vogt/C$
arte.tv : (ARTE >>> mercredi, 6 juin 2012 à 00:50 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Au nom de la lutte contre le capitalisme, Rita participe à un braquage. Une évocation subtile du terrorisme ouest-allemand où Volker Schlöndorff renoue avec sa veine engagée des années 70.

Au nom de leur lutte contre le capitalisme, Andi, Rita et leur bande attaquent à main armée une banque d'Allemagne de l'Ouest. Andi est arrêté. Rita, Friederike et Klatte organisent son évasion mais l'opération tourne mal : un mort et plusieurs blessés. Aidés par la Stasi, les quatre terroristes se réfugient à Beyrouth puis à Paris. Quelques années plus tard, Rita quitte le mouvement et finit par accepter l'asile qui lui est offert à l'Est...
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Trilogie du terrorisme, acte III : Dans ce film à la fois direct et nuancé, le réalisateur Volker Schlöndorff renoue avec ses œuvres politiquement engagées des années 70. Les trois vies de Rita Vogt est en quelque sorte le troisième volet d’une trilogie sur le terrorisme ouest-allemand, commencée en 1975 par Schlöndorff lui-même avec L’honneur perdu de Katharina Blum et poursuivie en 1981 par Margarethe von Trotta avec Les années de plomb. Mais ce dernier acte est moins politique qu’historique. Le scénario de l’écrivain est-allemand Wolfgang Kohlhaase montre des aspects méconnus du terrorisme en RFA et relate avec subtilité l’effervescence politique des dernières années de la RDA. Les trois vies de Rita Vogt n’est pas un documentaire. Si le matériau de départ est vraisemblablement inspiré par un fait divers dans lequel fut impliquée Inge Viet, figure de proue de la Fraction armée rouge (RAF), Schlöndorff et Kohlhaase ont créé à partir d’éléments réels un personnage fictif. Comme le résume le cinéaste, “tout s’est passé ainsi, rien ne s’est passé ainsi”.
)


---

films.blog.lemonde.fr : (
Elle :
Schlöndorff évoque non sans une certaine amertume le terrorisme d'extrême gauche allemand dans les années 70. C'est au travers des trois identités que Rita Vogt est obligée de prendre successivement pour sauvegarder sa liberté que le réalisateur témoigne de la vie en RDA avant la chute du Mur, de la fuite en avant , de la traque de cette femme et de son idéal politique perdu. Cette évocation de cette époque pas si lointaine est filmée de façon sobre et efficace.
)
[Les trois vies de Rita Vogt (2000) de Volker Schlöndorff | L'Oeil sur l'Ecran] (
Lui :
Les trois vies de Rita Vogt est un beau film de Walter Schlöndorff dans lequel on suit une femme, qui après avoir participé à des actions de style Bande à Baader, se voit contrainte de se réfugier en RDA et de vivre sous des fausses identités. En montrant le destin de cette femme, il nous montre un peu comment cet idéal des années 70 a bien du mal à trouver sa place dans le monde actuel. Rita Vogt n'a pas perdu sa foi en cet idéal mais elle en devient presque prisonnière. C'est sans doute un film assez nostalgique, mais qui pose quelques questions pertinentes (sans y répondre toutefois).
)
 ” - PapyLuc
 
70.
Stolen Holiday (1937)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
Nicole Picot is working as a model in a Paris dress salon when she is picked by Stefan Orloff to help... (80 mins.)
Director: Michael Curtiz
“ K$5180245SP/T$Stolen Holiday - Kay Francis - SP/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE3 (Cinema De Minuit) >>> le lundi 4 juin 2012 à 00:21
)
[Programme TV : liste des films aujourd'hui] (
Nicole, mannequin dans une modeste boutique, rêve de faire carrière et de diriger sa propre maison. Un jour débarque un étranger, Stefan Orloff, qui se fait passer pour un riche entrepreneur recherchant un mannequin pour son atelier parisien. Il choisit Nicole et l'emmène à Paris...)


---

imdb.com : [Kay Francis (I) - Biography]  ” - PapyLuc
 
71.
The New Gentlemen (1929)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.9/10 X  
A theater electrician's love to a ballet dancer is tested when he is elected minister. (135 mins.)
Director: Jacques Feyder
“ K$4650759/Nouveaux Messieurs - Gaby Morlay/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 29 mai 2012 à 00:30 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Une danseuse entretenue par un député de droite aime en secret un syndicaliste. Un film de Jacques Feyder censuré en 1929.
)
[Programmes | Ce soir | fr - ARTE] (
Suzanne Verrier, une danseuse, est écartelée entre son protecteur, le comte de Montoire-Grandpré, député de droite, et l'amour d'un jeune syndicaliste, Jacques Gaillac. Pour conquérir Suzanne, celui-ci se lance dans la politique...
Inspirée de la pièce de théâtre de Robert de Flers et Francis de Croisset, cette comédie est une critique légère, désinvolte et irrévérencieuse des moeurs politiciennes d'alors. Mais certaines scènes peu glorieuses pour le monde politique (dont une bagarre à la Chambre) lui valurent d'être censuré pour "atteinte à la dignité des parlementaires".)


---

arte.tv : [Cinéma muet | Mouvements de cinéma | fr - ARTE] (
Inspirée de la pièce de théâtre de Robert de Flers et Francis de Croisset, cette comédie est une critique légère, désinvolte et irrévérencieuse des moeurs politiciennes d'alors. Mais certaines scènes peu glorieuses pour le monde politique (dont une bagarre à la Chambre) lui valurent d'être censuré pour "atteinte à la dignité des parlementaires".)


---

imdb.com : [Gaby Morlay]

---

annhardingstreasures.blogspot.be : [Ann Harding's Treasures: Les Nouveaux Messieurs 1928 (II)] (
Le dernier film de Jacques Feyder avant son départ pour l'Amérique a enfin fait l'objet d'une diffusion à la télévision avec une partition musicale d'Antonio Coppola. J'avais déjà précédemment évoqué ce film en 2010, mais c'est la première fois que je peux le voir avec de la musique. Cette excellente comédie a extrêmement bien vieillie, gardant une résonnance tout à fait contemporaine dans sa description des moeurs parlementaires, même s'il s'agit ici de la Troisième République. Feyder réussit à nous décrire la société des années 20 avec ses aristocrates et de l'autre les travailleurs syndiqués qui sont en grève pour de meilleurs salaires. Mais, il ne tombe aucunement dans la caricature et renvoie dos à dos les partis politiques de droite et de gauche qui valsent rapidement dans des ministères à siège éjectable. Jacques Feyder a embauché pour le principal rôle masculin Albert Préjean, un ancien cascadeur, après bien des hésitations. Préjean raconte dans ses mémoires (qui ne sont disponibles bizarrement qu'en anglais) qu'il a dû batailler ferme pour obtenir le rôle. Feyder lui dit d'abord qu'il veut un acteur, pas un acrobate. Puis, il lui demande de perdre 5 kilos en une semaine! Après un régime draconien, il arrive au studio pour un bout d'essai qui le met en transes. Il doit embrasser passionnément Gaby Morlay et n'y arrive pas. On se demande pourquoi Feyder avait de telles réticences à son égard car le rôle de l'électricien leader syndical lui va comme un gant. Il est d'ailleurs étonnant de voir son personnage qui annonce les futurs films de Gabin à une époque où la masculinité dans le cinéma français est bien différente. Face aux Jaque-Catelain ou autre André Roanne, Préjean est le prolétaire charmeur et viril. C'est probablement son origine de casse-cou qui font qu'il a un jeu naturel et dépouillé. Face à lui, Gaby Morlay est absolument délicieuse en danseuse entretenue. Elle éclate de rire avec naturel et plonge dans les eaux de la Seine avec délice. Son jeu est également moderne et dépouillé d'artifices et on croit très facilement au couple qu'elle forme avec Préjean. Le rôle de l'aristocrate est tenu par un grand nom de la mise en scène muette Henry-Roussell. Il est maintenant pratiquement totalement oublié alors qu'il a réalisé d'excellents films dans les années 20 comme L'île enchantée (1926) ou La terre promise (1924). En tant qu'acteur, il fait montre de beaucoup de classe et d'humour. Il donne à son personnage une noblesse certaine, mais sans être pompeux. Son jeu est subtil, tel dans cette scène où il tente de signaler habilement à son rival (A. Préjean) que sa bouche est maculée de rouge à lèvres. Cette fine étude de moeurs a subi les foudres de la censure lors de sa sortie. Il fut interdit pendant plusieurs mois pour anti-parlementarisme. En effet, une scène -fort anodine- avait enflammé les censeurs: un vieux député s'endormait à l'assemblée nationale et il rêvait que de jolies ballerines de l'opéra envahissait les travées et le perchoir. Heureusement, Françoise Rosay (Mme Feyder à la ville) réussit à débloquer la situation grâce l'intervention de Mary Marquet qui connaissait du monde dans les ministères. En tout cas, ce film annonce déjà certains films des années 30 avec sa vision d'un Paris populaire. Cette nouvelle copie tirée en 2011 quasiment identique à la précédente restauration de 1990. L'image est par moment 'assez soft'. Quant à a nouvelle partition d'Antonio Coppola pour octuor, elle suit intelligemment l'action du film (ce qui est plus rare qu'on ne le croit!), même si les thèmes musicaux sont parfois répétitifs. Au total, un petit chef d'oeuvre d'humour qui sortira bientôt aux USA en DVD. Et peut-être en France ?)
 ” - PapyLuc
 
72.
Broken Embraces (2009)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.2/10 X  
Harry Caine, a blind writer, reaches this moment in time when he has to heal his wounds from 14 years back. He was then still known by his real name, Mateo Blanco, and directing his last movie. (127 mins.)
“ K$4660437/T$Etreintes Brisees/C$
arte.tv : (ARTE >>> mercredi, 9 mai 2012 à 20:35 - Rediffusions : 10.05.2012 à 01:00

Un cinéaste devenu aveugle raconte comment, quatorze ans plus tôt, il a perdu celle qu'il aimait. Un Almodóvar dominé par l'éblouissante performance de Penélope Cruz.

Dans l'obscurité, un homme écrit. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il a non seulement perdu la vue mais aussi Lena, la femme de sa vie. Cet homme a deux noms : Harry Caine, pseudonyme ludique dont il signe ses textes ; et Mateo Blanco, son nom de baptême, sous lequel il fut autrefois cinéaste. Depuis l'accident, Mateo n'est plus que son pseudonyme, Harry Caine. Il vit en écrivant des scénarios, avec l'aide de son ancienne directrice de production, Judit, et du fils de celle-ci, Diego, qui fait office de secrétaire et guide d'aveugle. Une nuit, Diego a un accident et Harry court à son chevet. Pendant sa convalescence, le jeune homme lui demande de raconter son passé.
)
[Etreintes brisées | Cinéma sur ARTE | Mouvements de cinéma | fr - ARTE] (
Mille morceaux : L'histoire de Mateo, Lena, Judit et Hernesto est une histoire d'amour fou, dominée par la fatalité, la jalousie, l'abus de pouvoir, la trahison et le sentiment de culpabilité. Une histoire émouvante et terrible dont l'image la plus éloquente est la photo de deux amants enlacés déchirée en mille morceaux. Dans ce noir mélodrame, qui semble recycler bien des opus précédents du maître espagnol (dont une scène entière de Femmes au bord de la crise de nerfs !), Penélope Cruz, une fois encore, crève l'écran, souveraine.
)


---

cineclubdecaen.com : [Ciné-club : Etreintes brisées de Pedro Almodovar]

---

arte.tv : (Cycle Pedro Almodóvar

Femmes au bord de la crise de nerfs : Lundi 7 mai à 20h35
Etreintes brisées : Mercredi 9 mai à 20h35
Volver : Lundi 14 mai à 20h40
La Loi du désir : Lundi 14 mai à 22h30
Tout sur ma mère : Mercredi 16 mai à 20h35
Il était une fois... Tout sur ma mère : Mercredi 16 mai à 22h10
)
[Cinéma sur ARTE | Mouvements de cinéma | fr - ARTE]

arte.tv : (ARTE rend hommage à Pedro Almodovar. Vous a-t-on déjà dit qu’on aimait beaucoup à Blow up les génériques de ses films ?
)
[Pedro Almodovar en génériques - Blow up | Almodovar en génériques | Blow up - L'actualité du cinéma (ou presque) | Mouvements de cinéma | fr - ARTE] )
 ” - PapyLuc
 
73.
Contempt (1963)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.7/10 X  
Screenwriter Paul Javal's marriage to his wife Camille disintegrates during movie production as she spends time with the producer. Layered conflicts between art and business ensue. (103 mins.)
Director: Jean-Luc Godard
“ K$4660759/T$Mepris - Brigitte Bardot/C$
films.blog.lemonde.fr : (FRANCE 2 >>> à 01:46 le mercredi 15 mai 2012

Elle :
Film culte que l’on revoit avec grand plaisir, cette adaptation du roman d’Alberto Moravia est à la fois grave et lumineuse : pendant la préparation du tournage d'un film, "Ulysse", réalisé par Fritz Lang qui joue ici son propre rôle, nous assistons à la lente déchirure d’un couple (Brigitte Bardot et Michel Piccoli). Camille, simple dactylo cesse d’aimer Paul, le scénariste, car elle le méprise ; elle l'accuse de complaisance face à son producteur. Godard fait un parallèle intéressant avec l’histoire de Pénélope et Ulysse. La forme du film est novatrice. Scènes mythiques entre Piccoli et Bardot dans l’appartement où Godard fait glisser sa caméra d’une pièce à l’autre comme pour amorcer la fracture. Couleurs éclatantes et violentes de Capri où la tragédie va se jouer entre les deux protagonistes dans une maison rouge qui domine une mer éblouissante. Camille est un être simple qui ne parvient plus à dissiper le mépris qui l’habite. Paul est complètement désynchronisé dans sa vie par ce rejet brutal. N’oublions pas de mentionner la magnifique musique de Georges Delerue qui accentue l’ampleur du drame de ce couple.
)
[Le mépris (1963) de Jean-Luc Godard | L'Oeil sur l'Ecran] (
Lui :
A mes yeux, Le Mépris est le plus beau film de Godard, sur un couple en position instable, au bord de la rupture, et sur la naissance et l'amplification d'un sentiment de mépris de l'un envers l'autre. C'est aussi une réflexion sur la puissance de l'argent et de sa toute puissance dans le monde du cinéma. Godard parvient à utiliser parfaitement les atouts de ses acteurs, à commencer par Bardot, sans jamais en abuser. De nombreuses scènes sont de véritables petits bijoux et sont d'ailleurs devenues des classiques, à commencer par ce superbe générique de début, très cinématographique, avec ces noms donnés en voix off sur une superbe musique de Delerue. Tout le film est d'ailleurs à la fois un superbe hommage au cinéma et un grand moment de cinéma, de pur cinéma, de grand cinéma.
)
 ” - PapyLuc
 
74.
Pickup on South Street (1953)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.8/10 X  
A pickpocket unwittingly lifts a message destined for enemy agents and becomes a target for a Communist spy ring. (80 mins.)
Director: Samuel Fuller
“ K$9490759SP/T$Port De La Drogue - SP/C$
films.blog.lemonde.fr : ((FRANCE 3 - Cinema De Minuit - le lundi 2012/05/07 à 00:01)

Elle :
Sur fond d’espionnage, voici un film noir efficace et rondement mené par un Samuel Fuller qui laisse passer son antipathie pour le communisme en pleine période de Maccarthisme. Curieusement, le titre de la version française évoque la drogue alors qu’on n’en entend nullement parler pendant le film. Richard Widmark remplit à merveille le rôle du malfrat guoguenard et parfois violent, assailli de vagues de tendresse. Les personnages sont en constant déséquilibre entre la frontière du bien et du mal. Samuel Fuller privilégie les plans serrés et s’approche des visages pour capter au plus près leurs errements.)
[Le port de la drogue (1953) de Samuel Fuller | L'Oeil sur l'Ecran] (
Lui :
Le Port de la Drogue (*) est en réalité une histoire d’espionnage mais traitée comme un film noir très classique. Avec ses ambiances nocturnes et la traque de tueurs par les policiers, le film est en effet très proche de ses homologues traitant de la chasse au crime sauf qu’ici le propos a été politisé par Samuel Fuller : dans la scène d’ouverture, très forte, sans une parole prononcée, ce que le vif et brillant pickpocket (merveilleux Richard Widmark) subtilise dans un sac est en fait un microfilm contenant un secret que les « Rouges » veulent faire sortir du pays. Si l’on accepte de mettre de côté le propos profondément anti-communiste qui est quelque peu émoussé quand on visionne le film 50 ans plus tard, le film apparaît comme une petite merveille de classicisme, film noir et sombre vu à travers les yeux de deux personnages très forts : un pickpocket et une aventurière, deux laissés pour compte de la société qui n’iront pas, toutefois, jusqu’à trahir leur pays… Jean Peters (la future femme de Howard Hughes) incarne de façon très authentique son personnage et noue avec le jeune Richard Widmark une relation quelque peu tumultueuse. A noter également la belle composition de Thelma Ritter dans le rôle de la vieille Moe.

(*) Au départ, le roman de Dwigth Taylor parlait d’une histoire de drogue. Ce fut Samuel Fuller qui voulut replacer cette histoire dans un contexte politique. En 1953, l’anti-communisme battait son plein... Soucieuse de ne froisser personne, la branche française de la Fox choisit de revenir au trafic de drogue dans la version doublée. Au lieu du microfilm d’un secret militaire, il y est question de cachet d'une substance illicite. D’où le titre français : Le port de la drogue.

Le film eut un remake : The Cape Town Affair (1967) de Robert D. Webb avec Claire Trevor, James Brolin et Jacqueline Bisset.)


---

cineclubdecaen.com : [Ciné-club : Le port de la drogue de Samuel Fuller]  ” - PapyLuc
 
75.
The Siege (2011 Documentary)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.4/10 X  
(88 mins.)
“ K$8790231SP/T$Colombie - Bogota - M19 - Jour Fatal En Colombie - Disparus Du Palais De Justice - SP/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 10 avril 2012 à 22:40 (Rediffusions : 20.04.2012 à 02:50)

La violence en Colombie fait régulièrement les gros titres dans les médias. Retour sur un épisode sanglant vieux de près de vingt-sept ans.
)
[Programmes à la semaine | fr - ARTE] (Le 6 novembre 1985, un commando du groupe de guérilla armée M-19 (movimiento 19 de abril) investit le Palais de justice de Bogotá qui abrite la Cour suprême. Les assaillants prennent plus de trois cents personnes en otage. Ils réclament que le président de la République, Belisario Betancur Cuartas, soit traduit en justice en raison de son peu d'empressement à négocier avec les rebelles. Le gouvernement enjoint à l'armée d'intervenir. Bilan : une centaine de morts, dont la plupart des guérilleros, onze juges et des employés du palais de justice, auxquels s'ajoutent douze disparus. Depuis, les familles de ces derniers se sont efforcées de faire éclater la vérité. En 2005, une commission "Vérité" est nommée. Celle-ci met uniquement en cause l'ancien président Cuartas et écarte toute responsabilité du cartel de la drogue. Or, celui-ci aurait pu avoir intérêt à faire disparaître certains dossiers du palais de justice et à empêcher des procédures d'extradition vers les États-Unis. En 2007, la procédure rebondit avec l'arrestation puis la mise en accusation du colonel Plazas Vega, qui avait ordonné cette riposte sanglante. Mais ce dernier a refusé de jouer les boucs émissaires. Le documentaire présente les tenants et les aboutissants de ce procès retentissant.)  ” - PapyLuc
 
76.
Rage in Heaven (1941)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.4/10 X  
Old friends Ward and Phillip both become smitten with Phillip's mother's attractive young secretary Stella... (85 mins.)
“ K$8790525SP/T$Proie Du Mort - SP/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE 3 (Cinema De Minuit) - lundi 30 avril 2012 à 00:21) [Programme TV : liste des films du 29 avril 2012] (Philip, jeune et riche Anglais névrosé, épouse la secrétaire de sa mère, Stella Bergen, aimée aussi d'un ingénieur, Ward Andrews. Fou de jalousie, Philip maquille son suicide en meurtre pour faire accuser Andrews)

---

cineminuit.fr.over-blog.com : [29 Avril-0h20-Autour du film noir-La Proie du Mort - Le cinéma de Minuit de Patrick Brion]  ” - PapyLuc
 
77.
Three Loves (1929)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.9/10 X  
Southern France, the present. About to marry, Charles Leblanc glimpses beautiful Stascha with her autocratic older companion... (76 mins.)
Director: Kurt Bernhardt
“ K$8790759SP/T$Femme Que On Desire - Enigme - Three Loves - SP/C$
films.blog.lemonde.fr : (ARTE >>> mardi, 1 mai 2012 à 00:00 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Lui :
(film muet) L’énigme est le premier film où Marlene Dietrich tient un rôle de premier plan. Elle n’est pas encore en tête d’affiche mais c’est bien elle qui au centre de cette histoire de triangle amoureux et de femme fatale. C’est l’adaptation d’un roman à succès de Max Brod. Alors qu’il vient d’épouser une riche héritière, le jeune Henry tombe amoureux d’une femme qu’il rencontre dans le train qui les emportent en lune de miel. Cette femme est accompagnée d’un homme plus âgé qu’elle et qui semble la tenir sous sa coupe. Die Frau, nach der man sich sehnt est une belle surprise car le film se révèle de très bonne facture. Tout d’abord, il y a Marlene Dietrich dont la présence à l’écran est assez renversante. En visionnant ce film, on se dit qu’il n’est guère étonnant qu’elle soit devenue une telle star par la suite : même si son personnage de femme fatale n'est pas encore très élaboré ou sophistiqué, tout est déjà là... Ensuite, Kurt Bernhardt parvient à créer une véritable atmosphère et une indéniable tension par un joli jeu de camera et grâce à la superbe photographie de Curt Courant. Certains plans reposent sur des belles trouvailles : on admirera la première apparition de Marlène Dietrich au travers d’une fenêtre de train partiellement couvertes de cristaux de glace, tout comme le jeu avec les miroirs et le rythme endiablé des scènes de fête. C’est un film très méconnu qui a été heureusement parfaitement restauré par la Fondation Murnau.)
[L’énigme (1929) de Curtis Bernhardt | L'Oeil sur l'Ecran] (
Remarques :
1) Le suèdois Uno Henning, qui ressemble étonnamment à Gary Cooper jeune, n'a que peu tourné. Fritz Kortner est plus connu pour avoir tourné avec Louise Brooks dans Loulou.
2) Le film est d’autant plus méconnu que Marlene Dietrich a toujours fait le black-out total sur toute sa carrière avant sa première rencontre avec von Sternberg (pour l’Ange Bleu en 1930), inventant au fil des ans mille versions différentes de cette rencontre mais restant inflexible sur le fait que von Sternberg l’avait découverte.
Voici ce qu’elle écrit dans son autobiographie : « Mes soi-disant "biographes" se plaisent à publier une longue liste de films tournés par moi en ces années-là et dont, paraît-il, j’aurais été la vedette. C’est faux. »
Il paraît toutefois probable que von Sternberg a remarqué Marlene dans ce film.
3) Kurt Bernhard prendra le prénom de Curtis à son arrivée à Hollywood à la fin des années trente (après un passage par la France).)


---

arte.tv : [Cinéma muet | Mouvements de cinéma | fr - ARTE]

---

annhardingstreasures.blogspot.com : (Henry Leblanc (U. Henning) part en voyage de noces avec sa jeune épouse. Dans le train qui les emmène vers Lausanne, il rencontre la troublante Sacha (M. Dietrich). Oubliant tout, il quitte le train pour la suivre...
)
[Ann Harding's Treasures: Die Frau, nach der man sich sehnt 1929] (Ce mélodrame muet de Kurt Bernhardt met superbement en valeur la Marlene Dietrich pré-Sternbergienne. Si elle est vraiment mal employée dans Das Schiff der verlorenen Menschen (1929, M. Tourneur), elle est ici resplendissante sous la caméra de Kurt Courant. Elle évoque sa contemporaine Greta Garbo qui tourne à la même époque The Kiss (1929, J. Feyder). On se demande d'ailleurs si le film et la star allemande ne sont pas modelés plus ou moins sur la star suédoise du cinéma américain. Le scénario contient des recettes éprouvées avec une troublante femme fatale qui voyage en compagnie d'un nommé Karoff (F. Kortner) qui la rudoie. Elle apparaît soudain derrière une vitre couverte de givre sous les yeux éblouis d'un jeune marié (le suédois Uno Henning qui faisait une carrière internationale) qui est hypnotisé par cette sirène. On repense à nouveau à un film de la Divine Garbo où elle apparaît dans un nuage de vapeur face à un John Gilbert éperdu dans Flesh and The Devil (1927, C. Brown). Dans ce film, on sent réellement le potentiel de cette actrice grâce à sa photogénie et à l'excellente direction d'acteurs de Kurt Bernhardt (qui deviendra à Hollywood Curtis Bernhardt). La caméra est en mouvement et effleure le visage superbe de Dietrich avant qu'elle ne devienne cette icône inaccessible. Un très joli film superbement restauré avec une belle partition orchestrale. )  ” - PapyLuc
 
78.
Cry of the City (1948)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.2/10 X  
Police Lieut. Candella, longtime friend of the Rome family, walks a tightrope in the case of cop-killer Martin Rome. (95 mins.)
Director: Robert Siodmak
“ K$8840759SP/T$Proie - Robert Siodmak - SP/C$
films.blog.lemonde.fr : (Cinema De Minuit (22/04/2012)) [La proie (1948) de Robert Siodmak | L'Oeil sur l'Ecran] (Gravement blessé lors d'un échange de coups de feu avec le policier qu'il a abattu, le gangster Martin Rome est étroitement surveillé par la police. Un avocat tente de lui faire endosser un meurtre commis lors d'un cambriolage… Tel est le point de départ de La proie (Cry of the City) adapté d'un roman policier d'Henry Edward Helseth. L'atmosphère est très réaliste ; certaines scènes ont été tournées en plein New York, dans le Bronx. Aux côtés de Richard Conte et Victor Mature, tous deux remarquables, les seconds rôles sont particulièrement travaillés, fort bien définis. Les plus frappants sont le vieux détenu balayeur et la masseuse à l'imposante stature mais tous les autres sont tout aussi réussis : la mama, l'avocat, le docteur, le policier acolyte… On remarquera aussi le fond du propos : le policier Candella et le gangster Rome sont deux italiens immigrés, ils viennent du même milieu. Ils ont choisi des voies opposées mais ils sont presque interchangeables : le policier aurait très bien pu être gangster et le gangster, policier. Ils se retrouvent d'ailleurs tous deux blessés, s'échappant chacun de son hôpital. Robert Siodmak a réalisé là un très beau film noir.)  ” - PapyLuc
 
79.
Hangover Square (1945)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.4/10 X  
A promising classical musician finds his life poisoned by a music hall dancer -- and by the strange gaps in his memory. (77 mins.)
Director: John Brahm
“ K$7280759SP/T$Hangover Square - SP/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE 3 >>> 00:21 le lundi 16 avril 2012 (Cinema De Minuit - Autour du film noir)

George Bone, pianiste et compositeur classique renommé, est surmené par son travail. Il est victime de fréquentes pertes de mémoire provoquées dès qu'il entend des sons discordants. Homme sympathique dans la vie, il se transforme en un meurtrier sadique lors des crises dont il n'a aucun souvenir)
Grille des programmes TV du dimanche 15 avril 2012 - 00h/2h

---

films.blog.lemonde.fr : (A Londres, au tout début du XXe siècle, le compositeur George Bone doit finir d'écrire un concerto. Il a des périodes d'absence, où il perd le contrôle de lui-même et ne se rappelle de rien ensuite… Avec Hangover Square, le réalisateur d'origine allemande John Brahm cherche à reproduire le succès de son précédent film The Lodger. L'histoire est librement adaptée d'un roman de Patrick Hamilton (1), que l'on peut voir comme une variation du thème de Dr Jekyll et Mr Hyde. Une fois de plus, John Brahm joue beaucoup avec la brume et la nuit pour créer une forte ambiance avec ici un autre élément qui prend une certaine place : le feu. C'est le dernier rôle de l'acteur Laird Cregar qui allait décéder peu de temps après la fin du tournage (2). Il fait une très belle interprétation. Hangover Square est assez intense, à mi-chemin entre le film noir et le film psychologique. Il fait partie des trois ou quatre très beaux films de John Brahm (3).
)
[Hangover Square (1945) de John Brahm | L'Oeil sur l'Ecran]
(
Remarques :
(1) Les romans de Patrick Hamilton ont également inspiré Hantise de George Cukor et La Corde de Hitchcock.

(2) Laird Cregar était un acteur de forte corpulence. Désireux de changer complètement, il fit une cure d'amaigrissement drastique, passant de 150 à 100 kgs en peu de temps. Son corps ne résista pas. Après une opération chirurgicale de l'estomac, il est mort d'une crise cardiaque à l'âge de 31 ans, avant même la sortie de Hangover Square.

(3) The Lodger (1944), Hangover Square (1945), The Locket (1946), auxquels on peut ajouter The Brasher Doubloon (1947).
)
 ” - PapyLuc
 
80.
Rebel Without a Cause (1955)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.8/10 X  
A rebellious young man with a troubled past comes to a new town, finding friends and enemies. (111 mins.)
Director: Nicholas Ray
“ K$9490518/T$Fureur De Vivre/C$
arte.tv : (ARTE >>> dimanche, 15 avril 2012 à 20:40
Rediffusions : Pas de rediffusion

Pour tromper l'ennui et leur mal de vivre, une bande de jeunes gens se livrent à des jeux dangereux... Un film mythique, qui fit de James Dean l'icône d'une génération.

Los Angeles, 1955. Jim, un jeune garçon désaxé, se retrouve au commissariat pour ivresse sur la voie publique. Il y rencontre Plato, jeune garçon perturbé psychologiquement, et la jolie Judy dont il tombe amoureux. Mais cette dernière est l'amie de Buzz, un chef de bande qui sème la terreur dans le quartier...)
Programmes | Ce soir | fr - ARTE (Icône d'une génération : Inspiré d'une étude du psychologue Robert Lindner sur la délinquance juvénile (Rebel without a cause, 1944), La fureur de vivre connaît dès sa sortie un immense succès. Sur les conseils d'Elia Kazan (qui vient de tourner À l'est d'Eden), Nicholas Ray fait appel au jeune James Dean. L'acteur incarne à la perfection la figure du jeune Américain de la middle class en rébellion contre le modèle familial. À l'âge où tout va de travers, Jim tente de trouver une réponse à la question "Que faut-il faire pour être un homme ?" Mais ses parents, comme ceux de Judy ou de Plato, fuient leurs responsabilités et sont incapables de communiquer avec leurs enfants. C'est finalement à travers des chicken run - des courses de voiture au bord d'une falaise - et en se confrontant à la mort qu'il apprendra à devenir adulte. Ironie du sort, le 30 septembre 1955, un mois avant la sortie du film aux États-Unis (et deux semaines après la fin du tournage de Géant, son troisième film), James Dean se tue au volant de sa Porsche. À 24 ans, celui qui est déjà l'icône de sa génération devient une légende du cinéma.

)


---

imdb.com : IMDb: Lg Actress Into My Heart - a list by PapyLuc

---

arte.tv : (Diffusion VO+VF en France
À vous de choisir !)
Diffusion VO+VF en France | ARTE Corporate | fr - ARTE (Quelle nouveauté offre ce service ?
Qu’est-ce que la chaîne attend de cette innovation ?
VF/VOSTF : comment ça marche ? )
 ” - PapyLuc
 
81.
The Cranes Are Flying (1957)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.2/10 X  
Veronica plans a rendezvous with her lover, Boris, at the bank of river, only for him to be drafted into World War II shortly thereafter. (97 mins.)
“ K$5400759/T$Quand Passent Les Cigognes - Version Originale/C$
kinoglaz.fr : (PHOTOS) [Quand passent les cigognes]

---

kinoglaz.fr : (Tatiana Samoïlova est née le 4 mai 1934 à Léningrad (maintenant Saint-Pétersbourg). Elle a fait ses études au GITIC (Institut national du théâtre et des arts) de Léningrad jusqu'en 1959. Elle joue au cinéma depuis 1955 et joue en même temps dans divers théâtres.
Tatiana Samoïlova est artiste du peuple depuis 1993.)
[SAMOILOVA Tatiana]

---

destination-russie.over-blog.com : (Destination Russie) [Quand passent les cigognes - palme d'or à Cannes en 1958 - Destination Russie] (Blog Russie - photos et carnet de voyages en Russie)

---

kinoglaz.fr : (Synopsis :
Moscou 1941. Boris et Veronika s’aiment d’un amour juvénile mais profond : ils « se sont réciproquement tourné la tête » comme l’observe avec tendresse le père de Véronika. Mais Boris se porte volontaire pour aller au front. Les parents de la jeune fille meurent dans leur appartement lors d’une attaque aérienne. Elle est recueillie par les parents de Boris qui la considèrent comme leur fille. Sans nouvelles de son fiancé, Véronika finit par céder au désir de Mark, le cousin de Boris, qui lui aussi vit chez les parents de ce dernier : elle l’épouse dans la douleur. Elle suit avec son mari les parents de Boris, médecins dans un hôpital militaire en Sibérie. Son indifférence pour Mark se change en ressentiment, puis en mépris lorsqu’elle apprend qu’il a intrigué pour se faire dispenser. Elle le quitte et garde l’espoir fervent du retour de Boris.)
[Quand passent les cigognes] (Commentaires et bibliographie
La sortie du film Quand passent les cigognes en France. Par Félix Chartreux, Institut Pierre Renouvin, 2007
Quand passent les cigognes : histoire d'un malentendu, Françoise NAVAILH, De Russie et d'ailleurs, Mélanges Marc Ferro, Paris, 1995, pp. 61-68, 1995

On sait que le film de Mikhail Kalatazov connut un triomphe à Cannes en 1958. Par ailleurs il remporta des prix prestigieux dans de multiples festivals internationaux. Tatiana Samoïlova dans le rôle de Veronika, « l’écureuil », eut une grande part dans son succès. Avec un naturel bouleversant, elle exprime la complexité des sentiments qui la torturent : un amour sans faille pour Boris, amour insouciant et confiant au début, obscurci soudain par la séparation qu’impose la guerre, et devenu tragique par la trahison que constitue son mariage.
Le film fut également salué pour son originalité. Eric Rohmer en souligne la nouveauté du ton, due à la virtuosité du directeur de la photographie, Sergei Ouroussevski, et inspirée du cinéma occidental : « Nous trouvons tout ici, écrit-il : la profondeur du champ et les plafonds d’Orson Welles, les travellings acrobatiques d’Ophuls, le goût viscontien de l’ornement, le style de jeu de l’Actor’s studio ». La scène la plus célèbre, celle de la mort de Boris, représentée par l’interminable vertige de la forêt de bouleaux dans laquelle il est tué d’une balle en plein front, est une prouesse technique, et elle éblouit par son romantisme. La contamination progressive de la sphère privée par la guerre qui saccage l’intimité de chaque être est par ailleurs compensée par la loyauté des principaux protagonistes pour qui la fidélité et le respect de la vie demeurent des valeurs inébranlables. L’héroïsme russe se révèle peut-être dans cette paradoxale union du rêve et du devoir.)
 ” - PapyLuc
 
82.
Lumière d'été (1943)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.8/10 X  
A shimmering glass hotel at the top of a remote Provençal mountain provides the setting for a tragicomic tapestry about an obsessive love pentangle... (112 mins.)
Director: Jean Grémillon
“ K$9580338SP/T$Lumiere De Ete - SP/C$
mon-programme-tv.be : ( FRANCE 3 : 23:51 le dimanche 25 mars 2012.) Programme TV : liste des films aujourd'hui (Il était une fois une jolie danseuse et un riche châtelain... Cri-Cri, ancienne danseuse, s'est installée en Haute-Provence où elle dirige un hôtel, "L'ange gardien", un établissement bâti à flanc de montagne... Elle a quitté la danse pour l'amour de Patrice, un riche châtelain désoeuvré. Las de la jeune femme, ce dernier s'éprand de Michèle, qu'il a croisée sur la route de la pension. Roland, artiste raté, est l'amant de cette dernière, qui a quitté son travail pour le suivre. Un soir, Roland débarque à la pension, complètement ivre)  ” - PapyLuc
 
83.
Mother of Mine (1926)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.9/10 X  
A sincere working-class 13-year old in France is adopted by a well-meaning philanthropic millionairess from America -- who promises his doting mother that the boy will have the finest education -- but things are not so simple. (113 mins.)
Director: Jacques Feyder
“ K$4630759/T$Gribiche/C$
arte.tv : (ARTE >>> mardi, 27 mars 2012 à 00:55 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Un titi parisien est adopté par une dame riche et s'ennuie ferme. Une comédie de Jacques Feyder qui ressuscite le Paris des années 1920.

Un jeune garçon issu d'une famille ouvrière est adopté par une riche Américaine. Choyé et entouré de luxe, l'enfant ne tarde pas à regretter sa vie modeste. Gribiche finit par prendre la fuite pour retrouver son vrai foyer.

L’accompagnement musical a été créé par Rami (piano) et Bachar (percussions) Khalifé et a été interprété en public pour la première fois en novembre 2010 lors d’une projection à la Cinémathèque française.)
(Ce film muet où évolue l'impériale Françoise Rosay, épouse du cinéaste, immerge le spectateur dans l'ambiance trépidante du Paris des années 1920, des faubourgs populaires aux beaux quartiers, de la Foire du Trône (déjà) aux brasseries survoltées. Le film fut qualifié à sa sortie de "fantaisie charmante, faite de menus détails, de riens délicieux, de traits spirituels et émouvants".)

---

flaneriescinematographiques.com : Gribiche de Jacques Feyder (Ar

bifi.fr : (La Restauration du film Gribiche) La Cinémathèque française - Bibliothèque du film  ” - PapyLuc
 
84.
Le dernier tournant (1939)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.9/10 X  
Frank, a hobo, ends up in a garage-truck stop in the middle of nowhere. Nick Marino, its naive owner... (90 mins.)
Director: Pierre Chenal
“ K$4610451/T$Dernier Tournant/C$
mon-programme-tv.be : (FRANCE 2 >>> 01:31 le mercredi 28 mars 2012
)
Programme TV : liste des films aujourd'hui (Un homme aide sa maîtresse à se débarrasser de son mari en maquillant le crime en accident. Mais quand la jeune femme se tue en voiture, il est accusé de son assassinat..)

---

films.blog.lemonde.fr : (Elle :
Film d'une grande intensité dans la noirceur des personnages et de leurs desseins. Le trio mari, femme, amant fonctionne bien. Michel Simon en mari naïf est convaincant. On peut cependant éprouver un certain détachement vis-à-vis du couple machiavélique tant la perversité de leurs projets est grande.
Note :

Lui :
Le dernier tournant est la toute première adaptation du roman de James Cain “Le facteur sonne toujours deux fois”, roman qui a été porté six fois à l'écran! Des personnages de cette version française émane la même force, la même intensité dans le dramatique que l'on trouvera dans les versions suivantes, voire même plus. Michel Simon joue sobrement, il est particulièrement convaincant, et les deux autres personnages sont tout aussi forts. Un beau film, peu connu.)
Le dernier tournant (1939) de Pierre Chenal | L'Oeil sur l'Ecran (Le roman de James Cain a été porté 4 fois à l'écran :
Le dernier tournant de Pierre Chenal (1939) avce Michel Simon et Fernand Gravey
Ossessione (Les amants diaboliques) de Visconti en 1943.
The postman always ring twice (Le facteur sonne toujours deux fois) célèbre film noir de Tay Garnett (1946) avec le couple Lana Turner / John Garfield,
The postman always ring twice (Le facteur sonne toujours deux fois) de Bob Rafelson en 1981, version plus racoleuse avec Jessica Lange et Jack Nicholson.

A noter également une version hongroise en 1998 : "Szenvedély" de György Fehér, et une version malaise : "Buai laju-laju" ("Swing My Swing High, My Darling") de U-Wei Haji Saari en 2004.
En outre, Chair de Poule de Julien Duvivier (1963) avec Robert Hossein et Catherine Rouvel présente de grandes analogies avec le roman de James Cain.)
 ” - PapyLuc
 
85.
La maison Bonnadieu (1951)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.7/10 X  
(102 mins.)
Director: Carlo Rim
“ K$4060336/T$Maison Bonnadieu/C$
films.blog.lemonde.fr : (France 3 >>> 00:21 le lundi 12 mars 2012) [La maison Bonnadieu (1951) de Carlo Rim | L'Oeil sur l'Ecran] (
Félix Bonnadieu sait que sa femme Gabrielle le trompe avec un jeune garçon de 19 ans. Mais il aime profondément sa femme et va tenter de la reconquérir… Avant d'être réalisateur, le français Carlo Rim a d'abord été scénariste et l'on ne sera donc pas étonné que le point fort de La maison Bonnadieu soit plutôt du côté de son scénario. Carlo Rim s'amuse avec l'adultère dans cette histoire où toutes les femmes trompent leur mari. Il y a beaucoup d'humour dans les dialogues. Très bonne interprétation avec Danielle Darrieux, toujours aussi belle, et Bernard Blier parfait en mari désespéré et un peu gauche. Les seconds rôles sont également très bien définis et tenus. La chanson La complainte des infidèles, ici interprétée par Mouloudji lui-même, est devenue célèbre. La maison Bonnadieu est un film très plaisant.)
 ” - PapyLuc
 
86.
Betty (1992)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.3/10 X  
When Betty is caught en flagrante, her bourgeois in-laws and husband force a divorce settlement upon her and bar her from seeing her two daughters... (103 mins.)
Director: Claude Chabrol
“ K$5290638/T$Betty/C$
arte.tv : (Avec ce portrait de la rebelle et (auto)destructrice Betty, Claude Chabrol continue de faire ses griffes sur les valeurs bourgeoises, avec l'admirable duo Marie Trintignant/Stéphane Audran.

Ivre et perdue, Betty se laisse entraîner par un compagnon de rencontre dans un restaurant versaillais dont les clients sont bizarres. Laure, femme mûre et maîtresse de Mario, le patron des lieux, vient au secours de Betty. Elle l'aide à dessaouler et l'installe dans le luxueux hôtel où elle demeure. Les deux femmes tissent une relation forte, l'apparent équilibre de la plus âgée fascinant la plus jeune. Au fur et à mesure qu'elle reprend pied, Betty se souvient : son mariage avec Guy Étamble, issu de la haute bourgeoisie lyonnaise, l'atmosphère étouffante de sa nouvelle maison, ses amants, le refuge dans l'alcool...)
(Une affaire de femmes
Pour l'adaptation de ce roman méconnu de Georges Simenon, Claude Chabrol compose un personnage en perpétuelle rupture avec un monde plombé par l'ennui et les conventions hypocrites, un être désorienté qui ne peut s'empêcher de briser tout ce qui l'entoure et il en reconstitue le parcours façon puzzle par les flash-backs. égratignant les moeurs bourgeoises au passage, il fait de son film une superbe confrontation en miroir entre deux femmes : la jeune et admirable Marie Trintignant et Stéphane Audran, parfaite d'élégance et de maîtrise apparente.)


---

imdb.com : Marie Trintignant
imdb.com : IMDb: Lg Actress Into My Heart - a list by PapyLuc

---

films.blog.lemonde.fr : (

Lui :
Ce film de Chabrol m'a plutôt déçu sans doute par ce que tout y est poussé à l'extrême, ce qui empêche de s'attacher aux personnages : Betty est trop alcoolique, trop volage, trop tout ; sa belle-famille est trop caricaturale, tous les personnages (et même les lieux) semblent irréels, hors du temps. Tout ceci met une grande distance entre le film et le spectateur, et gâche le mystère habilement placé autour du personnage principal.)


Betty (1992) de Claude Chabrol | L'Oeil sur l'Ecran (

Elle :
L'émouvante Marie Trintignant interprète avec talent cette jeune mère de famille alcoolique, rejetée par la famille bourgeoise de son mari. Chabrol dépeint avec cruauté les tourments de ces deux riches femmes seules pour qui plus rien ne compte sauf l'alcool et la cigarette. Le conformisme bourgeois, l'hypocrisie, le culte de l'apparence sont mis en pièces. Stéphane Audran et Marie Trintignant forment un duo de choc efficace, bien que parfois un peu poussé.
)
 ” - PapyLuc
 
87.
Shadow of a Doubt (1943)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.0/10 X  
A young woman discovers her visiting uncle may not be the man he seems to be. (108 mins.)
“ K$4620759/T$Ombre De Un Doute/C$
arte.tv : (ARTE >>> lundi, 27 février 2012 à 20:35
Rediffusions :
28.02.2012 à 01:50
29.02.2012 à 14:50

L'un des films préférés d'Hitchcock car, disait le maître, "il ramène enfin le meurtre et la violence au sein de la famille, là où il se doit d'être".

Philadelphie. Charlie Oakley apprend par sa logeuse que deux hommes l'ont demandé. Comprenant qu'il est recherché, il décide de se rendre chez sa soeur Emma, à Santa Rosa. Il y retrouve sa jeune nièce (prénommée Charlie, comme lui), qui lui voue une admiration sans limites. Au même moment, deux hommes arrivent en ville. Jack Graham se dit agent du gouvernement, Fred Saunders est son photographe. Ils font une enquête sur la famille américaine type. Emma est fière d'avoir été choisie, mais Charlie Oakley refuse de se laisser prendre en photo. Jack avoue à la jeune Charlie qu'il est en réalité un policier et qu'il enquête sur le criminel responsable de la mort de plusieurs riches veuves...)
Accueil | fr - ARTE (Un assassin idéaliste
"L'oncle Charlie est un assassin idéaliste. Il fait partie de ces tueurs qui sentent en eux une mission de destruction. Peut-être les veuves méritaient-elles ce qui leur est arrivé, mais ça n'était pas son boulot de le faire. Un jugement moral est porté dans le film, n'est-ce pas, puisque Cotten est détruit à la fin, même accidentellement, par sa nièce. Cela revient à dire que tous les méchants ne sont pas noirs et que tous les héros ne sont pas blancs. Il y a des gris partout. L'oncle Charlie aimait beaucoup sa nièce, mais toutefois pas autant qu'elle l'aimait. Mais elle a dû le détruire, car n'oublions pas qu'Oscar Wilde a dit : 'On tue ce qu'on aime'." (Alfred Hitchcock dans Le cinéma selon Hitchcock de François Truffaut, Robert Laffont, 1966).)
 ” - PapyLuc
 
88.
Le Boucher (1970)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
An unlikely friendship between a dour, working class butcher and a repressed schoolteacher coincides with a grisly series of Ripper-type murders in a provincial French town. (93 mins.)
Director: Claude Chabrol
“ K$9430759SP/T$Boucher - SP/C$
tv5.org : (France TV5MONDE France Belgique Suisse (FBS) >>> Lundi 27/02/2012 à 20:59 & Mardi 06/03/2012 à 14:00 Vendredi 09/03/2012 à 14:04 & Mercredi 14/03/2012 à 01:10

Dans un village du Périgord, la vie tranquille des habitants s'interrompt brusquement lorsque plusieurs femmes sont retrouvées égorgées. Tous s'interrogent sur l'identité du coupable, à commencer par Hélène, la directrice d'école. Malgré les sentiments qu'elle nourrit à son égard, elle ne peut s'empêcher de soupçonner son ami Popaul, le boucher, qui a aussi fait les guerres d'Indochine et d'Algérie. En effet, lors d'une excursion avec sa classe, Hélène a retrouvé près d'une scène de crime le briquet qu'elle lui avait offert...)
TV5MONDE : TV internationale francophone : In (Palmarès : ce film a obtenu le Prix de la meilleure actrice (Stéphane Audran) au Festival de San Sebastian en 1970, ainsi que le Prix du meilleur film européen au Festival danois des Bodil Awards en 1971.)

---

imdb.com : Stéphane Audran  ” - PapyLuc
 
89.
Bambule (1970 TV Movie)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
(90 mins.)
“ K$4600759/T$Mutinerie - Ulrike Meinhof/C$
arte.tv : (ARTE >>> lundi, 12 mars 2012 à 00:30 (Rediffusions : Pas de rediffusion)

Dans un foyer fermé pour jeunes filles, des pensionnaires fuguent, puis passent à la rébellion ouverte. L'action se déroule sur 24 heures. Un film interdit en 1970, sa scénariste, Ulrike Meinhof, ayant rejoint la Fraction armée rouge.)
Accueil | fr - ARTE (Du journalisme au terrorisme : Ulrike Meinhof a écrit le scénario de Mutinerie à partir de ses enquêtes journalistiques sur l'éducation surveillée, dont elle a dénoncé le caractère répressif dans le magazine Konkret. Des divergences apparaissent rapidement entre la scénariste, qui veut faire passer un message politique, et le réalisateur, poussant Ulrike Meinhof à quitter le plateau.
Puis la diffusion du téléfilm, prévue sur la première chaîne publique allemande ARD le 24 mai 1970, est annulée : la scénariste vient de rejoindre avec éclat la Fraction armée rouge en participant, le 14 mai, à la libération avec violences d'Andreas Baader, incarcéré pour un incendie volontaire. Finalement montré en 1994, le film est considéré comme un document de qualité sur l'histoire de l'éducation surveillée outre-Rhin. Le titre original, Bambule, désigne le charivari provoqué par des détenus mutinés.)


---

imdb.com : Ulrike Meinhof (Du journalisme au terrorisme >>>
Ulrike Meinhof a écrit le scénario de Mutinerie à partir de ses enquêtes journalistiques sur l'éducation surveillée, dont elle a dénoncé le caractère répressif dans le magazine Konkret. Des divergences apparaissent rapidement entre la scénariste, qui veut faire passer un message politique, et le réalisateur, poussant Ulrike Meinhof à quitter le plateau...)


---

universalis.fr : ULRIKE MEINHOF - Encyclopédie Universalis (Le 9 mai 1976 à sept heures et demie du matin, Ulrike Meinhof fut trouvée pendue aux barreaux de sa cellule, dans la prison de Stuttgart-Stammheim. Après Holger Meins, décédé des suites d'une grève de la faim, et Katharina Hammerschmidt, victime d'un cancer, elle était la troisième personne du groupe Baader-Meinhof à mourir en prison...)  ” - PapyLuc
 
90.
The Curtain Rises (1938)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.1/10 X  
(99 mins.)
Director: Marc Allégret
“ K$4610759/T$Entree Des Artistes/C$
mon-programme-tv.be : (France 3 >>> 00:21 le lundi 5 mars 2012

François, Cécilia et Isabelle sont élèves de classe d'art dramatique du Conservatoire, François, amoureux d'Isabelle qui l'aime également, est poursuivi par Cécilia son ancienne maîtresse. Cécilia met fin à ses jours en maquillant son suicide en crime de façon à impliquer François mais un témoignage rétablit la vérité)
Programme TV : liste des films du 04 mars 2012

---

films.blog.lemonde.fr : (C'est la rentrée au cours d'Art Dramatique du Conservatoire de Paris. Isabelle réussit le concours d'entrée et fait la rencontre de François dont Coecilia est amoureuse… Entrée des artistes est un film assez étrange car il semble presque ambivalent : il y a une histoire d'amour qui se mute en drame, partie qui apparaît plutôt conventionnelle (surtout avec le recul du temps) et il y a cette observation d'un petit monde si particulier, celui d'un cours d'art dramatique, partie qui reste fascinante et atemporelle. C'est un plaisir de voir Louis Jouvet diriger ses élèves et les reprendre sur leur interprétation, l'acteur étant lui-même professeur dans la vraie vie. L'autre point fort du film, ce sont les merveilleux dialogues d'Henri Jeanson, vifs, enlevés, parfois truculents même, qui sauvent même les scènes les plus faibles. Car il y en a mais il y a aussi des scènes très brillantes comme cette visite du professeur à la famille d'Isabelle, ou des scènes très fortes comme le final ou beaucoup des scènes avec Louis Jouvet. Entrée des artistes déroute (1) car c'est à la fois un drame et un divertissement élégant, assez intellectuel finalement car il demande, du moins aujourd'hui, de prendre un certain recul pour observer et vraiment l'apprécier.) [Entrée des artistes (1938) de Marc Allégret | L'Oeil sur l'Ecran] ((1) Marc Allégret lui-même fut dérouté par le résultat puisqu'il renia le film dans un premier temps. Il changea d'avis en réalisant qu'il fonctionnait parfaitement, le succès public l'attestant.)  ” - PapyLuc
 
91.
Spellbound (1945)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
A psychiatrist protects the identity of an amnesia patient accused of murder while attempting to recover his memory. (111 mins.)
“ K$4590659/T$Maison Du Docteur Edwardes/C$
arte.tv : (ARTE >>> dimanche, 26 février 2012 à 20:40
Rediffusions : 01.03.2012 à 00:25

Le docteur Edwardes, directeur de la clinique psychiatrique de Green Manor, a un comportement étrange... Amour, chasse à l'homme et psychanalyse pour la première collaboration d'Ingrid Bergman avec Hitchcock.

Constance Petersen est psychiatre dans un asile d'aliénés, Green Manor, dans le Vermont. Le directeur de l'établissement, le docteur Murchinson, part à la retraite et doit être remplacé par un certain Edwardes. Dès son arrivée, ce dernier se comporte bizarrement. Après plusieurs incidents, Constance s'aperçoit qu'il s'agit d'un amnésique se prenant pour Edwardes. Le "docteur" ayant fait une fugue, Constance parvient à le rejoindre. Elle décide de l'aider.)
Accueil | fr - ARTE (Psycause : C'est en 1944, lors d'un séjour à Londres, qu'Alfred Hitchcock commence à travailler avec Angus McPhail à l'adaptation du livre de Francis Beeding. Dans le roman, un fou s'empare d'un asile d'aliénés dont le directeur dit des messes noires, la croix du Christ étant tatouée sur la plante de ses pieds afin qu'il puisse la fouler à chaque pas... De retour à Hollywood, Hitchcock écrit avec Ben Hecht un scénario plus sage sous la férule de Selznick. Le sujet -une femme veut à tout prix guérir l'homme qu'elle aime - fait du film un vibrant plaidoyer en faveur de la psychanalyse, science alors en vogue aux États-Unis et qui passionne Hitchcock. Le film se déroule comme une longue marche du couple à la recherche de la vérité, dans une espèce de labyrinthe parsemé de symboles, sur un fond musical où reviennent deux superbes leitmotive pour lesquels Miklos Rozsa décrocha l'Oscar. La séquence du rêve est l'une des plus étonnantes : "J'ai voulu absolument rompre avec la tradition des rêves de cinéma qui sont habituellement brumeux et confus, avec l'écran qui tremble, explique Hitchcock dans ses entretiens avec François Truffaut (Éd. Ramsay). J'ai demandé à Selznick de s'assurer la collaboration de Salvador Dali. [...] Je voulais Dalí à cause de l'aspect aigu de son architecture - Chirico est très semblable -, les longues ombres, l'infini des distances, les lignes qui convergent dans la perspective... les visages sans formes... Naturellement, Dalí a inventé des choses assez étranges qu'il n'a pas été possible de réaliser : une statue qui craque, des fourmis qui s'échappent et recouvrent Ingrid Bergman...")  ” - PapyLuc
 
92.
La vie de bohème (1945)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.3/10 X  
(120 mins.)
“ K$9480541SP/T$Vie De Boheme - Gisele Pascal - SP/C$
films.blog.lemonde.fr : (Dans le Quartier Latin des années 1840, quatre jeunes artistes sans le sou vivent difficilement mais gaiment. Ils se nomment « les mousquetaires de la bohème ». Rodolphe, le poète, fait la rencontre de Mimi… La vie de bohème est adapté du roman autobiographique d'Henry Murger (Rodolphe dans le film), roman mis en opéra par Puccini en 1896 (« La Bohème »). Marcel L'Herbier a tourné cette grande production en 1942 sous l'Occupation mais la lenteur du montage ne permettra de ne le sortir qu'en 1945. Malgré toutes les restrictions, le film bénéficie de décors soignés et d'une certaine ampleur. Le film commence de façon tourbillonnante (tonitruante même), sur le registre de la fantaisie et devient de plus en plus grave ensuite. Le déroulement de la narration est loin d'être parfait même si le découpage en quatre saisons est assez séduisant. Louis Jourdan est parfait, Maria Denis sans doute un peu trop âgée pour le rôle. Marcel L'Herbier adopte une réalisation très classique, sans doute un peu trop, et ce grand mélodrame parait hélas un peu désuet aujourd'hui.) [La vie de bohème (1945) de Marcel L’Herbier | L'Oeil sur l'Ecran] (Autres adaptations :
La vie de bohème d'Albert Capellani (1916)
La bohème de King Vidor (1926) avec Lilian Gish et John Gilbert
Mimi de Paul L. Stein (1935) avec Douglas Fairbanks Jr
La Bohème de Luigi Comencini (1988) avec Barbara Hendricks (opéra)
La vie de bohème d'Aki Kaurismäki (1992))


---

cinememorial.com : GISELE PASCAL  ” - PapyLuc
 
93.
The New Babylon (1929)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.6/10 X  
In the beginning of the industrial revolution, the Paris Commune was established in 1871 against the rich and the powerful... (120 mins.)
“ K$9040555/T$Nouvelle Babylone/C$
films.blog.lemonde.fr : (La nouvelle Babylone (1929) de Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg
Titre original : « Novyy Vavilon »

En 1870, la population acclame les soldats qui partent se battre contre les prussiens. A Paris, la vie continue. Louise, une jeune vendeuse du grand magasin Nouvelle Babylone, est invitée au bal par son patron. Mais la fête est interrompue par l'annonce de la défaite. Il faut défendre Paris et une souscription populaire est lancée pour acheter des canons. Quand l'armée capitule et cherche à reprendre ces canons sur la butte Montmartre, cela provoque une insurrection… La nouvelle Babylone est un film russe de la fin du muet, l'un des très rares films qui évoquent la Commune de Paris de 1871. C'est un film assez étonnant, souvent exubérant. Les deux réalisateurs font une grande utilisation du mouvement : les scènes de liesse, de danses, de fête sont tourbillonnantes, frénétiques, excessives même. Les scènes montrant l'ardeur au travail sous la Commune sont superbes (telle cette lavandière qui éclabousse largement tout autour d'elle). Ces scènes de grande agitation contrastent avec des scènes plus calmes, parfois statiques même. Le montage est assez remarquable, les réalisateurs juxtaposent des scènes qui semblent au final former un kaléidoscope énivrant. Le jeu des acteurs peut paraître parfois outré. Sur le plan du contenu, le film ne fait pas un récit vraiment chronologique mais reprend quelques temps forts. L'accent est bien entendu mis sur l'opposition de classes. Chostakovitch (alors âgé de 23 ans) composa sa première musique de film pour La nouvelle Babylone, musique dans laquelle il reprend divers airs révolutionnaires français qu'il mêle à un thème d'Offenbach.)
La nouvelle Babylone (1929) de Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg | L'Oeil sur l'Ecran (Remarques :
Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg ont fondé à Leningrad en 1921 le collectif d'avant-garde théâtral FEKS (La Fabrique de l'Acteur Excentrique) qui s'étendit rapidement au cinéma où il tenu un rôle important. En 1921, ils avaient tous deux 16 ans.

Versions :
La version la plus complète est actuellement celle durant 1h33, restaurée en 2004 avec la musique de Chostakovitch. Il existe également une version de 1h15 (version allemande du début des années 80), version tronquée avec réintégration de chutes de montage, accompagnée d'une musique au piano.)


---

arte.tv : (La Nouvelle Babylone
Film de Grigori Koznitsev et Leonid Trauberg
(URSS, 1929, 1h33mn, noir et blanc, muet)
Scénario : Grigori Koznitsev et Leonid
Trauberg, inspiré des romans de Zola Au bonheur des dames, La débâcle, Nanaet du texte de Karl Marx La Commune de Paris
Avec : Elena Kouzmina (la vendeuse Louise) Piotr Sobolievski (le soldat Jean), David Goutman (le patron du grand magasin), Sofia Magarill (l’actrice), Sergueï Guerassimov (le journaliste Loutro), S. Goussev (Poirier)
Image : Andreï N. Moskvine, Evgueni Mikhaïlov
Montage : Grigori Koznitsev et Leonid Trauberg
Décors : Evgueni Eneï
Production : Sovkino
ZDF
VERSION SONORISÉE (2006),
AVEC LA PARTICIPATION DE LA ZDF/ARTE
MUSIQUE ORIGINALE DE DIMITRI CHOSTAKOVITCH
(1929), INTERPRÉTÉE PAR L’ORCHESTRE
SYMPHONIQUE DE LA SWR,
SOUS LA DIRECTION DE FRANK STROBEL)
La Nouvelle Babylone | fr - ARTE  ” - PapyLuc
 
94.
Waltz with Bashir (2008 Documentary)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.0/10 X  
An Israeli film director interviews fellow veterans of the 1982 invasion of Lebanon to reconstruct his own memories of his term of service in that conflict. (90 mins.)
Director: Ari Folman
“ K$4300239/T$Valse Avec Bachir - Animation/C$
arte.tv : (ARTE >>> mercredi, 25 janvier 2012 à 22:10
Rediffusions :
31.01.2012 à 02:10
08.02.2012 à 02:00
11.02.2012 à 02:35

Pourquoi Ari, mobilisé en 1982 dans l'invasion israélienne du Liban, n'a-t-il aucun souvenir de la guerre ? Quels traumatismes recouvre son amnésie ? Couvert de récompenses, le film d'animation qui a profondément renouvelé l'approche documentaire.

Un bar de nuit à Tel-Aviv. Le metteur en scène israélien Ari Folman prend un verre avec un ami qui l'a tiré du lit pour lui raconter un cauchemar récurrent : il est poursuivi par vingt-six chiens, le nombre exact de ceux qu'il a dû abattre en 1982, comme jeune recrue dans l'invasion israélienne du Liban. Cette conversation fait surgir une image dans la mémoire d'Ari, lui qui n'a gardé aucun souvenir d'une guerre dans laquelle il fut pourtant mobilisé aussi : il se revoit soudain avec deux camarades en train de se baigner devant Beyrouth bombardée. Perturbé par cette vision, il décide d'aller interroger à travers le monde ses anciens compagnons d'armes.
)
Accueil | fr - ARTE
(
Coup de poing : Couvert de prix à travers le monde, ce premier documentaire d'animation a créé l'événement. Valse avec Bachir se fonde sur des interviews réelles et sur l'expérience personnelle de son réalisateur. Lors de la sortie en salles, Ari Folman expliquait très bien pourquoi il avait écarté la forme documentaire classique au profit de l'animation. ""Qu'est-ce que cela aurait donné ? Un quadragénaire interviewé sur fond noir, racontant des histoires vieilles de vingt-cinq ans, sans aucune image d'archive pour illustrer son propos. Quel ennui ! [...] La guerre est tellement irréelle, et la mémoire tellement retorse, autant effectuer ce voyage dans le passé avec de très bons graphistes."" Ce dispositif sert extraordinairement le propos du film. La vie des soldats - des gamins tour à tour insouciants et terrorisés plongés du jour au lendemain dans l'horreur de la guerre sans comprendre ce qu'ils font là - apparaît dans sa brutalité, sa quotidienneté, non exempte parfois de poésie, et son absurdité. Les méandres de la mémoire sont explorés avec finesse. La séquence de la fin, seule intrusion d'archives dans le film, surgit comme un coup de poing, les images du massacre de Sabra et Chatila reprenant toute leur force traumatique dans l'oeil du spectateur, pourtant noyé d'images d'actualité.)
 ” - PapyLuc
 
95.
Crime and Punishment (1935)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.0/10 X  
(107 mins.)
Director: Pierre Chenal
“ K$9250759SP/T$Crime Et Chatiment - Madeleine Ozeray - SP/C$
cineclubdecaen.com : (Saint-Petersbourg, 1865. Un étudiant pauvre, Raskolnikov, professe des idées révolutionnaires. Tant pour les appliquer que pour se procurer de l'argent, il assassine une vieille usurière.

Surpris pendant son crime, il est contraint d'en commettre un second et s'enfuit sans pouvoir emporter l'argent de sa victime. Rongé par le remords, il commet des imprudences qui attirent sur lui l'attention du rusé juge Porphyre. Ce dernier le traque sans répit, sans réussir à le confondre.

Cependant, Raskolnikov s'est amouraché d'une prostituée, Sonia, qu'il veut sauver de la déchéance. C'est elle qui lui conseille d'aller se livrer, pour soulager sa conscience. Condamné au bagne, on le retrouve sur les chemins de Sibérie. Derrière le convoi de prisonniers chemine la jeune femme..)
Ciné-club : Crime et châtiment de Pierre Chenal

---

racine.be : (Muse de Louis Jouvet et de Jean Giraudoux...
Elle aurait eu 100 ans le 13 septembre 2008. Née à Bouillon, en BELGIQUE, au bord de la SEMOIS mystérieuse, Madeleine Ozeray est la comédienne belge qui connut le plus de succès en France avant la Seconde Guerre mondiale. Sa vie fut un roman....)
Racine - Madeleine Ozeray (Jolie, franche, ingénue, la petite Ozeray fait la une des magazines de cinéma dès 1932. Elle devient la maîtresse puis la compagne du grand acteur et metteur en scène Louis Jouvet, de vingt ans son aîné.
Aux côtés de Jouvet, Ozeray triomphe dans les créations de Jean Giraudoux au théâtre de l'Athénée: La Guerre de Troie n'aura pas lieu, Electre et surtout Ondine, le spectacle qui pulvérise les records de recettes à Paris en 1939. «Madeleine Ozeray est la poésie même», s'enflamme Jean Cocteau.
Mais la guerre de 1940 casse brutalement ce beau rêve. Jouvet et Ozeray se déchirent lors d'une tournée en Amérique du Sud financée par le gouvernement de Vichy. Sa liberté nouvellement conquise, Madeleine Ozeray va en payer le prix fort. Quand elle rentre en France en 1947, la plupart des théâtres lui restent fermés. Les critiques de presse la descendent, eux qui la vénéraient quelques années plus tôt.
Éclaircie dans cette longue descente aux enfers, des comédiens de talent ont su reconnaître le don, unique, de présence poétique de Madeleine Ozeray. «Madeleine est une légende vivante», dit Philippe Noiret qui tourne à ses côtés dans Le Vieux Fusil (1975). «Madeleine Ozeray a la grâce», affirme le comédien et metteur en scène Christophe Malavoy, qui signe la préface de cet ouvrage.)


---

films.blog.lemonde.fr : (Autres versions :
Crime et châtiment (Crime and punishment) de Josef von Sternberg (1935) avec Peter Lorre
Crime et châtiment de Georges Lampin (1956) avec Robert Hossein et Jean Gabin
Crime & Punishment, USA de Denis Sanders (1959) avec George Hamilton
Crime et châtiment (Rikos ja rangaistus) d'Aki Kaurismäki (1983)
Crime et châtiment de Menahem Golan (2002) avec Crispin Glover)
Crime et châtiment (1935/I) de Pierre Chenal | L'Oeil sur l'Ecran (Les adaptations au petit écran sont nombreuses. A noter que Stellio Lorenzi l'a adapté 2 fois à la télévision française en 1955 (avec Roger Crouzet et Pierre Mondy) et en 1971 (avec François Marthouret et Jean Topart)... et qu'Andrzej Wajda a réalisé une adaptation pour la télévision allemande en 1992 : Schuld und Sühne.)  ” - PapyLuc
 
96.
The Inheritance (1976)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 7.5/10 X  
Quinn plays a retired bakery tycoon, alienated from his two sons and jealously guarding his vast wealth... (124 mins.)
Director: Mauro Bolognini
“ K$4580759/T$Heritage/C$
cineclubdecaen.com : (Rome, années 1880. Simple boulanger, Gregorio Ferramonti s'est enrichi en spéculant sur des terrains de la banlieue romaine. Il a élevé ses trois enfants - Pippo, Teta et Mario - dans le culte de l'argent, Pippo, cependant, est modeste et travailleur, Teta, qui est ambitieuse, a épousé Furlin, un médiocre fonctionnaire piémontais venu s'installer dans la nouvelle capitale; Mario, séduisant et joueur, menant une vie mondaine, est devenu l'amant de Flaviana, une dame de la noblesse introduite dans la haute société...) Ciné-club : Mauro Bolognini  ” - PapyLuc
 
97.
Viridiana (1961)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.3/10 X  
Viridiana, a young nun about to take her final vows, pays a visit to her widowed uncle at the request of her Mother Superior. (90 mins.)
Director: Luis Buñuel
“ K$4570759/T$Viridiana - StarTv/C$
films.blog.lemonde.fr : (Assez paradoxalement, c’est dans son seul film tourné en Espagne franquiste que Luis Buñuel se livre à la diatribe la plus mordante contre l’Etat et la religion. Il va beaucoup plus loin qu’avec son précédent film Nazarin. Le film est plus ou moins basé sur la vie de Santa Viridiana. Une jeune novice est rappelée du couvent par son oncle, juste avant de prononcer ses vœux. La jeune femme va tenter de faire le bien autour d’elle mais cela va se retourner contre elle. Le film est imprégné du début à la fin par une satire intense de la bigoterie et de la bourgeoisie espagnole vieillotte. La première partie oppose Viridiana à son oncle qui vit quasiment reclus sur des principes qui n'ont pas bougé depuis 50 ans. Buñuel met en parallèle le fétichisme religieux de la jeune fille avec le fétichisme érotique passablement macabre du vieil oncle. Dans la seconde partie, Buñuel se déchaîne bien plus, notamment avec un groupe de mendiants hébergés par Viridiana, une galerie de trognes hautes en couleurs qui semblent sorties de l’univers de Goya ; le film s’achève par une bacchanale délirante qui tourne en véritable orgie. Beaucoup de scènes fameuses parsèment le film d'une multitude d’objets emblématiques ou fétichistes. Toutes les scènes de Viridiana ont un sens, aucune ne semble gratuite ; c'est un film que l’on peut voir et revoir et découvrir de nouvelles choses à chaque vision. Viridiana est sans aucun doute l’un des meilleurs films de Buñuel, l’un des plus mordants et débridés. ) Viridiana (1961) de Luis Buñuel | L'Oeil sur l'Ecran (Comment Buñuel a-t-il réussi à tourner ce film dans l’Espagne franquiste reste un mystère. Viridiana représentait même l’Espagne au Festival de Cannes 1961 (Buñuel avait toutefois pris soin de n’apporter son film qu’à la toute dernière minute). Le film fut ensuite immédiatement interdit en Espagne, aucun journal n’eut le droit de dire qu’il avait gagné la Palme d’Or. Cette interdiction dura jusqu’à la mort de Franco.
Viridiana déclencha également le courroux du Vatican. Il faut bien avouer qu’il y avait de quoi… ! L’incroyable parodie de la Cène de Léonard Vinci par la troupe de mendiants qui prend la pose devant une femme qui lève sa jupe en guise d’appareil photo est restée célèbre.)
 ” - PapyLuc
 
98.
Mogambo (1953)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.7/10 X  
On a Kenyan safari, white hunter Victor Marswell has a love triangle with seductive American socialite Eloise Kelly and anthropologist Donald Nordley's cheating wife Linda. (116 mins.)
Director: John Ford
“ K$7270759/T$Mogambo/C$
films.blog.lemonde.fr : (ARTE >>> dimanche, 29 avril 2012 à 20:40 (Rediffusions : 04.05.2012 à 14:55 & 07.05.2012 à 01:15)

Victor Marswell est installé dans la brousse africaine. Son métier est de capturer des animaux sauvages qu'il revend aux zoos et d'organiser des safaris pour de riches touristes ou chercheurs. Un jour, il voit arriver Eloise Kelly, invitée par un maharadja qui était en fait reparti prématurément chez lui, puis un anthropologiste anglais et sa femme… Mogambo est l'adaptation d'une pièce de Wilson Collison qui avait été portée à l'écran vingt ans auparavant avec déjà Clark Gable dans le rôle principal (1). Au début des années cinquante, Hollywood redécouvre l'attrait de l'Afrique. De superbes plans de nature africaine sont insérés mais une très grande partie du film a été tourné en studio. L'histoire repose sur beau trio de personnages aux caractères très différents. L'atmosphère est électrique, Ava Gardner apporte une sensualité presque animale et le film est rempli de sous-entendus et d'allusions sexuelles. Le film fut un succès à l'époque mais personnellement, je n'ai jamais compris pourquoi Mogambo était, depuis, si mal jugé. Je le trouve toujours aussi intense et enthousiasmant, doté d'une luxueuse mise en scène parfaitement maitrisée et d'un superbe trio d'acteurs. Le seul défaut que l'on puisse lui reprocher est la fin : les deux dernières minutes sont bâclées et guère convaincantes. Peut-être était-ce là l'endroit des fameuses trois pages de scénario arrachées… (2)

)
[Mogambo (1953) de John Ford | L'Oeil sur l'Ecran] (

(1) La Belle de Saigon (Red dust) de Victor Fleming (1932) avec Clark Gable, Jean Harlow et Mary Astor. L'action se déroulait dans la forêt indochinoise. Voir nos commentaires sur ce film…
(2) C'est sur le tournage de Mogambo qu'eut lieu une célèbre anecdote...
John Ford voit un jour arriver sur le plateau le producteur qui se dit inquiet des trois jours de retard du tournage. Pour s'en débarrasser, John Ford, irrité, lui demande :
« Trois jours, ça fait trois pages de scénario, non ? »
« Euh, oui, sans doute. »
Le réalisateur, prend le scénario l'ouvre au hasard et arrache trois pages et lance au producteur : « Voilà, maintenant on n'est plus en retard ! ».

Remarque :
La signification du titre n'est pas évidente : l'explication qui avance que le producteur Sam Zimbalist aurait déformé le nom d'un night club de Los Angeles le Mocambo est certainement farfelue. Ailleurs, on peut lire que Mogambo signifie « passion » en dialecte swahili, pour d'autres cela signifie « grand gorille ». Ailleurs encore, c'est un signal d'alerte utilisé par une tribu du Kenya…)
 ” - PapyLuc
 
99.
Cry Terror! (1958)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6.6/10 X  
Yesterday Jim Molner was an ordinary guy. Today he's a desperate man, frantically trying to save himself and his family... (96 mins.)
Director: Andrew L. Stone
“ K$4600455/T$Cri De Terreur/C$
mon-programme-tv.be : ((FRANCE 3 - Cinema De Minuit - le lundi 2012/05/14 à 00:21)

Les dirigeants d'une compagnie aérienne reçoivent une lettre leur demandant une rançon d'un demi-million de dollars. L'expéditeur de la lettre prétend avoir mis une bombe à bord d'un de leurs avions... La bombe est retrouvée et désamorcée. Mais une seconde lettre arrive précisant qu'une autre bombe a été déposée depuis. Paul Molner, ingénieur électronicien se retrouve au coeur du drame lorsqu'il est kidnappé, ainsi que sa femme Joan et leur fille, par Paul Hoplin, l'un de ses anciens collègues de travail


)
[Programme TV : liste des films du 13 mai 2012]  ” - PapyLuc
 
100.
Sunset Blvd. (1950)
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 8.5/10 X  
A hack screenwriter writes a screenplay for a former silent-film star who has faded into Hollywood obscurity. (110 mins.)
Director: Billy Wilder
“ K$8880249/T$BoulevarDuCrepuscule - Nancy Olson/C$
films.blog.lemonde.fr : (
Lui :
Billy Wilder n’a sans doute pas toujours été considéré à juste valeur par les cinéphiles (1) et pourtant il a signé plusieurs très grands films. Boulevard du Crépuscule est probablement celui à mettre en premier. Sunset Boulevard, c’est le nom de la rue bien connue de Los Angeles où vivent nombre de stars du cinéma ; Sunset Blvd., le film, met en scène une grande star du muet oubliée qui vit recluse, au bord de la folie, persuadée que le monde entier attend son retour. Un jeune scénariste désargenté va devenir son gigolo.

Boulevard du Crépuscule est un film très original et particulier, par le fond et par la forme. Il donne une vision d’Hollywood et de la starisation qui est peu commune, une vision un peu cruelle sur l’envers du décor. Le fait que Billy Wilder fasse jouer les rôles des "déchus" par des acteurs qui sont eux-mêmes très proches de leur personnage donne un climat particulier au film : Gloria Swanson est elle-même une grande star du muet qui a vu sa carrière se terminer brutalement à l’avènement du parlant. Le film que l'héroine regarde avec son gigolo n’est autre que Queen Kelly de 1928 avec... Gloria Swanson et dirigé par… Erich von Stroheim, dont la carrière en tant que réalisateur s’est arrêtée, justement après avoir été renvoyé par Gloria Swanson (2). Et Billy Wilder lui fait jouer 20 ans plus tard le rôle d’un ex-metteur en scène devenu le maître d’hôtel de son ex-star… Quelle ironie ! Cette audace, cette liberté de ton donne au film un caractère unique. La scène finale de l’escalier est mémorable, on y voit l’espace de quelques instants Von Stroheim l’acteur redevenir Von Stroheim le réalisateur. Lui et Gloria Swanson se donnent en tous cas entièrement à leur rôle, semblant tous deux accepter et assumer pleinement leur personnage de "déchu".

Boulevard du Crépuscule est aussi original sur la forme, ne serait-ce que par sa construction : le film est un flash-back et c’est un cadavre qui raconte son histoire, ce qui n’est pas si courant (3). Le film de Billy Wilder est un regard sur le monde du cinéma à la fois porteur de rêve et profondément cruel. Un film très intense, un petit chef d’œuvre qui fait partie de ces films qui vous marque durablement.)
[Boulevard du Crépuscule (1950) de Billy Wilder | L'Oeil sur l'Ecran] (
(1) Dans leur livre 50 ans de cinéma américain, Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier explique ce dédain de la critique cinéphilique envers Billy Wilder par le fait qu’il écrivait ses scénarios : un véritable auteur de films est censé être un "pur" metteur en scène…

(2) Gloria Swanson, qui était productrice sur le film Queen Kelly, a renvoyé Erich von Stroheim au tiers du tournage. Cela mit fin à la carrière de metteur en scène de Von Stroheim, déjà très mal vu par les studios. A noter que, bien que tourné en 1928, Queen Kelly n'était toujours pas sorti en 1950. Il n'est vraiment sorti qu'en... 1985 !
Parmi les autres "vrais acteurs", on notera les 3 joueurs de bridge : l'un est facile à reconnaître, c'est Buster Keaton, les deux autres beaucoup moins : il s'agit de Anna Q. Nilsson et H.B. Warner, deux acteurs du muet. En outre, Cecil B. de Mille joue bien entendu son propre rôle, tout comme Hedda Hopper.

(3) C'est même une règle de ne jamais faire parler les cadavres. Inititialement, le cadavre était transporté à la morgue et racontait son histoire aux autres cadavres… Cette scène faisant rire le public dans les premières projections, elle fut enlevée du montage final.)
 ” - PapyLuc